mercredi 17 août 2016

"Yuana",fille d'Euskadi

Théâtre Municipal de Bayonne
Direction J.GRASSET
Samedi 27 mai 1933
Première représentation  
de l’œuvre régionaliste

YUANA

Drame lyrique basque en 3 actes et 4 tableaux
d'après le roman de M.E.POUYDEBAT
"Une Fille d'Euskadi"
Poème en français de Jean LABOURD
Musique de Laurent BOISSIERES

Collection particulière




Analyse de la pièce
L'opéra basque "Yuana,fille d'Euskadi",vise à présenter,dans ses trois actes,un triptyque complet de l'Eskual-Herria:
La Pelote
La Foi,
La Tradition

Le premier acte se passe à Bayonne,sur la place de Saint-André,aux abords du vieux trinquet.Antoni Doyhénart,d'Epelette,vient d'y battre à la pelote,les champions de Hasparren.Il est fêté par la foule et complimenté par Pierre Bordachuri,riche propriétaire d'Espelette.
Antoni aime Yuana,la fille de Piarrès,qui lui rend son amour.Mais il n'ose se déclarer ,car l'orgueilleux Espeletar destine sa fille au notaire Perrin.Les deux jeunes gens échangent leurs premiers serments et Yuana raille finement le notaire.
La nuit tombe,et la foule des Basques quitte Bayonne tandis que Yuanna écoute la voix d'Antoni qui,dans le lointain module une chanson d'amour.


Le second acte se déroule à Saint-Jean-de-Luz où les fêtes de la tradition basque battent leur plein.Sur la place Louis XIV,la foule danse le fandango.Antoni défend noblement les usages de ses ancêtres auprès des étrangers railleurs.Il retrouve Yuana qui le presse de demander sa main à son père.Antoni s'y engage tandis que les danseurs bas-navarrais, labourdins et souletins,font applaudir leurs danses pittoresques dans un tableau d'une couleur intense.
Cependant,Antoni Doyhénart a pu rejoindre Piarrès Bordachuri.Encouragé par l'apparente bienveillance du père de Yuana,il lui demande la main de sa fille.Le riche Espelar l'éconduit brutalement dans une scène d'une rare violence.
L'exaspération d'Antoni fait place au plus cruel désespoir.Mais Yuana survient,et les deux jeunes gens échangent l'anneau des fiançailles:Antoni ira en Amérique conquérir la fortune et la main de sa bien-aimée.

Décors nouveaux sur compositions et maquettes de Benjamin Gomez exécutés par Georges Périé et Gabriel Azam

Le troisième acte se passe à Espelette,cinq ans après.C'est un dimanche d'automne.Les filles sortent de l'église,se répandent sur la place où vont prier sur les tombes.Yuana parait,soutenue par son amie Graciana et entourée par ses jeunes compagnes.La fille de Piarrès Bordachuri,profondément minée par le chagrin et la maladie,meurt de son amour contrarié.Son père regrette,_trop tard,_son orgueil et sa dureté.Aux joyeuses chansons de l'insouciante jeunesse succèdent les douloureuses confidences de Yuana.Mais elle a puisé,dans sa foi,une héroïque résignation.
Soudain parait Antoni.Devenu riche,il accourt vers ce qu'il croit etre le bonheur.La rencontre des deux jeunes est pathétique.Yuana défaille en renouvelant ses aveux.Antoni se révolte.
Après un suprême adieu,Yuana se retire chez elle pour y mourir.Piarrès et Antoni se réconcilient sous le porche de l'église,tandis que,de la place voisine,montent encore les douces mélodies uskariennes.
La vie continue.

La scène se passe de nos jours.





Compléments

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire