dimanche 26 janvier 2014

Sare


Irun - Isla de los faisanes y Behobia


Saint-Jean-Pied-de-Port


Le pont Saint-Esprit en 1947


Guethary

Carte postale malheureusement découpée pour récupérer le timbre

Projet THMPF1418

Quelle est la signification de  THMPF1418 ?

L'idée de Clément Bècle:Indexer tous les individus se trouvant dans le Tableau d’Honneur (Morts pour la France) publié en 1921 aux Publications de la Fare et accessible sur  Gallica,la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France ( Bnf.)

Qui est Clément Bècle? 

Pour le savoir,lisez l' Entretien publié sur MyHeritage Blog en juillet 2012

En quoi consiste le projet ?

Les explications sont déclinées ici: THMPF1418

 Les petits ruisseaux font les grands fleuves.

Vous aussi, participer au Projet collectif  THMPF 1418
Pour tout renseignement: www.genbecle.org/projetthmpf1418/

Photo de classe non datée.

Photo de classe non datée_faisait partie d'un lot de photographies se rapportant à Hendaye

Oloron-Sainte-Marie,la gare du Chemin de fer

13-09-06

Itxassou


20-1-12

Centenaire de la guerre de 1914-1918 et archives privées

Du 9 au 16 novembre prochain un appel est lancé au public pour apporter dans plus de soixante dix points de collecte textes et photographies relatifs  à la première guerre mondiale.Les modalités de l'opération sont détaillées sur le site La Grande Collecte Mission Centenaire.

Attention,sur le site de la Mission Centenaire ,la carte des Archives et bibliothèques participant à l'opération n'est pas à jour par rapport à la liste des lieux de collecte. Ainsi,au 7 novembre 2013, la carte est muette en ce qui concerne les Pyrénées-Atlantiques alors qu'un point de collecte est prévu aux Archives communautaires Pau-Pyrénées
L'Usine des Tramways – Archives et Patrimoine
Avenue Gaston-Lacoste – Pont Lalanne
64000  PAU
Dates et horaires : du mardi 12 au vendredi 15 novembre, sur rendez-vous.
tél. +33(0)559213057
Contact : archives@agglo-pau.fr
Site web : http://archives.agglo-pau.fr
Il est demandé de prendre rendez-vous au préalable avec l'un des archivistes.
Les documents écrits (correspondance, carnets de guerre, récits, écrits personnels) ou iconographiques (cartes, affiches, photographies, etc.) seront numérisés sur place dans la limite du format A3. Pour les documents de taille plus importante ou les objets, la prise de vue sera réalisée en différé.

Avant,pendant, et après la guerre de 1914-1918

Cette  opération conjoncturelle, est aussi l'occasion  de rappeler une mission permanente des  Archives Départementales des Pyrénées-Atlantiques qui consiste à collecter les archives, notamment auprès des particuliers,familles,commerçants,chefs d'entreprise,syndicalistes,militants, architectes, érudits,photographes etc,Sur le site du conseil général des Pyrénées-Atlantiques ,une  rubrique intitulée Archives privées explique les différents modes de transmission des archives privées aux AD.
Parlez en autour de vous !

1914-1918:Ils ne reviendront pas à Guiche

"Déjà la pierre pense où votre nom s'inscrit
Déjà vous n'êtes plus qu'un mot d'or sur nos places
Déjà le souvenir de vos amours s'efface
Déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri"

Extrait du  magnifique poème de Louis Aragon mis en chanson par Léo Ferré Tu n'en reviendras pas en hommage aux soldats de 14-18.

Jeanine Desse Lavie  se bat pour que le souvenir des 39 soldats de Guiche ,qui ne sont pas revenus de la Première Guerre mondiale ne s'efface pas.Depuis des années, patiemment,elle recherche les traces de fragments de vie de ces soldats : photos de classe,de mariage,lettres,cartes postales,etc.Elle prépare une exposition en relation avec la mairie de Guiche.
Le journal Sud-Ouest lui a consacré un article samedi 23 novembre.
Si vous disposez  des renseignements,des documents, sur les soldats de Guiche de la Première Guerre,merci d'entrer en contact par courriel:
jeaninedesse@orange.fr.

1914-1918:Croire au front

Croire au Front,images des représentations religieuses dans la Grande Guerre

Cathédrale de Bayonne

Une exposition proposée par les éditions LBM 2.O en la cathédrale de Bayonne en partenariat avec le diocèse de Bayonne.
Du 18 novembre 2013 au 16 février 2014

Quelques panneaux de l'exposition Croire au Front


La page Facebook de l'exposition

Par ailleurs le site Diocèse aux armées françaises propose plusieurs articles dédiés au Fait religieux 14-18

Janvier 1915:le troupier français est gai,brave et débrouillard

septembre,octobre,novembre,décembre 1914,janvier 1915
Le soldat allemand est lourd et sans initiative.

Ces affirmations ont été publiées dans un article signé Ardouin-Dumazet  intitulé " Petite étude sur la valeur personnelle des soldats engagés dans la lutte ".
La Science et la Vie Numéro 18 Tome VI














 

Le troupier français est gai,brave et débrouillard

"Même en remontant aux guerres de Napoléon,il est impossible de rencontrer dans l'histoire une mêlée comparable,par les masses engagées et les races aux prises à celle dont nous avons aujourd'hui le spectacle.Les armées en lutte représentent non seulement la plus grande partie des peuples européens et leurs principales familles:Latins, Anglo-Saxons, Flamands et Slaves d'un coté,Germains de l'autre,mais encore les populations les plus éloignées de la civilisation européenne:Indiens de toutes races,Arabes,Berbères,noirs du Soudan.Jamais armée ne fut aussi complexe que celle des alliés luttant contre la barbarie allemande.
Non seulement chaque armée a ses qualités propres,mais,dans son sein même,le tempérament diffère selon les origines du régiment.Il serait malaisé ,par exemple de définir aussi nettement le troupier français de nos jours que celui des armées d'autrefois,de Napoléon à l'aurore de la troisième République.Jadis le recrutement fondait dans un seul moule les conscrits issus du tirage au sort et éparpillés sur tout le territoire.Avec le recrutement régional qui peuple nos régiments,l'infanterie plus particulièrement ,de recrues provenant sinon toujours de la même province,du moins de régions ayant les mêmes caractères ethniques,avec l'afflux des réserves qui,en temps de guerre,peuple les corps d'homme du même arrondissement ou d'arrondissements contigus,le troupier français n'a plus de caractère si nettement national:il représente sa province.
Il s'agit évidemment ici du fantassin de ligne.Les armes et les subdivisions d'armes recrutées sur l'ensemble du territoire:chasseurs à pied,zouaves,sapeurs du génie,cavaliers et,moins complètement ,artilleurs rappellent la diversité d'origine de l'ancienne armée.On la retrouve également dans les corps de l'Est et des Alpes,où la nécéssité  d'avoir des effectifs au complet et des régiments nombreux a rendu nécessaire l'appel au recrutement de subdivisions éloignées.Si l'on voulait avoir le type idéal du troupier français,c'est dans  ces pays frontières qu'il fallait le chercher.Là était le creuset d'où sortait encore le soldat d'autrefois,malgré la faible durée du service militaire actuel comparée aux sept années de présence au corps de jadis.
Peut-être vivait-il trop par le passé.La guerre lui apparaissait comme la lutte loyale,à armes égales,au grand soleil,poitrine contre poitrine,quand l'heure souhaitée de l'assaut sonnait enfin.On obtenait malaisément de lui les précautions pour la marche en avant,la surveillance,la préparation des abris.Le métier de terrassier lui répugnait:pourquoi remuer la terre,se tapir au fond d'une tranchée lorsqu'on pouvait aborder l'ennemi à la baïonnette,à la française!
L'officier lui-même,malgré une éducation bien supérieure à celle de l'officier allemand,partageait les nobles préjugés de ses hommes.
La guerre à la façon allemande nous a montré que les qualités brillantes de notre soldat n'étaient pas de mise devant les déloyautés du Germain,devant son astuce,le soin qu'il prenait de se terrer en attendant le moment de la ruée,chez lui forme de l'entrain.Nous avons payé cher,pendant les premières semaines ,cette méconnaissance du caractère teuton.Mais l'expérience a rapidement porté ses fruits,les autres qualités du soldat français ont reparu:le débrouillage,l'art de se plier aux circonstances.Aux travaux de terrassement de l'ennemi,il en a opposé d'autres.Nul troupier ne se montre plus prudent que le notre jusqu'à l'heure où il est permis de montrer qu'il n'a rien perdu de la vigueur,de la vaillance et de l'entrain de ses aînés."

Le soldat anglais est calme et méthodique
 (..)
Au feu,le soldat russe se montre toujours d'une superbe témérité
 (..)
Le troupier belge possède toutes les qualités du vrai soldat français
(...)Le soldat belge a été digne de son roi et a mérité l'estime du monde,dès le début de la campagne.
Il a toutes les qualités du troupier français:la gaiété,la subtilité,la vaillance.En un mot,c'est un combattant qu'on ne peut vaincre qu'en le tuant!
Le soldat allemand est lourd et sans initiative

 

  "Ici,je suis embarrassé et serai bref.En dépit de toutes les réminiscences,bien que j'ai vu souvent sur le terrain des manœuvres ou les Champs de Mars les diverses parties de l'énorme machine destinée à nous broyer,toutes les qualités militaires du peuple allemand disparaissent à mes yeux devant la férocité ,l'esprit de trahison,d'espionnage,de violence froide,de pillage et de vol que masquait un semblant de civilisation.Est ce bien un soldat que nous avons devant nous?C'est plutôt la brute déchainée ne gardant rien du noble métier militaire que la discipline à tout prix,le désir d'aller à l'assaut dans l'espoir de broyer l'ennemi plus que le vaincre.Le Hun et le Vandale reparaissent chez cet homme après plus de dix siècles.
Je le répète:le soldat teuton est l'esclave d'une discipline de fer qui l'enserre de toutes parts,comprimant ses moindres gestes et réglant le travail de son cerveau.On ne saurait lui méconnaitre une certaine bravoure;mais cette bravoure n'est point ,comme chez le soldat français,un élan spontané ,l'envolée d'une ame ardente qui recherche la gloire;_il est brave par ordre et,s'il se fait tuer,c'est que son chef lui a commandé de faire le sacrifice de sa vie.Il marche à la mort comme il va à l'exercice,automatiquement,non par devoir,mais par discipline.
Privé de son chef,le soldat allemand est comme désemparé;c'est un navire sans boussole.Il ne prendra jamais sur lui d'accomplir un acte qui ne lui aurait point été commandé;il ignore les initiatives personnelles;en un mot,il ne sait qu'obéir.Cela n'est pas toujours suffisant pour vaincre."

Le Monténégrin est tout à la fois fougueux et très subtil au combat
(...)
Le petit fantassin serbe possède de l'endurance et une extrême ténacité
(..).


dimanche 19 janvier 2014

Liste des communes de l'arrondissement d'Oloron à l'enquête 1887 de Julien Sacaze


Recueil de  linguistique et de toponymie des Pyrénées Arrondissement d'Oloron
  • Cote : Bibliothèque municipale de Toulouse, Ms. 1112
  • Droit : Bibliothèque municipale de Toulouse -- domaine public
  • Volume III,fichier pdf 142 vues.Téléchargement lent.

Canton d’Accous, page 3

Accous
Aydius
Bedous
Borce
Cette-Eygun
Escot
Etsaut
Lées-Athas
Lescun
Lourdios-Ichère
Osse-en-Aspe
Sarrance
Urdos

Canton d’Aramits, page 60

Aramits
Ance
Arette
Féas
Issor
Lanne-en-Barétous

Canton d’Arudy, page 85

Arudy
Bescat
Buzy
Castet
Izeste
Louvie-Juzon
Lys
Bruges-Capbis-Mifaget
Rébénacq
Sainte-Colome
Sévignacq-Meyracq

Canton de Laruns, page 130 (lacunaire)

Aste-Béon
Béost
Bielle

1887:les instituteurs des communes des Basses-Pyrénées répondent à l' enquête Julien Sacaze


Dans le cadre de  l’Exposition nationale de Toulouse de 1887  Julien Sacaze, correspondant du Ministère de l'Instruction publique, lance une vaste “Enquête de linguistique et de toponymie des Pyrénées” dite depuis “l’Enquête Julien Sacaze”:
"Pour conserver un monument de notre langue populaire (...)j'ai eu la pensée de faire noter par MM.les instituteurs un spécimen de l'idiome local dans chacune des communes qui composent les huit départements de la région pyrénéenne:Pyrénées-Orientales,Aude,Ariège,Haute-Garonne,Gers,Hautes-Pyrénées,Basses-Pyrénées et Landes.Je viens donc vous prier ,Monsieur l'Instituteur,de traduire en patois ou en basque,selon l'idiome qui se parle dans la commune que vous habitez,les deux textes suivants:"La légende de Barbazan et la légende de Tantugou."
Il a été également demandé aux instituteurs de fournir:
           une liste des noms de lieu; la commune,les hameaux,les principaux quartiers,les cours d'eau,les sources,fontaines,lacs,les montagnes,les collines et coteaux, les vallées,les forets ou bois ,les pierres ou rochers,les divers lieux dits,les bornes délimitatives du territoire communal.
           la carte de la commune
           leur nom,âge et lieu de naissance,
           les noms des principaux collaborateurs ,nés dans la commune

Présentation du recueil des manuscrits des communes des Basses-Pyrénées

Recueil de  linguistique et de toponymie des Pyrénées Arrondissement de Bayonne
  • Cote : Bibliothèque municipale de Toulouse, Ms. 1110
  • Droit : Bibliothèque municipale de Toulouse -- domaine public
  • Volume I,fichier pdf 253 vues.Téléchargement lent.

Recueil de  linguistique et de toponymie des Pyrénées Arrondissement de Mauléon
Recueil de  linguistique et de toponymie des Pyrénées Arrondissement d'Oloron

Gardes d'honneur du voyage impérial en 1808

Recueil d'uniformes:gardes d'honneur du voyage impérial en 1808

par Ernest Fort 

Droit : Bibliothèque municipale de Toulouse -- domaine public
Cote : Bibliothèque municipale de Toulouse, Res. B XIX 68
Feuilleter
Télécharger.fichier pdf 21 vues


Garde d'honneur à cheval de Bayonne
Garde d'honneur à pied de Bayonne ;soldat, capitaine-commandant
Garde d'honneur d' Orthez
Garde d'honneur de Pau
Garde d'honneur basque en petite tenue
Garde d'honneur de Pau
Trompette de la garde d'honneur des Landes
Garde d'honneur à cheval des Landes
Garde d'honneur de Tarbes
Garde d'honneur à cheval d'Auch
Garde d'honneur à pied d'Agen
Garde d'honneur de Moissac
Garde d'honneur de Montauban
Garde d'honneur à pied de Toulouse ;musicien,fifre
Garde d'honneur de Toulouse
Garde d'honneur de Bordeaux ;officier de la garde à pied, garde à cheval
Garde d'honneur de Rochefort
Garde d'honneur de Saintes;cavalerie,infanterie
Garde d'honneur de St-Malo
Garde d'honneur de Rennes;1re compagnie, 2me compagnie
Garde d'honneur de Niort

A noter que  "Carnet de la Sabretache" : revue militaire rétrospective  publiée  par la Société "La Sabretache" est accessible sur le site Gallica -Carnet de la Sabretache


vendredi 17 janvier 2014

Janvier 2014:le document des AD 64

Le document du mois de janvier 2014 sur le site internet 

des Archives Départementales 64

Chaque mois, les Archives départementales présentent  un document sur un aspect méconnu de la guerre 14-18 dans les Pyrénées-Atlantiques.

Janvier 2014,les documents mis en ligne sur le site internet des AD64  proviennent du fonds de de la sous préfecture d'Orthez ,affaires communales,commune de  Salies-de-Béarn 4 Z 157
fichier pdf 4 vues

fichierpdf 1 vue

Pour en savoir davantage sur le fonds de la sous préfecture d'Orthez

Avant tout déplacement aux AD 64 Pau , renseignez vous sur les modalités pratiques de consultation 
Tél:05 59 84 97 60 
courriel:archives@cg64

e-Archives AD 64 Sommaire des fonds
Archives de 1800 à 1940
Sous-préfectures


























Sous-préfecture d'Orthez
Affaires communales
Dossiers par commune































































samedi 11 janvier 2014

vendredi 10 janvier 2014

Autour du centenaire de la Première Guerre Mondiale dans les Pyrénées-Atlantiques

Le site internet Les services de l’État dans les Pyrénées-Atlantiques, dans sa partie Politiques publiques/Anciens combattants consacre plusieurs pages au Centenaire de la Première Guerre Mondiale dans les Pyrénées-Atlantiques

Parmi les différentes rubriques proposées:



 

Prochainement sur le site internet des AD64

Archives des Pyrénées-Atlantiques -Béarn Pays basque 

Première semaine de chaque mois "le document du mois"

Toute l'année :"Portraits de soldats"

A partir du 15 janvier et toute l'année "Jeu interactif-guerre 14-18"

 

 Prochain rendez-vous

Mercredi 15 janvier 2014

Pau,Université,amphithéâtre 3 de l'UFR lettres 16h00

Conférence:"Pourquoi commémorer la Grande Guerre?"
par Antoine Prost,professeur émérite de l'Université Paris-Sorbonne,président de la commission scientifique de la Mission du centenaire.
Pau,cinéma Le Méliès,20 h00 film "Johnny s'en va-t-en guerre" de Dalton Trumbo,

Sources:Claire Frossard du groupe de travail Collectif Mémoire Camp Beyris
Service départemental des Pyrénées-Atlantiques de l'ONAC (La lettre d'information du centenaire 14-18 -N°64 /01 du 09/01/2014)

mercredi 8 janvier 2014

Actualité généalogique à Bayonne:secrets de famille

Secrets de famille :une sélection de romans, d'essais,de BD,de films 

Bibliographie pdf (25 pages) la sélection de la Médiathèque de Bayonne

 La Médiathèque de Bayonne explore le sujet des secrets de famille durant tout le mois de janvier à travers:
  • une exposition gratuite,du 6 janvier au 1 er février Attention fermeture exceptionnelle de la Médiathèque  les jeudi 9 et vendredi 10 janvier 2014
  • une rencontre avec l'artiste, Maïssa Toulet et vernissage de son exposition Samedi 18 janvier ,17h
  • une rencontre littéraire,avec Irène Frain vendredi 17 janvier ,18h15
  • café-psycho,avec Elisabeth Horowitz, psychogénéalogiste,vendredi 24 janvier,18h15
  • comité des lecteurs,jeudi 16 janvier,16h
  • des projections de film ,tous les vendredis à 15h

Médiathèque de Bayonne
10,rue des gouverneurs
Fermée chaque jeudi matin
Tél:05 59 59 17 13

 Maïssa Toulet
Atelier:89 rue de Charonne 75011 Paris