mardi 15 mars 2016

Rapport du commissaire de police sur la prostitution à Salies-de-Béarn

Salies-de-Béarn le 9 avril 1920

Le Commissaire de Police de la ville de Salies-de-Béarn à Monsieur le Maire de Salies-de-Béarn


J'ai l'honneur de vous demander de vouloir bien prononcer l'inscription sur le registre des prostituées ,les femmes Cxxxxxx*,Noélie et Exxxxxxx* Catherine pour les motifs suivants:
Cxxxxx Noélie ,née le xxxxxxxx à Salies (B.P.) notoirement connue comme femme de mauvaise vie,reçoit chez elle des jeunes gens de toutes sortes.Racole au besoin.
D'un premier témoignage du sieur Txxxx*,premier voisin,il résulte qu'il a constaté lui-même,la présence de jeunes gens qui attendaient leur tour,assis sur une chaise à la porte de Cxxxxxx* Noélie.Ce commerce se prolonge parfois jusqu'à une heure avancée de la nuit.

"Les procès-verbaux je les paie avec un coup de coussin"

Un certain jour,se trouvant à la gare et recevant une observation d'un gendarme qui la menaça même d'un procès-verbal elle s'écria "Les procès-verbaux je les paie avec un coup de coussin"
Le second témoignage de la femme Bxxxxxx* Clémentine,dit que le 3 avril elle a surpris dans ses appartements où elle s'était introduite sans autorisation, la femme Cxxxxx*,Noélie assise sur les genoux d'un nommé G........ de Salies _patronyme occulté par le commissaire de police_.
Enfin moi-même et les agents avons constaté,que réellement elle se livrait à la prostitution clandestine avec un nommé Fxxxxxxxx*,à notre appel elle s'est esquivée.

Lxxxxxx* Catherine femme Exxxxxxx* née le xxxxxx  à Salies  épouse (....) subissant actuellement une condamnation aux travaux publics à Orléansville pour désertion.Prostituée, devenant un danger réel pour la société ,en raison de la diversité de ses fréquentations, a pratiqué le racolage,sur la voie publique avec une personne que je ne tiens nommer,vu sa situation.
De son propre aveu,elle a partagé le lit d'un musicien,un nommé Lxxxxxxxx.*
Le 3 avril,étant ivre,elle s'est introduite dans un appartement privé et a été surprise ayant sur ses genoux un nommé Mxxxxxxx _patronyme occulté par le commissaire de police_.
Enfin le 5 avril,elle est rentrée chez Cxxxxx*,sujet espagnol,en compagnie d'un jeune homme de Castetarbe,qui vient la voir assez régulièrement ,ainsi que sa compagne Cxxxxxxx*,Noélie.
Ce dernier fait  a été constaté par moi-même et mes agents à 11h30 du soir.
Pour les raisons indiquées ci-dessus et dans l’intérêt de l'ordre et de la santé publique,et j'ajouterai même dans l’intérêt de la tranquillité ,j'ai l'honneur de vous demander de vouloir bien prononcer la mesure demandée.

Cédétrioli
Commissaire de Police de Salies (Bses-péees)

* Élément occulté par l'auteur du blog.
Le document original, est consultable à Pau,aux Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques sous la cote E Dépôt Salies-de-Béarn 1 I 17.
Par ailleurs,l'attention des chercheurs est attirée sur la richesse exceptionnelle du fonds de la commune de Salies-de-Béarn.L'inventaire détaillée est en ligne sur e-Archives.le64.fr
Sommaire des fonds
Archives communales

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire