jeudi 22 mai 2014

En 1921 Bayonne et Biarritz adoptent Laventie commune du Pas-de-Calais

Histoires oubliées? Bayonne et Biarritz, villes marraines au secours de Laventie  commune du Pas-de-Calais,victime de la Grande Guerre. 

Situation géographique de Laventie Pas-de-Calais
Dossier d'adoption de la commune de Laventie 
par la ville de Bayonne.
E dépôt Bayonne 4 H Art 28 ( AD 64 )
Extraits.

Les besoins de Laventie


Lettre dactylographiée.
Laventie 15 juin 1921
Mademoiselle,
Suivant le désir que vous avez bien voulu m'exprimer je me fais un devoir de vous rappeler dans cette lettre quels sont les plus pressants besoins de la commune que j'ai l'honneur d'administrer.
Par ordre d'urgence je vous indique:
1°) le forage pour la ville de 4 puits artésiens qui permettraient de donner à la population urbaine une eau de source absolument saine et abondante.
2°) le fonçage de 4 puits ordinaires,de grande section,destinés aux besoins de la population rurale de plusieurs agglomérations importantes.
Sur les 5 puits établis avant la guerre dans la ville 4 ont été,soit détruits,soit contaminés et souillés par les Allemands et ne sont plus susceptibles d’être utilisés pour les besoins de la population urbaine.
La plupart des puits fonçés avant la guerre dans les agglomérations rurales ont été également détruits ou contaminés et ne sont plus utilisables pour les habitants de ces hameaux.
Les dépenses à faire pour ces travaux s’élèveraient:
1°) pour le forage des 4 puits artésiens à environ 70.000 Frs
2°) pour le fonçage des 4 puits ordinaires à          12.000 Frs
Je me permets aussi de vous faire remarquer le manque de cheptel.
Nos fermiers qui ont tous été sinistrés,ne possèdent qu'un cheptel très réduit:une vache en moyenne par ferme,alors qu'il en possédaient 4 à 5 au moins avant la guerre.
Vous voudrez bien m'excuser de vous rappeler également le désir qui vous avait été exprimé dimanche dernier par un des membres du Conseil Municipal :celui d'aider nos fermiers à reconstituer les plantations d'arbres fruitiers détruits par les bombardements et les gaz asphyxiants.Nos fermiers manquent des sujets nécessaires (pommiers au couteau,poiriers) pour commencer cette replantation.
En dehors de ces besoins pressants pour l'ensemble de la population de Laventie,je crois devoir attirer tout particulièrement votre bienveillante attention sur la situation vraiment digne d’intérêt de certaines familles indigentes de ma Commune et des autres communes du canton de Laventie,insuffisamment secourues par les Bureaux de Bienfaisance dont les ressources sont très limités.J'attire également votre attention charitables sur certaines autres familles dont les ressources modestes suffisaient avant la guerre et qui aujourd'hui souffrent de la vie chère,vivent de privations,et se trouvent meme manquer du strict nécessaire.Je vous serais très reconnaissant de vouloir bien insister auprès de votre Comité pour obtenir la création avec Siège à Laventie d'un poste de secours qui viendrait en aide d'une façon discrète à ces grandes misères,le plus souvent cachées

Lettre dactylographiée.
Mairie de Laventie
Laventie,le Septembre 1921
Mademoiselle de Gérault de Langallerie
Déléguée du Secrétariat français des villages libérés
20 rue Bertrand
Paris (VIII)
Mademoiselle,
Si je permets de vous rappeler la lettre que j'ai eu l'honneur de vous adresser le 15 juin dernier et de faire un nouvel appel à la bienveillance que vous avez bien voulu nous manifester,et à la générosité de ceux qui veulent bien s’intéresser  à notre malheureux sort,c'est que la saison d'été qui s'achève,avec la sécheresse,sans précédent dans la région,qui sévit encore a été pour la population en raison de la pénurie d'eau potable qui en est résultée une véritable calamité.Mes infortunés concitoyens,pour la plupart ,ont du se contenter de l'eau,très peu hygiénique provenant de puits défectueux et presque taris,ou bien puiser à longues distances dans les cours d'eau importants.
Les appareils de filtrage sont,pour ainsi dire,inconnus dans le pays,et malgré toutes les recommandations,il n'est pas certain que tous prennent l'élémentaire précaution de faire bouillir l'eau avant l'usage.Dans la période de fortes chaleurs,nous avons eu un cas de fièvre typhoïde caractérisé,et nous avons pu craindre,un moment,de nous trouver aux prises avec une épidémie.
Il existe presque au centre de l'agglomération,appartenant à un industriel,un forage très important donnant une eau d'une qualité parfaite et d'un débit tel qu'il suffirait amplement à l'alimentation en eau potable,de toute la population urbaine.
Nous avons la certitude qu'il serait facile d'entrer en arrangement avec le propriétaire ,mais il résulte d'un devis sommaire que la dépense nécessitée par l'adduction de cette eau et sa mise à la disposition du public s’élèverait à une somme de quatre-vingt à cent mille francs.Cette dépense serait évidemment au dessus de nos possibilités,mais,si,par l'effet de votre bienveillante intervention,une partie notable de cette somme était,du moins,mise à notre disposition dans le but de réaliser cette grande amélioration ,peut être parviendrions nous à y faire face dans le but supérieur de l'hygiène public.
Nous remettons,Mademoiselle,notre cause en vos mains,comptant que votre sympathie (..) votre bon vouloir ne nous fera pas défaut pour réaliser ce qui serait pour notre pays,si durement éprouvé,un inappréciable bienfait qui mettrait notre population définitivement à l'abri d'un pareil fléau.Nous vous remercions à l'avance de tout ce que vous voudrez bien tenter dans ce but en notre faveur.
Veuillez agréer,Mademoiselle,l'assurance de nos sentiments les plus distingués.
Le Maire de La Ventie.


Secrétariat Français des villages libérés


Lettre  dactylographiée adressée au Maire de Bayonne..

Le 6 octobre 1921
Monsieur le Maire,
Notre déléguée Mademoiselle de Langalerie,nous informe qu'un des plus heureux résultats de sa tournée de propagande dans les Basses-Pyrénées est la constitution à Bayonne d'un Comité d'adoption pour Laventie Pas-de-Calais,et nous dit que vous voulez bien accepter la Présidence de ce Comité.
Nous venons Monsieur le Maire,vous prier officiellement de vouloir bien assumer cette charge,et vous dire combien nous sommes heureux de vous confier le sort de ce pauvre village du Nord dont la persistante détresse n'a d'égal que le courage de ses habitants,rentrés malgré la destruction de leurs foyers,et la dure privation de l'eau ,les puits de la contrée ayant été bouleversés par les bombardements ou empoisonnés par les Allemands,et ,dernière misère,ceux qui avaient par miracle résisté,ayant craqué cet été à la suite d'une sécheresse extraordinaire et prolongée.
Le Maire de Laventie,et le Curé de cette paroisse dévastée qui rivalisent de zèle charitable et sont les admirables soutiens de notre Œuvre,s'uniront à notre dame d’Équipe pour vous mettre très précisément au courant de l'état de Laventie.Avec les nouveaux remerciements de notre Comité Central,je vous prie de croire,Monsieur le Maire et Président,à l'expression de ma considération très distinguée.
La déléguée à la Propagande
M.Th Lairoze



Lettre manuscrite
Secrétariat français des villages libérés
Chateau de Bourouilla Came B.P- ce 19-10-21
Monsieur,
Je m'empresse de vous communiquer copie de la très intéressante lettre du maire de Laventie que je viens de recevoir.
Vous voudrez bien,après en avoir pris connaissance,l'ajouter au dossier que mot illisible déjà toutes les lettres et tous les renseignements remis par moi à Monsieur Castagnet.
Vous le voyez,Monsieur,c'est l'eau qu'il faudrait avant tout donner à Laventie.Puissions nous réussir à recueillir dans Bayonne et Biarritz,sinon la totalité,du moins une bonne partie des fonds nécessaires à la remise en état des puits de ce malheureux village.
Une active campagne de presse nous aiderait singulièrement,je crois  à susciter en ville et dans les campagnes touchant Bayonne,Biarritz et Anglet de généreux élans.
Excusez moi de vous importuner.Seule,je ne puis pas grand chose.C'est pourquoi je suis si heureuse de pouvoir compter sur votre bienveillant appui.
Recevez,Monsieur l'assurance de mes sentiments très distingués.
G  de Langalerie
Déléguée des villages libérés.
Lettre manuscrite associée
Laventie 14 octobre 1921
Mademoiselle
A mon retour de voyage,j'ai eu l'honneur de vous écrire de Lille pour vous exprimer toute notre gratitude à l'occasion des évènements si importants et si heureux qui viennent de se produire et dont la ville de Laventie vous est redevable.
A mon arrivée à Laventie,je trouve votre lettre du 10 de ce mois,et en mon nom et au nom de la population tout entière,je vous renouvelle nos très vifs remerciements pour le zèle inlassable que vous voulez bien témoigner en notre faveur.
C'est avec une grande joie que nous accueillerons l'annonce officielle de notre adoption par les villes de Bayonne et de Biarritz que le Monsieur le Maire de Bayonne se dispose à nous envoyer.Cette double adoption fera date dans la reconstruction de notre malheureux pays.
Le wagon de bois dont vous nous faites prévoir le prochain envoi sera le très bien venu et servira à rendre un peu moins pénibles,surtout à l'approche de l'hiver,les conditions d'habitabilité un certain nombre de maisons à peine habitables.
(...)
le fléau qui serait le plus cruellement sur notre malheureuse population,c'est la très grande pénurie d'eau.Vous trouverez ci-mêlé le compte rendu succinct publié dans un journal de la région"La dépêche de Lille" d'un incendie qui a éclaté récemment à Laventie et dont les conséquences auraient pu être terribles.Le manque d'eau augmente le désastre et on doit se servir de sable pour tenter d'atténuer la violence de l'incendie parce que les sauveteurs étaient obligés d'aller chercher l'eau à 1 kilomètre.Fort heureusement le sinistre a pu être circonscrit ;mais si le vent avait soufflé en rafale,on n'aurait pu mesurer qu'elle eut été l'étendue du désastre.
(....)
Le Maire de Laventie conseiller d'arrondissement Duquesnne

En dessous de la signature
Compte rendu de l'incendie de Laventie
Un incendie d'une très grande violence s'est déclaré à Laventie rue de la gare,dans la propriété de ules Jules Bausine dans la nuit de dimanche au lundi 10 octobre vers 2 h du matin.En raison du manque d'eau ,malgré le dévouement de la cie des sapeurs pompiers et de la population ,l'immeuble a été complètement détruit ,ainsi que l'immeuble voisin (....)

Lettre manuscrite.
Secrétariat français des villages libérés
Siège social:20 rue Bertrand
Paris (VIIe)
Château de Bourouilla
Came (B.P)
Came ce 16 10 21
Monsieur
Le règlement d'une affaire me retient pour quelques jours encore dans notre propriété de Faucille.Je pense bien pouvoir regagner Bayonne d'ici le 25 (...) Je vous téléphonerai afin de convenir sans tarder d'un rendez vous avec vous,Monsieur,qui voulez bien vous intéresser de façon toute particulière à Laventie la filleul de Bayonne.
Monsieur Castagnet sera sans doute près de son retour.Il sera donc possible d'envisager une très prochaine réunion des personnes susceptibles de faire partie du comité d'action dont nous avons parlé ensemble.
Combien je vous suis reconnaissante de m'aider dans ma tache et d'en assurer le succès grâce à votre actif et influent concours.
Laissez moi vous exprimer ici mes très vifs remerciements.
Recevez Monsieur l'assurance de mes sentiments très distingués.
G.de Langalerie
Déléguée des Villages libérés


Extrait du registre des délibérations du Conseil municipal de Biarritz 

séance du 27 octobre 1921



Étaient présents:MM.Petit,Maire,Président;Fitte et Laparra, adjoints; Augey,Bastide,Berne, Berrogain, Boterel, Bourcier, Duplantier, Gastambide, Guilhou, Gerrard le Pladec,Lalanne,Labat,Laharry,Moussempès,Vernaudon.
Excusés:M.MClaisse,Dumont,Laborde,Patou.
Adoption du village de Laventie (P.de Calais)
Monsieur le Maire présente le rapport suivant
Messieurs
L'ancien Comité des Réfugiés,devenu avec le patronage de la Ville de Biarritz,le Comité de secours aux Villages libérés,prenait sous sa protection le petit village de Bayonville,dont les 300 habitants venaient de souffrir toutes les tristesses de quatre années d'occupation.Il s'agissait là d'une adoption bénévole acceptée sur la simple demande de personnes charitables dont le groupe conservait un caractère privé.
Depuis,les Pouvoirs Publics se sont préoccupés de la recherche officielle de marraines pour les malheureux villages des Régions libérées.
Des listes ont été envoyées aux Préfets,à charge par eux de procéder à une répartition judicieuse parmi les villes du département susceptibles de recueillir en faveur d'une filleule,des ressources suffisantes.
C'est ainsi que Biarritz est actuellement sollicitée en faveur du village de Laventie (Pas-de-Calais).
Laventie ,qui se compose de trois hameaux;le Tilloy,Vanguissart et Manguissart,comptait avant la guerre 3993 habitants.
La moitié d'entre eux seulement ont pu retourner dans leur village où ils vivent actuellement dans des habitations de fortune telles que baraquements ou immeubles endommagés.
Les besoins de Laventie sont étendus:4 grands puits devant couter 15.000 fr et 4 petits,3.000 fr chacun sont indispensables.Il existe bien la possibilité d'utiliser le forage d'une brasserie pour l'installation d'un château d'eau pour toute la commune,mais cela représente une dépense de 100.000 fr.
Le cheptel fait également défaut,de même que les instruments agricoles.
D'ici quelques mois,des plans d'arbres fruitiers,principalement des pommiers,seront très désirés.
M.le Préfet,par qui nous vient la requête,propose que l'adoption projetée soit faite par les deux villes réunies de Bayonne et de Biarritz,chacune d'elles supportant la moitié des charges acceptées.
Malgré l'effort déjà réalisé en faveur de la commune de Bayonville,nous croyons devoir répondre,dans la limite de nos moyens,à l'appel pressant fait par M.le Préfet.
C'est dans ces conditions que je vous demande,Messieurs:
1°) de décider l'adoption par la ville de Biarritz,en collaboration avec Bayonne,du village de Laventie;
2°) de demander à M.le Maire de faire auprès du Comité de Bayonville,lequel a déjà répondu à son appel avec tant de dévouement,une démarche pour lui faire accepter de joindre à sa charitable activité,la gestion et l'envoi des fonds recueillis en faveur de Laventie;
3°) de voter un centime extraordinaire pour une période de dix ans,afin d'assurer au comité de Bayonville,qui deviendrait désormais celui de BAYONVILLE-LAVENTIE,un fonds ayant un caractère permanent et officiel.
ADOPTE
Sur une demande de M.Fitte,le Conseil précise que ce centime extraordinaire est voté pour une durée de dix années.
Le présent extrait certifié conforme au registre a été affiché à la porte de la Mairie le 30 Octobre 1921.
Biarritz,le 19 novembre 1921,le Maire


Document dactylographié
4 novembre 1921
Sur l'initiative de Mme de Langalerie,déléguée du Secrétariat Français des villages libérés,les communes de Biarritz et de Bayonne ont décidé d'adopter en commun le village de Laventie (Pas de Calais).
Mais parallèlement à l'effort de ces collectivités,il serait désirable que des initiatives individuelles viennent compléter l’œuvre de solidarité nationale qui va être réalisée.A cet effet,je vous propose de constituer un Comité dont la première réunion aura lieu à la Mairie de Bayonne Lundi prochain,7 novembre,à 14 heures 30.
Je vous serais très obligé de vouloir bien assister à cette réunion au cours de laquelle il sera procédé à un échange de vues dans le but d'assurer une aide aussi efficace que possible aux habitants du village que nous nous proposons d'adopter.
Veuillez agréer,M         l'expression de mes sentiments très distingués.
Le Maire (de Bayonne)

Constitution à Bayonne du Comité d'adoption du village de Laventie


Papier en-tête Mairie de Bayonne ,document non daté
Œuvre de secours aux villages libérés
Adoption par la Ville de Bayonne du village de "Laventie"

Constitution du comité
Colonne gauche
Mmes Alexandre Molinié,
Guichené,
Lebeuf,
Artéon,
Léon Fossat,
Georges Lasserre,
Pambrun,
Burdet Mason,
de Marien,
Edmond Foy,
Cabaud
Colonne droite
MM.Alexandre Molinié
de Caze
Boissel _annotation ; Président_
Boisviel
Sillyé
Malagarie
Ramond

Centre,partie inférieure du document,annotations
S/Préfet
Maire
Général de Division
Mr l’Évêque

Président;Ct Boissel
Mme la générale Cabaud
Vice Président.M.Casedevant
Mme Foix
Vice Président:M.Ramond Président de l'UNO
Mme Guichené
secrétaire trésorier:M.Malagarie


Lettre manuscrite.
Papier à en-tête
Paul Ramond
Notaire
7,rue Thiers Bayonne
Étude fermée le samedi à partir de midi
Bayonne,le 5 novembre 1921
Monsieur le Maire
Il me sera à mon grand regret absolument impossible d'assister à la réunion à laquelle vous me convoquez lundi prochain 7 9bre à 14h30 (adoption du village de Laventie).
Le même jour en effet et à la même heure,se tient dans un local de la mairie,l'assemblée semestrielle des notaires de l(arrondissement;je ne puis manquer de m'y rendre.
Vous pouvez d'ailleurs être assuré que dans la mesure de mes moyens j'aiderais mes concitoyens dans l’œuvre de solidarité (...)
Veuillez agréer Monsieur le Maire l'assurance de mes sentiments distingués.



Lettre manuscrite
Bayonne 6 novembre 1921
Monsieur Castagnet
Maire de Bayonne
J'ai le regret de vous dire que m'absentant de Bayonne pour un temps assez long il ne m'est pas possible d'assister à la réunion de demain,ni de faire partie du comité en vue de l'adoption du village de Laventie.
Croyez bien que cela ne m’empêchera pas de m'intéresser à cette œuvre de bienfaisance.
Veuillez agréer Monsieur le Maire avec tous mes remerciements pour votre aimable proposition l'assurance de mes sentiments distingués.
Signé Artéon

Lettre manuscrite.
Ioanestoenia
Halsou ce 14 novembre 1921
Monsieur le Maire,
Absent de Bayonne depuis plusieurs mois,je n'y ai trouvé que trop tardivement ,à mon tout récent passage,l'invitation que vous avez bien voulu m'adresser pour la réunion du 7 novembre,où devaient être étudiées des questions relatives à l'adoption du village de Laventie.Mais je tiens à vous assurer que mon concours dans cette œuvre de solidarité ,vous est tout acquis.
Veuillez accepter,Monsieur le Maire,l'expression de mes sentiments très distingués.
Signé Boissel


Document dactylographié.
Le Maire de Bayonne à monsieur le Colonel Duvot
Villa Régise
Route de Marracq
17 novembre 1921
Mon Colonel,
J'ai l'honneur de vous demander de vouloir bien accepter de faire partie,en qualité de Secrétaire-Trésorier du Comité local qui s'est constitué à Bayonne pour l'adoption du village de Laventie (Pas de Calais).
Je vous serais très obligé de nous prêter votre aimable concours pour cette œuvre de solidarité nationale.
Veuillez agréer,Mon Colonel,l'expression de mes sentiments très distingués.



Extrait des registres des délibérations du conseil municipal de Bayonne

Séance du 19 novembre 1921

Présents
MM Castagnet,Maire,Président;Frois et Béhoteguy adjoints; Ritou, Richard, Maniron, Haurat, Durruthy, Caazlis, Maymou, Lauvray,Lachique,Delmas,Hontag,Darucq,Labastie,Laplace,Etchepare.
Excusés:MM.Ader, Caudron, Guillerme, Soulard,Mialet, Elosu, Sapaly, Pauty.
M.le Maire dit::
Messieurs,
Vous n'ignorez pas que les pouvoirs publics se sont préoccupés de rechercher parmi les villes d'une certaine importance des "marraines" pour la reconstitution  des villages des régions libérées.Des listes de villages ont été envoyées aux Préfets,avec mission de procéder parmi les villes de leur département à la répartition de communes qui leur sont signalées comme particulièrement intéressantes.
M.le Préfet nous propose l'adoption avec Biarritz du village de Laventie (Pas de Calais). Ce village qui comptait 3.993 habitants avant la guerre est composé de trois hameaux.La moitié des habitants ont seulement pu retourner dans leur village où ils vivent dans des habitations de fortune.
Les besoins de Laventie sont multiples:ce sont des puits à forer,des maisons à rebâtir,la reconstitution du cheptel,l'acquisition de plants d'arbres fruitiers etc....
C'est dans ces conditions,Messieurs,que je propose:
1°-de décider l'adoption du village de Laventie en collaboration avec Biarritz;
2°- de voter un centime additionnel extraordinaire aux quatre contributions pour une période de dix années à dater du 1 er janvier 1922.
Le produit de ce centime (4.442f 88) ajouté à celui de la Ville de Biarritz qui s'est imposée dans la meme proportion permettra à cette commune de gager un emprunt de 100.000 francs à 120.000 francs pour les travaux urgents qu'elle a besoin d’exécuter.
Indépendamment de cette aide,des Comités locaux constitués tant à Biarritz qu'à Bayonne vont faire appel à la générosité de nos concitoyens pour recueillir le maximum possible de don en argent et en nature.
Le Conseil Municipal oui le rapport qui précède délibère:
1° - Décider l'adoption du village de Laventie (Pas de Calais) en collaboration avec Biarritz.
2°-Voter un centime additionnel extraordinaire aux quatre contributions pour une période de dix années à dater du 1 er janvier 1922 dont le produit sera affecté à la constitution d'un fonds de secours en faveur de ce village.
Signés au registre les membres présents
Pour extrait conforme,
Le Maire,
Extrait .E Dépot Bayonne 4 H Art 28.










































Document dactylographié.
Le maire de Bayonne à monsieur Boissel
19 novembre 1921
Monsieur,
J'ai l'honneur de vous informer que dans sa réunion du 7 novembre le Comité que j'ai constitué en vue l'adoption du village de Laventie vous a désigné comme président.Il m'a chargé de vous en faire part et de vous demander de bien vouloir accepter ces fonctions.
Veuillez agréer,Monsieur,l'expression de mes sentiments très distingués.
Le Maire

 
Lettre manuscrite
Ioanestoenia
Halsou ce 22 novembre 1921
Monsieur le Maire,
En réponse à votre lettre du 19 novembre,qui me parviens aujourd'hui même,je vous serais très obligé de vouloir bien faire connaitre au comité constitué par vos soins en vue de l'adoption du village de Laventie que j'accepte les fonctions auxquels il m'a fait l'honneur de m'appeler.
Je rentrerai à Bayonne dès les derniers jours de cette semaine;nous pourrons donc nous mettre immédiatement à l’œuvre.
Veuillez agréer,Monsieur le Maire,l'expression de mes plus distingués sentiments.
Signé Boissel

Camarade de promo

Lettre manuscrite
Papier à en-tête E.Cazalis &J.Lacroix
Ingénieurs des Arts & Manufactures
Paris 11,Rue Gounod Tel.Wag.71.87
Bordeaux,13 Cours Tournon Téléph.24.12
Bordeaux 25 novembre 1921
Monsieur le Maire de la Ville de Bayonne
Monsieur le Maire,

J'ai bien reçu votre lettre du 17 nov. que j'ai trouvée au bureau au retour d'un de mes fréquents voyages dans le Pas de Calais,et vous en remercie bien vivement.Je crois comprendre par la teneur de votre lettre que nous sommes camarades.Seriez-vous donc le camarade de la promo 09 dont les fonctions électives ne sont pas mentionnées à l'annuaire 21??. Je me féliciterais de cette rencontre qui me permettrait d'adresser à un camarade les sincères remerciements que je vous dois.
Les renseignements que vous me donnez sont forts intéressants et la filleule de Bayonne peut se féliciter d'avoir une marraine aussi généreuse.Il serait peut être intéressant d'étudier avec les Comités locaux si une visite du Conseil Municipal ou de notable de Laventie ne serait pas un élément de propagande intéressant pour la cause de cette commune.Serait ce abuser de votre complaisance que de vous demander à quelle adresse je pourrais
m'aboucher avec ces comités?
En vous remerciant encore,je vous prie d'agréer mon cher camarade l'expression de mes sentiments les meilleurs.
Lacroix.

Lettre dactylographiée.
Préfecture des Basses-Pyrénées
Cabinet du Préfet
Pau,le 28 novembre 1921
Le Préfet des Basses-Pyrénées à Monsieur le Maire de Bayonne
Monsieur le Maire,
Par sa délibération du 19 novembre courant,le Conseil Municipal de Bayonne a bien voulu décider l'adoption du village de Laventie (Pas-de-Calais),en collaboration avec la ville de Biarritz.
Je tiens à vous remercier de ce geste de solidarité,que je serai heureux de citer en exemple à quelques communes du département et qui n'ont pas encore répondu à l'appel de l'Union des Grandes Associations Françaises,dont je me suis fait l'interprète  à plusieurs reprises au cours de mes tournées.
Je vous serai obligé de vouloir bien faire part de mes remerciements aux membres de votre Conseil Municipal,à l'occasion de la plus prochaine réunion de cette Assemblée.
Veuillez agréer,Monsieur le Maire,l'assurance de ma considération très distinguée et de mes meilleurs sentiments.
Le Préfet.

Arrêté préfectoral


Pau,le 1 er décembre 1921
Préfecture des Basses-Pyrénées

Nous,Préfet des Basses-Pyrénées,Chevalier de la Légion d'Honneur,
Vu,en date du 19 Novembre 1921,la délibération par laquelle le Conseil Municipal de Bayonne a voté,pour une période de dix années,une imposition extraordinaire de 1 centime additionnel au principal des quatre contributions directes pour venir en aide au village dévasté de Laventie (Pas-de-Calais).
Vu les pièces dont la production est prescrite par les instructions.
Vu le chiffre du principal des quatre contributions directes de la commune s'élevant à 443.953 f 09;
Vu les lois des 5 Avril 1884 et 7 Avril 1902;
Considérant qu'il est très équitable que les communes épargnées par l'invasion viennent en aide à celles qui ont été détruites.
ARRÊTONS:
Art.1er-La commune de Bayonne est autorisée à s'imposer extraordinairement ,pendant 10 ans,à partir de 1922,un centime additionnel au principal des quatre contributions directes pour en affecter le produit à secourir le village dévasté de Laventie (Pas-de-Calais).
Art.2-Des expéditions du présent arrêté seront adressés à M.le Maire de Bayonne et à M.le Directeur des Contributions directes chargés d'en assurer l’exécution.


Lettre dactylographiée.
Mairie de Bayonne à Monsieur le Maire de Villefranque
Bayonne le 9 décembre 1921
Monsieur et cher Collègue
Anglet,Bassussary,Arcangues,Boucau,Lahonce,Mouguerre,St Pierre d'Irube,Urcuit,Villefranque
Sur la demande de M.le Préfet des Basses-Pyrénées ,la Ville de Bayonne a adopté en commun avec la Ville de Biarritz,la commune de Laventie (Pas de Calais) comprise au nombre des villages libérés à reconstituer.
Afin de contribuer à cette reconstitution,le Conseil Municipal de ces deux villes à décidé d'inscrire,pendant 10 ans,à leurs budgets respectifs,une imposition de 1 centime additionnel aux quatre contributions directes dont le
produit permettra à la commune de Laventie de gager un emprunt pour les travaux urgents qu'elle a à exécuter.
Pour compléter l’œuvre entreprise et en vue de coordonner les efforts des initiatives individuelles qui voudraient y collaborer,j'ai constitué,en ce qui me concerne un comité local présidé par M.le Commandant BOISSEL (Mousserolles,Maison Gayon ) à Bayonne.
J'ai l'honneur de solliciter votre concours en vous demandant de faire voter par votre Conseil Municipal un secours au profit du village que nous avons adopté.Je vous demande également de bien vouloir seconder les efforts de notre Comité de Bayonne qui va adresser un appel à votre population,en l'aidant à recueillir les souscriptions particulières qu'il sollicitera.
Dans l'espoir que vous accepterez de vous associer à cette œuvre de solidarité nationale,je vous prie d'agréer,Monsieur et cher Collègue,l'expression de ma considération très distinguée
Le Maire
Au recto,en marge,une annotation :Cantons Espelette et Ustaritz adoptent une autre commune Lestrem
Au verso ,une annotation:Lestrem adoptée par cantons Ustaritz et Espelette en date du 5 juin 1920

Document dactylographié.
9 décembre 1921
Monsieur le Président,
J'ai l'honneur de vous informer que j'ai adressé,selon,vos suggestions,aux maires des communes des deux cantons de Bayonne et au maire de la commune de Villefranque,une lettre dont je vous envoie copie sous ce pli.Il vous appartient,en qualité de président du Comité,de faire appel aux initiatives privées dans ces diverses communes pour vous aider à recueillir des souscriptions particulières destinées aux secours à attribuer aux habitants de Laventie.
Veuillez agréer,Monsieur le Président,l'expression de mes sentiments très distinguées.
Le Maire,



Document dactylographié.
13 décembre 1921
Le Maire de Bayonne à Monsieur le Sous-Préfet
Bayonne
J'ai l'honneur de vous adresser sous ce pli une demande formulée par le président du Comité Bayonne-Laventie en vue d’être autorisé à organiser une loterie au bénéfice du village libéré de Laventie.
Je n'ai pas besoin d'insister sur le caractère de l’œuvre patronnée par ce Comité pour être assuré que vous voudrez bien appuyer d'un avis favorable,auprès de M.le Préfet,la requête que je vous transmets en vue d'obtenir l'autorisation nécessaire à l'organisation de cette loterie.
Le Maire


Lettre dactylographiée.
Anglet le 19 décembre 1921
Le Maire d'Anglet à Monsieur le Maire de Bayonne
Monsieur le Maire et cher collègue
En réponse à votre lettre du 9 décembre 1921,j'ai l'honneur de vous aviser que,dans sa dernière séance,le Conseil Municipal d'Anglet à décidé d'allouer sur son budget,pendant dix ans ,à la commune de Laventie que la Ville de Bayonne a adopté,la valeur d'un centime additionnel.
Notre centime vaut actuellement 609 francs et est en voie de rapide progression.
D'autre part je m'efforcerai de seconder dans ma commune les efforts de votre Comité Bayonnais pour recueillir le plus de dons et de souscriptions possible en sa faveur.
Veuillez agréer,Monsieur le Maire et cher collègue,l'expression de mes sentiments les plus distingués et dévoués.


Lettre manuscrite
28 décembre 1921
Le Maire de Bassussary à Monsieur le Maire de Bayonne

En réponse à votre lettre du 9 décembre courant ,j'ai l'honneur de vous faire savoir que je me propose de faire voter un secours aussi important que possible en faveur de la commune de Laventie (P.deC) lors de l'établissement du prochain budget.
Déjà,pour répondre à un un de vos appels antérieurs,la commune a voté à partir de 1922 et pendant 3 ans un secours de 100 f au profit de la commune de Oignies s/Rivière (P.de Cal.)
Veuillez agréer,Monsieur le Maire l'assurance de mes sentiments les plus distingués.


Lettre manuscrite.
Comité Bayonne Laventie
Bayonne le 9 janvier 1922
Monsieur le Maire,

J'ai rendu compte de notre conversation aux membres du Comité Bayonne-Laventie,au cours de la réunion du 6 janvier dernier.Ils m'ont chargé-et je m'en acquitte bien volontiers-de vous adresser tous leurs remerciements pour la pensée que vous avez eue de réserver à Laventie la journée de l'inauguration du monument aux morts.Cette idée a été unanimement approuvée.Le projet de bal populaire a été en conséquence abandonné.
J'ai écrit,ainsi qu'il était entendu,à M.le Maire du Boucau pour lui demander un rendez-vous.Aucune réponse ne m'est encore parvenue.
J'ai l'intention de me rendre à Laventie dès la semaine prochaine,car il y a tout avantage à ne pas différer ce voyage si nécessaire.Notre comité sera très reconnaissant à la ville qui veut bien en prendre les frais à sa charge.Je ne partirai d'ailleurs pas sans vous avoir revu.
Veuillez accepter,Monsieur le Maire,l'expression de mes très distingués sentiments.
Signé Boissel


Document dactylographié.
Le maire de Bayonne au maire de Laventie
6 février 1922
Monsieur et cher Collègue

Je suis heureux de vous informer que M.le Préfet a autorisé la commune de Bayonne à s'imposer extraordinairement pendant une période de dix années,à dater du 1 er janvier 1922 de un centime additionnel aux quatre contributions directes en faveur du village de Laventie.
Le produit de ce centime s'élevant à 4.442 f 88 ajouté de quelques communes environnantes qui se sont imposées dans la même proportion,vous permettra de gager un emprunt assez important pour les travaux urgents que votre commune a besoin d’exécuter.
Veuillez agréer,Monsieur et cher Collègue,l'expression de mes sentiments très distingués.
Le Maire

Document dactylographié
Le maire de Bayonne
25 mars 1922
Monsieur et Cher Collègue,
A la date du 6 février dernier j'ai eu l'honneur de vous adresser la lettre dont je vous envoie copie au cas où elle ne vous serait pas parvenue.J'y joins la délibération prise par le Conseil Municipal portant vote de l'inscription ,pendant dix années,au budget communal,à dater du 1 er janvier 1922,de un centime additionnel,à dater du 1 er Janvier 1922,de un centimes additionnel aux quatre contributions en faveur de Laventie.
Veuillez agréer,Monsieur et Cher Collègue,l'expression de ma considération très distinguée
Le Maire,


Lettre manuscrite
La Ventie (Pas de Calais) 4 avril 1922
Monsieur et Cher Collègue
Absent de La Ventie depuis près de trois semaines,j'ai trouvé à mon retour votre lettre du 25 mars dernier.
Je m'empresse de vous dire que je n'ai pas reçu la lettre que vous m'avez adressée le 6 février pour m'annoncer officiellement que votre ville généreuse avait adopté la commune de La Ventie .C'est la raison pour laquelle je n'ai pas répondu à votre aimable communication.(...)


Extrait du Registre aux délibérations du conseil municipal de la commune de Laventie

Document manuscrit.
Le dix juillet 1922

Présents:MM.Duquesne,maire,Massy et Barrois, adjoints, Gruson, Lejosme, Vermès, Delebarre, Louis, Willebien,  Debarge, Morsana, Bogaert, Delebarre Charlemagne,Fruchart, Leconte, Deretz, Dommesent, Bourel, Docteur Six,Conseillers municipaux.
Absents:MM.Turpin,Billiet,Wallart et Degand,Conseillers municipaux excusés.
Monsieur Bogaert le plus jeune des membres a été élu secrétaire.

Monsieur le maire propose au Conseil d'adresser aux Conseils municipaux de Bayonne et Biarritz la motion suivante en raison du geste généreux de ces deux villes en faveur de la Commune de La Ventie sinistrée.
Au cours de la séance Monsieur Duquesne,maire donne lecture d'une lettre de monsieur le maire de Bayonne l'informant que les villes de Bayonne et Biarritz villes marraines de Laventie ont voté en faveur de cette commune pour une période de dix années consécutives un centime additionnel dont le produit peut être évalué annuellement à 10.000 francs.
Monsieur Duquesne  propose aux conseillers municipaux de se faire les interprètes de toute la population Laventinoise pour offrir à ses généreux bienfaiteurs ses remerciements les plus chaleureux et l'expression de sa reconnaissance émue.Ce sera l'éternel honneur des habitants de Bayonne,Biarritz et la région d'avoir voulu ce geste magnifique de solidarité patriotique ,d'avoir tendu une main fraternelle et secourable à leurs compatriotes
(mot illisible) des marches du Nord (...)


Lettre manuscrite.
La Ventie 19 juillet 1922
Cher Monsieur le Maire
J'ai l'honneur de vous envoyer ci-inclus une adresse de remerciements votée par le Conseil municipal de la Ventie au Conseil municipal de Bayonne à l'occasion du don généreux que votre ville a bien voulu faire à ma commune sinistrée.
Je vous suis personnellement très reconnaissant de la grande sympathie que vous avez témoignée à nos malheureux concitoyens.
Je me ferai un devoir d'aller vous rendre visite pour vous remercier de nous avoir aidé à relever les ruines et les dévastations de la guerre.
Veuillez agréer,cher Monsieur le Maire,l'expression de mes sentiments très distingués.
Le maire de La Ventie
Conseiller d'arrondissement
Signé Duquesne


Document dactylographié.
Le Maire de Bayonne à Monsieur Duquesne Maire de La Ventie (Pas de Calais)
24 juillet 1922
Mon Cher collègue
J'ai l'honneur de vous accuser réception de l'adresse de remerciements que le Conseil Municipal de Laventie a voté à la Ville de Bayonne dans sa dernière réunion et de vous exprimer combien je suis touché du témoignage ému de gratitude et de reconnaissance qu'elle m'apporte.
Je vous prie d’être mon interprète et celui de mes collègues du Conseil Municipal auprès des Membres de votre Assemblée Communale pour leur exprimer nos bien vifs remerciements et leur dire que la ville de Bayonne est heureuse d'avoir pu,dans la modeste mesure de ses moyens,contribuer à une grande œuvre de solidarité nationale,en aidant la commune de Laventie à relever ses ruines.
Veuillez agréer,mon cher collègue,l'expression de mes sentiments très distingués.
Le Maire.


Lettre manuscrite.
Mairie de la Ventie
La Ventie le 31 décembre 1922
Le Maire de La Ventie et la Municipalité de cette ville,en leur nom et au nom de la population entière,envoient à la Municipalité et aux habitants de Bayonne,l'assurance de leur profonde gratitude pour les efforts faits par la ville marraine pour venir au secours de leur commune victime de la guerre.
Ils leur adressent à l'occasion du renouvellement de l'année,l'expression des meilleurs vœux qu'ils forment pour la prospérité de la ville de Bayonne et le bonheur de ses habitants ,avec le ferme espoir de voir toujours régner entre les deux villes la concorde et l'amitié sincère qui les unit.
L'adjoint,le 1 er adjoint,Le Maire de La Ventie Conseiller d'arrondissement signé Duquesne


Document dactylographié.
8 janvier 1923
Très sensible à votre adresse de sympathie et aux vœux qu'elle lui apporte la Municipalité de Bayonne vous envoie son salut le plus cordial avec les souhaits qu'elle forme pour le relèvement et la prospérité de la commune de Laventie auxquels elle est heureuse d'avoir pu contribuer
Le 2 e adjoint,le 1 er Adjoint,Le Maire de Bayonne.

Lettre dactylographiée
Mairie de Laventie
Laventie,le 9 juillet 1925
Monsieur le MAIRE de la ville de Bayonne
Monsieur le Maire,

Le Conseil municipal de BAYONNE a bien voulu par une délibération en date du 5 novembre 1921,adopter le village de LAVENTIE,en collaboration avec Biarritz et voter un centime extraordinaire  aux quatre contributions pour une période de 10 ans,à dater du 1 er janvier 1922 dont le produit sera affecté à la constitution d'un fonds de secours en faveur de ce village.
En remerciant de nouveau vos concitoyens de leur geste généreux,je me fais un devoir ,après s’être inspiré des besoins les plus urgents de la population Laventinoise,a décidé d'affecter les sommes votées par le Conseil municipal de votre ville ,par celui de la ville de BIARRITZ et par par celui de la commune d'ANGLET à la réalisation d'un projet d'adduction d'eau potable dans l'agglomération urbaine de LAVENTIE.
Ce projet,étudié par les services du génie rural du P.d.C. et approuvé par les pouvoirs publics étant susceptible d’être réalisé à bref délai,j'ai l'honneur de vous demander si la Commune de LAVENTIE peut disposer des sommes provenant du Centime additionnel voté par votre Conseil Municipal pour en affecter le montant à payer à due concurrence les travaux d'adduction d'eau après que ceux-ci auront été mis en adjudication  (....)


Document dactylographié.
Le maire de Bayonne au maire de Laventie (Pas de Calais)
17 juillet 1925
Monsieur et cher collègue,
J'ai l'honneur de vous accuser réception de votre lettre du 9 juillet par laquelle vous voulez bien me faire part de votre intention d'affecter le produit du centime extraordinaire aux 4 contributions voté par la Ville de Bayonne en faveur de votre commune,à la réalisation d'un projet d'adduction d'eau potable dans l'agglomération urbaine de Laventie.
Je m'empresse de vous faire connaitre que je n'ai aucune objection à formuler au sujet de l'emploi que vous projetez des fonds mis à votre disposition;il me parait,au contraire,que votre projet s'inspire très heureusement des besoins de vos administrés et que vous ne sauriez trouver une meilleure utilisation des subsides que la Ville de Bayonne est heureuse de pouvoir vous offrir.
Veuillez agréer,Monsieur et cher Collègue,l'expression de mes sentiments très distingués.











































Les pièces du dossier d'adoption de Laventie (Pas-de-Calais) sont consultables en salle de lecture du Pôle de Bayonne et du Pays Basque -AD 64- 39 avenue Duvergier de Hauranne 64100 Bayonne
sous la cote E dépôt Bayonne 4 H Art 28.

Pour en savoir davantage 



Gabriel,Prosper Castagnet, maire de Bayonne








Sur le site de l'Assemblée nationale,une biographie de Gabriel, Prosper CASTAGNET (1886 - 1960)
maire de Bayonne (cliquez sur le bouton  Biographie situé en haut à droite)

Sur le Commandant Boissel François Frédéric William président du Comité d'adoption,futur directeur du Musée Basque de Bayonne,voir la base Léonore qui donne accès aux dossiers nominatifs des personnes nommées ou promues dans l'Ordre de la Légion d'honneur depuis 1802
Dossier Légion d'Honneur : 19800035/0057/6981 Vue 16/18

Dossier Légion d'Honneur : 19800035/0057/6981 Vue 9/18





































































 



Laventie sur Wikipédia

Le site internet de la ville de Laventie .A la rubrique Patrimoine  Cadre de Vie ,Noms des rues,la rue Alfred Duquesne:
"Alfred Duquesne, maire de Laventie en 1918, puis réélu en 1923 et 1926. C'est à lui que l'on doit, en grande partie, la reconstruction de la ville après la guerre 1914-18."
 

1 commentaire :

  1. Merci beaucoup pour ce travail de transcription, lecture intéressante et qui m'a été utile!

    RépondreSupprimer