dimanche 30 août 2015

4 septembre 1937,départ de Bayonne de réfugiés espagnols

A Bayonne , le 4 septembre 1937
Rapport du Capitaine B.......... Commandant la Section de gendarmerie  sur le départ de réfugiés espagnols. 

"Le lendemain de leur arrivée à Bayonne,c'est à dire le 28 août 1937,les réfugiés espagnols provenant de Santander ont été expédiés sur Puigcerda et Cerbère.
Deux trains ont été formés.
Le premier convoi,transportant 1460 personnes  (hommes en majeure partie,femmes et enfants ),quittait Bayonne à 10h30.
A 21h30,le deuxième convoi partait avec 270 personnes (hommes en majeure partie )

Les embarcations qui avaient effectué le transport;(Bobie,cargo anglais)-Lobo del Mar-Marisi-Rosito San Martin (N°7,9, et 11) -Térésa-Très Amigo-Bigorria Ro Anna-Oquendo et plusieurs autres petites embarcations,ont été réunies au quai de Blancpignon (rive gauche de l'Adour,commune d'Anglet). Seul l'équipage a été autorisé à rester à bord.
Réussissant à tromper la surveillance,un nombre assez important d'hommes (miliciens pour la plupart ),ne désirant pas quitter la région,s'étaient dispersés se cachant en ville et dans les environs immédiats.
A la suite de plusieurs vols et autres méfaits dont ces individus se sont rendus bientôt coupables,l'autorité administrative décida d'effectuer une "rafle".
Celle-ci a été exécutée dans la nuit du 2 au 3 septembre 1937 entre onze et minuit.Une centaine d'Espagnols furent appréhendés et conduits au Centre d'hébergement des réfugiés de Bayonne.
Le 3 septembre par le train de 14h24,75 d'entre eux étaient dirigés sur cerbère,un convoi de 15 était embarqué à 21h09 à destination du département du Lot et à 0h25,un troisième convoi de 24 hommes était dirigé sur le département du Cantal.
Sur réquisition de M.le Sous-Préfet de Bayonne,tous ces convois ont été escortés par un détachement de Garde Républicaine Mobile.
Il n'y a aucun incident à signaler.
L'épuration de la ville de Bayonne a été très bien accueillie par la population."

18 e Région
Gendarmerie Nationale
18e Légion
Compagnie des Basses-Pyrénées
Section de Bayonne
Références:Note de service N°321/2 Compagnie du 1-3-37

Source: Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques,site de Pau.cote 4 M ART 252


Le rapport du capitaine de gendarmerie a été trouvé dans le cadre de recherches menées conjointement avec Juan Munoz président de la Section des Pyrénées-Atlantiques et des Landes de l'Amicale des Anciens Guérilleros Espagnols en France – FFI AAGEF 64 et 40.


Document Google
 Les horaires d'été 1941 sont donnés pour avoir  un aperçu des temps de transport par train

Indicateur Chaix -Service d'été 1941- Tirage du 10 aout-ligne Bayonne Toulouse

 
Indicateur Chaix -Service d'été 1941- Tirage du 10 aout- Ligne Toulouse Puigcerda

Indicateur Chaix -Service d'été 1941- Tirage du 10 aout -Carte du réseau ferré

Sur le sujet des réfugiés espagnols à Bayonne,un article du blog :Le centre des réfugiés espagnols à l'ancien hôpital militaire de Bayonne en 1936

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire