vendredi 13 mai 2016

Conférence débat à Anglet avec Fabien Théofilakis

Entre 1944 et 1948, presque 1 000 000 de prisonniers de guerre allemands sont détenus en France,dont plusieurs milliers à Bayonne,sont passés par le camp du Polo Beyris alors appelé "dépôt 189".
Plus de 120 « dépôts » ont existé en France à la fin de la guerre.
Comment s'est passée la difficile gestion de cette captivité de masse ? 
Comment a été employée cette main-d’œuvre bon marché ? (pour déminer et reconstruire le pays, mais aussi pour désengorger les camps surpeuplés). 
Pourquoi la France a-t-elle tant tardé à renvoyer ces prisonniers en Allemagne ?....


Pour revenir sur cette captivité oubliée, il a paru intéressant au Collectif pour la Mémoire du Camp de Beyris ,de faire appel à l'historien Fabien Théofilakis, dont la thèse sous la direction d'Annette Becker, Henry Rousso et Andreas Wirsching,portait sur le traitement des prisonniers de guerre allemands en mains françaises.


Conférence débat avec Fabien Théofilakis

Anglet 

Mercredi 25 mai 2016 à 18h30

 Maison pour Tous, (Salle Ansbach) 6 rue Albert le Barillier

Entrée libre 

EAN numérique : 9782213665528
Parution : 30/04/2014
800 pages
Format :155 x 235 mm
Prix du livre imprimé : 32.00 €
Prix du livre numérique : 30.99 €
La table des matière  est disponible sur le blog  de Jacky Tronel Histoire pénitentiaire et Justice militaire - Des hommes des prisons et des camps


Articles associés du blog:
Prisonniers allemands et autrichiens au camp du Polo Beyris Bayonne (1944-1947)