lundi 13 mars 2017

Candidats du gouvernement pour les Basses-Pyrénées

LE PRÉFET DES BASSES- PYRÉNÉES

Officier de la Légion d'Honneur


A MM.les Sous-Préfets,Maires,Juges de Paix,Fonctionnaires publics et Électeurs des Basses-Pyrénées

MESSIEURS

Vous allez être appelés à élire les membres du Corps Législatif.

Les candidats du gouvernement sont:
Pour la circonscription de Pau,M.Patrick O'QUIN
Pour celle d'Orthez-Oloron,M.PLANTÉ
Pour Bayonne-Mauléon,M.J-B ETCHEVERRY

Une telle initiative,si peu conforme qu'elle  soit à nos habitudes électorales,est logique,honnête et droite.
Lorsqu'il désigne hautement à vos suffrages les hommes de son choix,le Gouvernement ne fait que suivre cette voie de franchise et de loyauté ,ouverte le 2 décembre par l'appel au suffrage universel.Lorsqu'il proclame les noms honorables qui ont ses sympathies,il ne prétend pas ,je suis heureux de le dire,méconnaitre l'honorabilité d'autres noms;il n'entend pas non plus porter atteinte à la liberté du vote.En face de l'urne du scrutin,la pensée qui gouverne,fidèle à elle-même,ne commande pas,n'intrigue pas,elle se manifeste.
Elle dit à ces 85.000 électeurs qui naguère accouraient à leurs mairies pour y déposer un vote affirmatif,elle dit à tous les bons citoyens:voilà mes candidats;je les ai pris au milieu de vous;ils ont dès longtemps vécu de votre vie;vos intérêts,vos besoins,ils les ont étudiés:l'indépendance de leur caractère,celle que leur donne leur position,leurs efforts constans en faveur de l'ordre,leur franche adhésion à l’œuvre libératrice entreprise par Louis-Napoléon,tout cela vous est connu.
Elle vous dit:ces hommes,je vous les présente avec confiance;ils sont des vôtres,ils sont des miens.J'attends d'eux un concours loyal,sans arrière pensée;j'ai foi dans leur droiture,dans leur jugement,dans leurs intentions;je les tiens pour ennemis de tout ce qui est désordre,de tout ce qui est discordes civiles,de tout ce qui est révolte contre les institutions légales,religieuses ou sociales;ces hommes se recommandent par eux-memes,vous n'oublierez pas qu'il y a deux mois à peine vous m'avez donné le droit,vous m'avez fait le devoir de vous les signaler.
Ce langage,il sera entendu dans ce sage et heureux pays;il sied à la force et au droit;il est digne du Gouvernement qui le tient et des populations auxquelles il s'adresse.
Votez donc;portez à vos comices électoraux cette indépendance,cette intelligence et ce bon-sens qui vous caractérisent;résistez aux influences,maintenez votre œuvre,et que les noms qui sortiront de l'urne au 29 février ne soient qu'un écho de l'immense acclamation que vous avez fait retentir au 20 décembre.
Recevez,Messieurs,l'assurance de ma considération très-distinguée.
Pau,le 19 février 1852.

Le Préfet des Basses-Pyrénées,
A.FOURNIER

Certifié conforme:
Le Conseiller de Préfecture,Secrétaire-général,
d’ÉTIGNY

L'orthographe de l'époque a été respectée.

Source:
Département des Basses-Pyrénées
Recueil des Actes Administratifs
Année 1852
Pages 53,54,55


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire