samedi 2 avril 2016

Lavoir de St Esprit

Ville de Bayonne
Service de la voirie et des eaux
 le 17 novembre 1921
Vente d'un terrain communal riverain du quai Bergeret,affecté actuellement au lavoir de St-Esprit
Rapport de l'Ingénieur de la ville
Le 15 septembre dernier le Conseil Municipal a pris une délibération par laquelle il a décidé d'agrandir le lavoir de St Esprit,conformément aux plan et devis annexés et à voté,à cet effet une somme de 9.500 francs.
Quelques jours avant l'ouverture de ces travaux,des propositions ont été faites à la Municipalité pour l'achat de l'emplacement qu'occupe le lavoir à agrandir.
Cet emplacement,fort limité,permet à peine de doubler la capacité du lavoir et,après agrandissement ,de limiter à 40 le nombre des places disponibles,sans aucune marge pour les besoins futurs.
D'autre part,pour le séchage du linge,les clientes ne disposent autour du lavoir d'aucun emplacement ;le linge doit donc être transporté au loin ,pour y être exposé à l'air.
Enfin,l'emplacement occupé par le lavoir,riverain du quai Bergeret, desservi par une voie ferrée,constitue,au point de vue industriel et commercial,un terrain de premier ordre,permettant d'y créer un magasin au rez-de-chaussée et,au dessus des appartements confortables,largement aérés et ensoleillés et jouissant d'une vue magnifique.
  
Au reçu de la proposition d'achat précitée,l’Administration Municipale a ajourné les travaux décidés le 15 septembre,et soumet à l'appréciation du Conseil la nouvelle proposition suivante:
L'emplacement actuel du lavoir serait mis en vente aux enchères publiques,au prix initial minimum de 100 francs le mètre carré qui lui est déjà proposé ferme.
La superficie du terrain,s élevant à 244m2,18,vendue à 100f.00 le mètre carré,produirait la somme de 24.400f00 qui serait affectée à la reconstruction ,sur un autre emplacement,du la voir,largement agrandi et muni des installations utiles pour le séchage du linge.
Le nouvel emplacement choisi pour la reconstruction de ce lavoir,est situé entre le bâtiment de la prison et le pied du talus du chemin de fer du Midi (...)
La dépense de reconstruction,justifiée par le devis estimatif sommaire,ci-joint,s'élèverait à environ 28.000 francs,ne dépassant pas sensiblement les ressources provenant de la vente du terrain occupé par le lavoir actuel.
Avant de décider le transfert de ce lavoir,la Municipalité a voulu connaitre l'opinion des lessiveuses intéressées.
A cet effet,MM. Lauvray,Conseiller Municipal et Linguin,Ingénieur de la Ville,se sont rendus le 16 courant ,à 10 heures du matin,au lavoir de St Esprit,occupé à ce moment par une trentaine de femmes.
M.Lauvray a exposé l'intention de la Municipalité qui a été accueillie,avec enthousiasme,par l'unanimité des intéressées présentes,au cri de "Vive Lauvray"
La Municipalité demande,en conséquence,au Conseil Municipal de prendre la délibération suivante:
1° Surseoir aux travaux d'agrandissement du lavoir St Esprit,décidés par la délibération du Conseil Municipal du 15 septembre dernier.
2° Autoriser l'aliénation du terrain communal riverain du quai Bergerert,utilisé en ce moment pour le lavoir de St Esprit.
3° Décider,qu'après autorisation Préfectorale de l'aliénation dont il s'agit,la vente aura lieu par adjudication publique,d'après un cahier des charges à rédiger par le notaire de la ville. (...)

Bayonne le 17 novembre 1921
L'ingénieur de la Ville
Linguin

La rue des Lavandières,coupe le boulevard Alsace Lorraine et longe le mur d'enceinte de la Maison d’Arrêt de Bayonne .
Vente d'un terrain communal riverain du quai Bergeret,affecté actuellement au lavoir de St Esprit
Renseignements pour servir à la rédaction du Cahier des Charges
Clauses et conditions de l'adjudication
Article premier.Le terrain communal occupé actuellement par le lavoir public de St Esprit,dont l'aliénation a été autorisée par arrété en date du .......... de M.le Préfet des Basses-Pyrénées,dépend de la parcelle N°234 section K,du cadastre de Bayonne,il a une contenance d'environ 244m218 et confronte;
du Nord et de l'Ouest,à propriété de M.Liard,dont il séparé par des murs non mitoyens mais établis,pour la moitié de leur épaisseur,sur le terrain communal à vendre;
du Sud au quai fluvial dit de Bergeret et de l'Est ,à propriété de M.Castro dont il est séparé par un mur construit dans les mêmes conditions que ceux précitées de M.Liard

Article 2.Il est formellement observé que le terrain en vente est frappé,au profit de l'immeuble Liard ,confrontant au Nord,d'une servitude de passage de piétons.
Qu'en outre ,la vente ne porte que sur le terrain nu et le mur le clôturant le long du quai Bergeret.

Article 3.La vente sera faite au plus offrant et dernier enchérisseur,à l'extinction de trois feux francs,par le Maire de Bayonne,assisté de deux membres du Conseil Municipal,conformément à la délibération du Conseil en date du ........,sur la mise à prix de vingt quatre mille quatre cent dix huit francs,fixée par le procès-verbal d'estimation.

Article 4.Dans aucun cas,le plus ou moins de contenance du terrain vendu,ne pourra donner lieu à augmentation ou diminution du prix de vente,,ni à aucune espèce de réclamation.

Article 5.L'adjudication ne sera définitive et valable qu'à dater de son approbation par M.le Préfet.

Article 6.L'adjudicataire n'entrera en jouissance dudit terrain qu'après le paiement intégral du prix principal et des frais de l'adjudication.Il sera mis en jouissance de suite après avoir justifié régulièrement ce paiement.

Article 7.Il fournira ,au moment même de l'adjudication,bonne et solvable caution,qui sera agréée par les membres de la commission de l'adjudication ,et par le receveur municipal ,et qui s'engagera,solidairement avec l'acquéreur,à l’exécution des conditions de l'adjudication.

Pour projet
Bayonne ,le 17 novembre 1921
L'ingénieur de la Ville

Linguin.

Documents consultables au Pôle de Bayonne et du Pays Basque (AD 64)
sous la cote E Dépôt Bayonne 1 O art 82
Plaque de la rue des Lavandières,posée sur le mur d'enceinte de la Maison d’Arrêt de Bayonne