lundi 8 mai 2017

Arrestation de deux pasteurs français de Barcus

Arrestation de deux pasteurs français de Barcus

1857

Le 11 novembre dernier, dans l’après-midi, deux gardes forestiers espagnols rencontrèrent sur le terrain appelé Lapatia, dépendant de la vallée de Salazar, deux pasteurs français qui gardaient un troupeau de 136 têtes de bétail. D’après l’observation qui leur en fut faite, les pasteurs reconnurent qu’ils se trouvaient sur le territoire Espagnol. Il fut convenu que, pour empêcher la saisie de tout le troupeau, les délinquants en abandonneraient huit têtes pour garantir les suites du délit de violation. Pendant que les gardes faisaient choix des animaux, les pasteurs les surprirent à l’improviste et les obligèrent à se retirer après leur avoir fait subir quelques mauvais traitements.
Aussitôt que l’incident a été signalé à M. le Préfet des Basses- Pyrénées, ce magistrat a donné l’ordre de rechercher les coupables. Ils ont été reconnus appartenir à la commune de Barcus et se nommer Larrasquet et Goytole . Ces deux pasteurs ont été arrêtés et sont détenus actuellement dans les prisons de Pau.
La sévérité déployée par l’autorité dans cette circonstance regrettable servira d’exemple et d’avertissement à nos frontaliers. Dans un moment où le traité du 2 décembre 1856 vient d’être promulgué, où les plénipotentiaires des deux nations s’efforcent de reconnaître et de concilier tous les intérêts, il est de la plus haute importance qu’aucun conflit, aucun désordre ne se manifeste sur la frontière. L’appel fait à l’intelligence, au bon esprit, au patriotisme de nos populations sera certainement entendu.
Situation de la commune de Barcus et de la frontière _Source:Google-Maps

Source: 
Empire français
Département des Basses-Pyrénées
Recueil des actes administratifs
Année 1857
Page 414

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire