mardi 18 novembre 2014

Massacres et répressions dans le monde colonial :Archives et fictions au service de l’historiographie ou du discours officiel ?




Université de Bretagne Sud

27-29 novembre 2014 - Colloque international -  Massacres et répressions dans le monde colonial -
Exposition d'Hervé de Williencourt : tirailleurs sénégalais, un devoir de mémoire
Entrée libre et gratuite

Sources:Armelle Mabon enseignante-chercheur à l'université de Bretagne-Sud par l'intermédiaire de Claire Frossard du Collectif pour la Mémoire Camp de Beyris


Jeudi 27 novembre 2014

Thérèse Thiéry, Première vice-présidente de Lorient Agglomération, chargée de l’enseignement supérieur, de la recherche, de l’innovation et de la société numérique ;
Sylviane Llinares, Directrice du CERHIO, Lorient ;
Eric Limousin, Directeur de l'UFR Lettres, Langues, Sciences humaines et sociales, UBS

9h15 : Introduction (Armelle Mabon UBS, Sabrina Parent ULB et Martin Mourre EHESS-UDM)
9h50 : Yan Gilg, metteur en scène du spectacle À nos morts

10h45 (session I) : Écriture et fabrique de l’histoire
Présidente : Raphaëlle Branche (Université de Rouen)
Lancelot Arzel (Sciences-Po, Paris et Université de Rouen, France) : « Un carnaval de massacres » ? Fabriquer la vérité sur les « atrocités coloniales » de l’État indépendant du Congo (fin XIXe siècle-1914)
Amandine Lauro et Valérie Piette (Université libre de Bruxelles, Belgique) : Mains coupées : usages et enjeux de la mise en récit d’un symbole de la violence coloniale (1914-2014)
Philibert Gakwenzire (Université libre de Bruxelles, Belgique) : Les archives de la Tutelle belge à la croisée des chemins : écueils à l’écriture de l’histoire

14h (session II) : Mise en scène cinématographique de l’histoire
Président : David Murphy (University of Stirling)
Frédéric Garan et Pierre-Eric Fargeol (Université de la Réunion, France) : L’insurrection de 1947 à Madagascar vue par le film Tabataba de Raymond Rajaonarivelo / Karine Blanchon (Université de Limoges, France) : Les représentations cinématographiques de l’insurrection de 1947 à Madagascar
Yuanyuan Li (Université de Zhejiang, Chine) : Boat-People avant l’exil : fiction mélodramatique ou mensonge idéologique ?
Témoins : Ben Diogaye Beye, scénariste, auteur du scénario « Thiaroye 44 » et Boubacar Boris Diop, écrivain

16h00 (session III) : Violences, révoltes et répressions coloniales
Présidente : Amandine Lauro (Université libre de Bruxelles)
Fabio Viti (Università di Modena e Reggio Emilia, Italie) : L’affaire de Makoundié (Côte-d’Ivoire, 1910), entre répression coloniale et violences interafricaines
William Gallois (University of Exeter, Royaume-Uni) : Repressing Colonial Violence
Idrissou Alioum (Université de Yaoundé, Cameroun) : Révolte et répression des Laka et Baya au Cameroun septentrional (1924-1932) : regard analytique sur une mémoire errante
17h20 : Plateau lecture « en toute liberté » de Thiaroye terre rouge de Boubacar Boris Diop, en sa présence

Vendredi 28 novembre 2014

9h : Discours de Jean Peeters, président de l'Université de Bretagne Sud
(Session IV) : Quelles sources pour rendre compte des massacres ?
Présidents : Xavier Luffin (Université libre de Bruxelles), Omar Gueye (Université Cheikh Anta Diop)
Philippe Grand (archiviste retraité) : Autour du 17 octobre 1961 : Jean-Luc Einaudi et l’accès aux archives
Véronique Mercier (archiviste, conseil général Lot) : Archivistes et historiens
Simon Imbert-Vier (IMAF, Aix-en-Provence, France) : Traces et mémoires du « massacre » des Kabbobá (Côte française des Somalis, 1943)
Gaye Ndiaye (doctorant en archivistique, université d’Angers), Réflexions sur la restitution et les utilités des archives relatives aux événements de Thiaroye de novembre 1944

10h45 (session V) : Des mémoires entravées
Président : Erwan Le Gall (directeur du cabinet d’ingénierie mémorielle et culturelle, En Envor, Rennes)
Kitty Millet (San Francisco State University, États-Unis) : The mental space of massacre: Colonialism in German Southwest Africa
Stéphanie Loriaux (Université libre de Bruxelles, Belgique) : Libérer les fantômes de l’Insulinde. Le défi lancé à la littérature pour « désécrire » l’histoire des Indes néerlandaises
Mamadou Sy Tounkara (Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal) : Pouvoir post-colonial et mémoire coloniale : Thiaroye 1944
Témoins : Yves Abibou, fils d’Antoine Abibou condamné à Thiaroye, et Boubacar Boris Diop, écrivain
Regards d'étudiants : Thiaroye et les jeunes


14h15 (session VI) : Quand l’État colonial réprime les droits sociaux et civils
Président : Frédéric Garan (Université de la Réunion)
Omar Gueye (Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal) : Le massacre des cheminots de Thiès de septembre 1938, réalités et fictions d’une tuerie
Emmanuel Tchumtchoua et Pascal Ndjock (Université de Douala, Cameroun) : Violences coloniales et amnésie collective au Cameroun. Retour sur l’histoire oubliée des massacres coloniaux en terre camerounaise : le cas de la « grève sanglante » de Douala (septembre 1945)
Catherine Coquery-Vidrovitch (Université Paris 7, France) : Les massacres en Oubangui-Chari (Centrafrique occidentale) 1890-1932 : un déni officiel
Anna Konieczna (Sciences-Po, Paris, France) : Le massacre de Sharpeville (21 mars 1960) et les réactions françaises

16h30 (session VII) : La BD comme nouveau support narratif
Président : Mamadou Sy Tounkara (Université Cheikh Anta Diop)
Marie-Manuelle Da Silva (Université de Minho, Portugal) : Penser une cartographie des massacres coloniaux à partir de la fiction en bande dessinée : itinéraires poétiques et historiographiques
Kris (scénariste) : La BD Plus près de toi : les événements de Thiaroye enfin plus proches de nous ?
Témoin : Maïté Diallo-Renan (fille de Doudou Diallo, condamné à Thiaroye)
Regards d'étudiants : Les Bretons et Thiaroye

Samedi 29 novembre 2014

9h30 (session VIII) : Se mobiliser pour dénoncer
Président : Idrissou Alioum (Université de Yaoundé)
Amaury Lorin (Université de Rangoun) : Paul Vigné d’Octon (1859-1943) : La dénonciation par le pamphlet des crimes et massacres coloniaux de la IIIe République lu par Odile Hanquez-Passavant (Université Paris 8, France)
Xavier Luffin (Université libre de Bruxelles, Belgique) : Le salut est il dans la religion? Recrues coloniales musulmanes et massacres dans la littérature arabe contemporaine
Marc Décimo (Université d’Orléans, France) : De l’imminence à l’immanence : le cas de Paul Tisseyre Ananké spahi et écrivain engagé
Fernanda do Nascimento Thomaz (Universidade de Juiz de Fora, Brésil) : The voices of abused in court records during the colonial rule in the northern of Mozambique (early 20th century)

11h00 (session IX) : Séance plénière
David Murphy (University of Stirling, Royaume-Uni) : La Première Guerre Mondiale comme massacre colonial : polémiques anticolonialistes dans les années 1920

14h (session X) : Histoire et mémoire
Présidente : Stéphanie Loriaux (Université libre de Bruxelles)
Isabelle Denis (Chercheuse indépendante) : Répressions coloniales à Mayotte et théâtre contemporain : les regards de l’historienne et du dramaturge entre Histoire et mémoire
Odile Hanquez-Passavant (Université Paris 8, France) : Retour au Rio Nuñez : le massacre de 1885
P a g e | 5
Hosni Kitouni (Chercheur indépendant, Algérie) : Massacres coloniaux : donner sens et nom aux souffrances des victimes
Témoin : Hervé de Williencourt, reporter-photographe
15h00 : Discussion
15h20 : Conclusions (Armelle Mabon, Sabrina Parent et Martin Mourre)


Pour en savoir davantage 

Prisonniers de guerre « indigènes » visages oubliés de la France occupée
Armelle Mabon

Editions La Découverte
Prix : 23,40 €
ISBN : 9782707150783

Table des matières 
Avant-propos
I / Défendre la métropole, une mission militaire et citoyenne
1. L'entrée en guerre de l'empire Les leçons de la Première Guerre mondiale
L'esprit colonial dans l'entre-deux-guerres
L'empire dans la guerre Les hommes partent
La fin tragique des combats
2. De la capture à une captivité singulière
La capture
D'Allemagne vers la France occupée
Les « frontstalags »
Les organismes chargés du règlement de la captivité
La Direction du service des prisonniers de guerre (DSPG) - La mission Scapini - Le service colonial français du Comité international de la Croix-Rouge (CICR)
Soldes et allocations
3. La vie quotidienne au « frontstalag »Correspondance et contrôle postal
Le ravitaillement
Discipline Les conditions sanitaires Le travail des prisonniers
4. La solidarité nationale
De l'entraide à l'assistance organisée
Création de l'Assistance coloniale aux prisonniers de guerre
Organisation de distractions, de soutiens intellectuels et spirituels
Conductrices et assistances sociales, de la duplicité à la résistance
5. Rencontre de peuples et de cultures La solidarité locale Du « marrainage » à l'évangélisation
Histoires d'amour Persistance du souvenir
6. Les fins de captivité légales Congés de captivité et libérations
Les rapatriements sanitaires
L'impossible retour Les groupements de militaires « indigènes » coloniaux rapatriables
7. Lutter pour la liberté Les évasions
Les filières organisées
Les relations avec la résistance
La libération des « frontstalags »
Politiques de « blanchiment »
II /Trahison d'État et « mission civilisatrice »
8. Captivité « indigène » et collaboration d'État

Mise en place de l'encadrement français
Réaction des autorités françaises
Du côté des cadres
Du côté des prisonniers
Évolution de l'encadrement
9. La valse des propagandes La propagande nationaliste allemande
La contre-propagande française
Illusion de la propagande
Et la France libre ?
10. Rapatriements, de la précipitation à une trop longue attente L'encasernement
Le règlement administratif
L'organisation des rapatriements
Une trop longue attente
11. La révolte de Thiaroye
Premiers signes de colère
Chronologie d'une tragédie Réécriture de l'histoire Le procès des mutins Les conséquences de Thiaroye en métropole
12. Au retour, s'effacer ou lutter ? Accueil et retrouvailles
L'aide au retour
L'utilisation des anciens
Gommer les signes ostensibles
Le refus des unions mixtes
La hantise du métissage
Les enfants métis ou le racisme pour quotidien
Les oubliés de l'égalité
Conclusion
Notes
Sources
Bibliographie
Index

    
 Comité de vigilance face aux usages publics de l'histoire-CVUH

Massacres coloniaux
1944-1950 : la IVe République et la mise au pas des colonies françaises
Yves Benot
Editions La Découverte 
Prix : 7,50 €
ISBN : 9782707146335



Sur Wikipédia:
Massacre de Sétif, Guelma et Kherrata
Liste de massacres
Massacre de Thiaroye