vendredi 20 juin 2014

Bayonne, fière de la ZUP



 En 1968,dans une brochure destinée aux touristes,un article présente la ZUP de Bayonne.

















 Chacun sait ,par expérience personnelle que l'évolution technique,l'expansion démographique ,les transformations économiques et sociales,l'aspiration générale vers une amélioration des conditions  de formation,d'emploi et de détente,se traduisent,pour les collectivités locales par des responsabilités et des besoins croissants en matière de voirie,d'habitat,d'équipements socio-culturels les plus variés,autrement dit ,au niveau de l'infrastructure technique et de gestion administrative.
Une ville n'est autre qu'une société privilégiée,reflet d'une économie dirigée qu'elle soit autoritaire,volontaire ou concertée.L'évolution urbaine contemporaine s'achemine vers l'agglomération ,occupant un espace urbanisé de plus en plus vaste,saine manifestation d'un vouloir collectif.
La municipalité a pris conscience du phénomène:elle en a mesuré son ampleur et sa vigueur.

Œuvre passionnante

Il serait présomptueux d'affirmer qu'en quelques pages on peut évoquer à fond le problème posé par la réalisation de la Z.U.P. de Sainte-Croix.Il s'agit d'une oeuvre passionnante dans laquelle on voit une succession d'études des transformations de terrains,des mutations,des travaux ,des problèmes divers,et la langue d’Ésope n'exprime que ce que l'on lui demande.
Il importait sans doute ,d'apporter des idées neuves,de suggérer un accord avec l'évolution architecturale de notre époque :toutes les dimensions nouvelles de structure et de forme requièrent un environnement spécial.
Aussi ,pour faire face à l'expansion de Bayonne,un effort important de construction de logements et d'équipements a été entrepris.Et,sur sur la rive droite de l'Adour,une opération exceptionnelle a été lancée.
Le développement des agglomérations est un phénomène universel.Dans tous les pays du monde,qu'ils soient capitalistes ou communistes,industrialisés ou insuffisamment développés,une part croissante des populations vit dans des espaces urbains dont les dimensions s'agrandissent.

Sa justification

Depuis un siècle,la région Bayonne-Biarritz a vu sa population se multiplier par 2 1/2 alors que la population totale du département des Basses-Pyrénées restait quasi-stationnaire.Telle qu'on la définit aujourd'hui,l'agglomération de Bayonne-Biarritz (avec Anglet,Le Boucau,Saint-Pierre d'Irube et Tarnos ) comptait 40.000 habitants en 1876;en 1966,ce chiffre est passé à 100.000 habitants.
Situé au centre de cette agglomération ,la ville de Bayonne en est le pôle de développement principal.Une population qui augmente de 2% par an,cela veut dire que le nombre des habitants aura doublé en 35 ans.La construction de logements doit donc aller de pair avec cet accroissement démographique,et le rythme de construction,bien qu'appréciable ses dernières années,doit être impérieusement augmenté.

Le projet de la Z.U.P.en cours de réalisation

La Z.U.P constitue le plus important programme de construction jamais entrepris à Bayonne et dans l'agglomération de la Cote Basque.Là se porte le principal effort de la ville:il est à la mesure des besoins.
Un quartier nouveau surgit avec sa vie propre dans lequel les habitants disposeront de tous les services indispensables.
De nombreux Bayonnais s'interrogent pour savoir quel sera le caractère de ce nouveau quartier.
Évidemment le chantier en cours ne peut que donner une impression incomplète  de ce que sera la Z.U.P une fois terminée.

Détail des constructions

3.500 logements prévus en sept ans au rythme moyen de 500 par an ,dont 14.00 en H.L.M. ;175 en location attribution ;1.750 divers en accession à la propriété ,soit 3.325 en collectifs,plus 175 en individuels.
A la fin décembre 1967, 269 logements étaient terminées et occupés.
Au 15 janvier 1968,ce chiffre est passé à 378.
Au 15 juillet 1968,il sera de 788.

Équipements complémentaires

La zone d'habitation comprendra des équipements culturels et socio-sanitaires,quatre groupes scolaires pour l'enseignement du 1 er degré (primaire,maternelle) dont un fonctionnera dès octobre 1968,deux collèges d'enseignement secondaire pour les enfants de 11 à 16 ans ,dont un,également sera ouvert en octobre 1968,une église,un centre paroissial.
Deux pôles regrouperont les différentes équipements collectifs:un centre administratif,un bureau de poste,un bureau payeur de Sécurité sociale,une annexe du Trésor ,un Commissariat de police,un centre commercial ,un centre de sports et d'activités de plein air.
Ainsi,des équipements nécessaires à toutes les catégories de la population seront réalisés dans la perspective d'un ensemble harmonieux respectueux du site.


Ordonnancement

Ce nouveau quartier ne mêlera pas inconsidérablement l'habitat et le travail.L'extension de Bayonne ne se fera pas comme s'est faite l'extension de trop de villes dont les banlieues ne sont qu'un mélange anarchique de logements,d’entrepôts,d'usines et de bureaux.
La couronne de grands immeubles encadrera un très vaste parc avec ses promenades,ses bosquets,ses jeux d'enfants,ses terrains de sports.
En plus du quartier commerçant,au centre de l'ensemble,près des services publics et de l'église,des groupes de boutiques d'achats quotidiens seront installés dans les rez-de-chaussée sous des arcades des bâtiments hauts formant une agréable promenade celles du vieux Bayonne.
Les vitrines jalonneront cette promenade aux points d'aboutissement des autres chemins de piétons.
Cette importante cité,bien orientée,parfaitement desservie par des voies de pénétration et par un nouveau pont sur l'Adour est conçue en harmonie avec la ville existante (dont elle doit constituer l'extension). Elle comportera tous les services et équipements nécessaires à son fonctionnement normal.Elle est dessinée sur une trame originale suivent un type de construction délibérément urbain.
Son enveloppe générale plaisante,agréable,utilitaire,relationnelle,variée,sera un site à la silhouette volontairement accusée.

Un grand architecte

Bayonne,vieille cité d'échanges et de contacts entre la France et l'Espagne,capitale d'une région de tourisme international ,a fait appel à l'un des plus grands architectes contemporains dont la réputation mondiale correspond à la diversité et à la qualité de ses réalisations:Marcel Breuer,architecte en chef de la Z.U.P.,de nationalité américaine.
Ce grand maître incontesté s'est surtout révélé au public français au moment de la construction à Paris du siège de l' U.N.E.S.C.O. auquel il travailla avec Nervi et Zehrfuss .Soucieux d'éviter la monotonie,il a prévu d'utiliser aussi bien les ressources des matériaux modernes que les matériaux traditionnels.
Il a d'ailleurs exprimé lui-même son souci d'adapter ses réalisations à la diversité des circonstances:"Si l'architecture doit être le reflet de la vie et l'aider ,elle doit se préoccuper des différences provoquées par des besoins contradictoires,des contrastes d'échelle,de conditions et de personnalités"
La ville de Bayonne lui fait confiance.

Prospective

Certainement,la municipalité,dynamique,n'en restera pas là.Elle se montrera prête,dans le même enthousiasme,à faire avec les jeunes générations ,les propositions culturelles nécessaires à la réalisation des structures spatiales des villes de demain.
La vie nous y conduit de nos édiles est le gage de ses réussites.

 Sommaire de la brochure (128 pages)

Non datée-Imprimerie Darracq-Avenue Louise Darracq-Bayonne

  • Bayonne,par Docteur H.GRENET Maire de Bayonne
  • Historique,par P.HOURMAT agrégé de l'Université,Professeur au lycée de Bayonne,Président de la
  • Société des Sciences Lettres et Arts de Bayonne
  • Bienvenue ,par Léon HERRAN
  • L'activité économique de Bayonne,
  • Le commerce
  • La ZUP de Bayonne
  • La cathédrale,par E.GOYHENECHE
  • Le musée Bonnat par Paul BAZE ,conservateur
  • Le musée Basque par Jean HARITSCHELHAR,agrégé de l'Université directeur du Musée Basque
  • De la langue et de la tradition bayonnaise par Léon HERRAN Sécretaire perpétuel de l'Académie gascoune.
  • La vie artistique et culturelle par André Béhoteguy Secrétaire général des Amis de la musique et des Amis du Théâtre lyrique
  • La confrérie du jambon de Bayonne par le Grand Chancelier Georges DUPIOT
  • Tourisme et hotellerie par J.LAMAGDELAINE
  • Les 5 jours de Bayonne par Jacques BENTE Archiviste-Adjoint de la Ville
  • Corridas à Bayonne par DON CLARO
  • Les ballets basques de Bayonne ORAI-BAT
  • Bayonne ville sportive par Maurice CELHAY Président de l'Aviron Bayonnais
  • Activité du Groupe "Batz-Altaï"
  • Centre Socio-Culturel Maison des Jeunes et de la Culture Polo-Beyris
  • Associations et Mouvements de Jeunesse
  • Sur le plan social
  • Climatologie de Bayonne et du Pays Basque
  • Visites et circuits extérieurs
  • Les attraits du pays
  • Stages de Voile au club nautique de Bayonne
  • Les Cultes

Autour du logement social aujourd'hui :

GIP DSU de l'agglomération bayonnaise  


Maison du film court

Vidéothèque -2 e semaine nationale des HLM
dont trois petits films présentés à Bayonne le 19 juin au cinéma  l'Atalante
Grand prix du Jury : "La fille de Baltimore" - Jennifer Lumbroso
Mention spéciale du jury :La-maladie-dhomer-diane-valsonne 
Mention spéciale du Jury : "On met les voiles" - Anne Agüero  

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire