31 août 2020

Prisonniers de guerre allemands décédés à Pau en 1914

Un banal registre d'état civil des décès d'une localité, constitue une source de renseignements pendant (et après) la Première Guerre mondiale.Selon les communes,on peut y trouver des actes de décès se rattachant à des;
  • mobilisés domiciliés dans ladite commune ,
  • militaires en provenance de n'importe quel territoire, soignés dans un hôpital ou l'une des  annexes,
  • prisonniers de guerre,
  • civils internés ,

Prisonniers de guerre allemands décédés à Pau en 1914

L'orthographe des noms propres est incertaine en raison des difficultés de déchiffrement des actes de décès

Acte N°541
17 Septembre 1914 à 21 h Schulcke ,né en Allemagne,âgé de 32 ans environ,soldat allemand du 106 e Régiment d'Infanterie,prisonnier de guerre est décédé avenue de Bordeaux
 

Acte N°548
20 Septembre 1914 à 13 h Alexis Lincke,né à Zernitz (Saxe Allemande),le 15 janvier 1885,caporal au 133 e Régiment d'Infanterie,prisonnier de guerre,,domicilié à Werdaü (Saxe Allemande) est décédé route de Bordeaux


Acte N°556
24 Septembre 1914 à 2 heures (14h),Johann Lutzy,né à Worms district de Worms (Allemagne) le 10 janvier 1895,soldat allemand du 118 e Régiment d'Infanterie,prisonnier de guerre,fils de Johann Lutzy et de Catherine Bachmann,célibataire,domicilié à Worms,est décédé rue du Lycée.
 

Acte N°566
26 Septembre 1914 à 22 h,Frederic Bodé,né en Allemagne,âgé de 25 ans,soldat allemand du 4 e Régiment de Chasseurs,prisonnier de guerre,domicilié à Salzrudel Province de Brandebourg est décédé avenue Thiers
 

Acte N°570
29 Septembre 1914 à 17h Otto Saervvert ,né en Allemagne,sous-officier allemand du 3 e Régiment d'Infanterie de la Garde,prisonnier de guerre,est décédé avenue Thiers
 

Acte N°571
30 Septembre 1914 à 6h,Gustave Becker,né en Allemagne,âgé de 25 ans,soldat allemand,prisonnier de guerre,domicilié à Eisenfild (Allemagne) est décédé rue Jean-Baptiste Carreau N°8
 

Acte N°574
Le 1 er octobre 1914 à 15h,Wilhelm Dettmann,né en Allemagne,soldat allemand du Premier Régiment de la Garde,prisonnier de guerre,est décédé avenue Thiers
 

Acte N°576
Le 2 octobre 1914 à 6h,Wilhelm Trieffenbach,né en Allemagne,soldat allemand du 81 Régiment d'Infanterie,prisonnier de guerre,est décédé rue du lycée N°2.
 

Acte N°578
Le 2 octobre 1914 à 22h,Frédéric Auguste Sander,né à Aldenhagen (Prusse),âgé de 22 ans,soldat allemand du 164 e Régiment d'Infanterie,prisonnier de guerre,célibataire,domicilié à Aldenhagen est décédé avenue Thiers.
 

Acte N°582
Le 3 octobre 1914 à 7 h,Frédéric Reitz né à Rossenhansen (Prusse) le 8 janvier 1886,soldat allemand du 88 e Régiment d'Infanterie ,prisonnier de guerre,domicilié à Rossenhansen,est décédé rue du Lycée N°2
 

Acte N°601
Le 9 octobre 1914 à 1h,Johann Abholbe,né en Allemagne,soldat allemand du 65 e Régiment d'Infanterie,prisonnier de guerre,domicilié à Mülheim,est décédé 2 rue du lycée
 

Acte N°604
Le 10 octobre 1914,à 7 heures,Wilhelm Schnell,né à Dolzheim (Prusse),agé de 25 ans,caporal au 88 e Régiment d'Infanterie allemande,prisonnier de guerre,domicilié à Dolzheim,est décédé 8,rue Jean Baptiste Carreau
 

Acte N°612
Le 13 octobre 1914 à 19h45,Jayme,soldat allemand,prisonnier de guerre,sans autres renseignements,est décédé à l'hospice,chemin Laherrère
 

Acte N°613
Le 13 octobre 1914,à 15h30 Johann Meller,soldat allemand,prisonnier de guerre sans autres renseignements est décédé à l'hospice,Chemin Lahèrre
 

Acte N°618
Le 16 octobre 1914 à 21h,Hans Wertel,né en allemagne,soldat allemand du 81 Régiment d'Infanterie ,prisonnier de guerre,est décédé à l'hospice Chemin Laherrere
 

Acte N°622
Le 19 octobre 1914,à 1h,Adolphe Schmanne,né en Allemagne,âgé de 22 ans ,soldat allemand du 4 e Régiment de Chasseurs,prisonniers de guerre,est décédé à l'hospice Chemin Laherrere
 

Acte N°626
Le 20 octobre 1914,à 9h30 ,Ludwig Spichay né à Posen (Pologne)âgé de 24 ans ,soldat allemand,prisonnier de guerre,domicilié à Zilsz est décédé à l’hôpital temporaire avenue Thiers.
 

Acte N°631
Le 21 octobre 1914 à 5h30,Johann Friedrich Nielen,né à Frasselt (Prusse) le 27 décembre 1891nsoldat allemand,prisonnier de guerre,domicilié à Oppladen (Westphalie) est décédé à l'hopital temporaire avenue Thiers.
 

Acte N°634
Le 22 octobre 1914,à 3 h,Heinrich Friedrich Mayer,né à Güls (Prusse) âgé de 23 ans,soldat allemand,prisonnier de guerre,célibataire domicilié à Güls,est décédé à l’hôpital temporaire avenue Thiers
 

Acte N°638
Le 23 octobre 1914 à 4h,Otto Schulze,soldat allemand du 1 er Régiment de la Garde,prisonnier de guerre,sans autres renseignements,est décédé à l'hospice Chemin Laherrere
 

Acte N°655
Le 27 octobre 1914 Henry Sievers à 5h30 né à Oerie (Allemagne),âgé de 24 ans,soldat allemand,prisonnier de guerre,célibataire,domicilié à Oerie,est décédé à l’hôpital complémentaire,avenue Thiers.
 

Acte N°667
Le 30 octobre 1914 à 16h,Albert Wagner né à Braunfils (Allemagne),âgé de 25 ans,soldat allemand,prisonnier de guerre,domicilié à Braunfels ,est décédé à l’hôpital complémentaire,avenue Thiers.
 

Acte N°707
Le 13 novembre 1914 à 20h40,Richard,Emil Bertram,né à Auenheim (Saxe) le 9 mai 1891,soldat allemand,prisonnier de guerre,est décédé à l’hôpital complémentaire,avenue Thiers
 

Acte N°716
Le 18 novembre 1914 à 4h30,Frantz Wiegaud né à Frankfort Niedradt (Allemagne) le 14 novembre 1883,soldat allemand,prisonnier de guerre,fils de Georges Wiegaud et de Hélène Koudsuk,époux de Marie Martin,domicilié à Francfort Niedradt est décédé à l’hôpital complémentaire,avenue Thiers.
 

Acte N°728
Le 23 novembre 1914,à 10 h,Gustave Weholder ,né en Allemagne,âgé de vingt-huit ans,soldat allemand du 15 e Régiment d'Infanterie,prisonnier de guerre,sans autres renseignements est décédé à l'hopice chemin Laherrère.
 

Acte N°729
Le 22 novembre 1914 à 17h,Walter Hobzel,né en Allemagne,âgé de 24 ans,soldat allemand du 106e Régiment d'Infanterie,prisonnier de guerre,sans autres renseignements est décédé à l’hospice chemin Laherrère.
 

Acte N°730
Le 22 novembre 1914 à 21h,Richard Oerbel,né en Allemagne,soldat allemand du 168 Régiment d'Infanterie,prisonnier de guerre,sans autres renseignements ,est décédé à l'hospice chemin Laherrère.
 

Acte N°733
Le 23 novembre 1914à 22h,Otto Goldsmuth,né en Allemagne,soldat allemand du 81 Régiment d'Infanterie,prisonnier de guerre,sans autres renseignements ,est décédé à l'hospice chemin Laherrère.
 

Acte N°735
Le 24 novembre 1914 à 6h,Charles Wendt,né en Allemagne,soldat allemand du 77 e Régiment d'Infanterie,prisonnier de guerre,sans autres renseignements ,est décédé à l'hospice chemin Laherrère.
 

Acte N°737
Le 24 novembre 1914 à 1h,Jean Klärner né à Langocheid (Allemagne) le 22 juin 1884,soldat allemand,prisonnier de guerre,est décédé à l’hôpital complémentaire,avenue Thiers
 

Acte N°774
Le 9 décembre 1914 à 2h,Carl Staub,né en Allemagne,soldat allemand du 88 e Régiment d'Infanterie,prisonnier de guerre,sans autres renseignements ,est décédé à l'hospice chemin Laherrère
 

Acte N°806
Le 17 décembre 1914,à 13h30 Gerard Ebhen,né à Grabslede (Allemagne) le 6 octobre 1890,,soldat allemands allemand,prisonnier de guerre ,fils de Gerhard Ebken et de Marguerite Freeindenberg,marié,est décédé à l’hôpital complémentaire,avenue Thiers

Source:

L'Usine des Tramways
Av. Gaston Lacoste ,dans le prolongement de l'ancienne halle Sernam ,gare SNCF de Pau
64000 Pau

Pau registre d'état civil,décès 1914, 1 E 377

 

Quelques articles du blog 

  • Mesure prise par l'autorité militaire contre un débit de boissons de Lescar au printemps 1915
  • Liste nominative des 79 poilus malades ou en convalescence à la Villa Marie d' Hendaye (1914-1915)
  • Internement à Pampelune et Saragosse de prisonniers allemands provenant du Cameroun
  • Où interner dans l'arrondissement de Bayonne les prisonniers de guerre allemands?
  • Actes de décès de militaires allemands prisonniers de guerre à la citadelle de Saint-Jean-Pied-de-Port
  • Carte d'identité à l'usage du personnel civil des Hôpitaux militaires
  • Garaison,un camp méconnu du Sud-Ouest
  • Alsaciens-Lorrains prisonniers de guerre dans les Hautes et Basses-Pyrénées  


27 août 2020

Le Courrier de Bayonne 1853-1948 accessible en ligne

Médiathèque de Bayonne

Patrimoine 

Le Courrier de Bayonne 1853-1948

Enfin accessible

  • Soyez très patient,le cheminement nécessite un temps de chargement parfois supérieur à 10 secondes pour une connexion par fibre...
  • Pas de recherche par mot sur plusieurs numéros du journal.
  • Impossibilité de naviguer directement vers les numéros précédents ou suivants.Il faut systématiquement sélectionner une date.
  • Téléchargement  page par page 
  • Possibilité d'intégrer la page active votre propre site web, en copiant et collant le code.







































































  • Faculté de télécharger page par page 
  • Possibilité d'intégrer la page active votre propre site web, en copiant et collant le code.

26 août 2020

On recommande l'histoire complète du prince Louis-Napoléon,Président de la République Française

Ouvrages littéraires

On recommande l'histoire complète du prince Louis-Napoléon,Président de la République Française

Pau,le 26 avril 1852.

A Messieurs les Maires du Département

MONSIEUR LE MAIRE,

MM.Gallix et Guy viennent de publier une histoire complète du Prince Louis-Napoléon,président de la république française.

Cet ouvrage a pour but de répandre dans les populations des villes et des campagnes la connaissance complète et fidèle des détails les plus curieux et les plus instructifs de la vie politique et civile de l'élu du 20 décembre.

Vous jugerez sans doute convenable,Monsieur le Maire,de recommander cette utile publication à ceux de vos administrés qui désireraient en faire l'achat.

Agréez,Monsieur le Maire,l'assurance de ma considération distinguée,

Le Préfet des Basses-Pyrénées

A.FOURNIER

Ouvrage disponible sur le site internet de la Bibliothèque nationale de France Gallica:

Histoire complète et authentique de Louis-Napoléon Bonaparte, depuis sa naissance jusqu'à ce jour ; précédée d'un avant-propos intitulé : Le 2 décembre devant l'histoire / par MM. Gallix et Guy


Source:
République Française
Département des Basses-Pyrénées
Recueil des actes administratifs
1852 page 165
Collection particulière


24 août 2020

Un article de Ralph Soupault sur des militants P.P.F de Bayonne-Biarritz

LA FRANCE DE DORIOT

AVEC LES MILITANTS DE BAYONNE-BIARRITZ

« Têtes froides et cœurs chauds »

Ralph Soupault

Le cri du peuple de Paris 

N°1.183 - Jeudi 13 juillet 1944_Vendredi 14 juillet 1944

 

Sous des dehors froids, dit-on le Basque possède un caractère bouillant.Possible.Jusqu’à ce jour, je l'avoue, je n'avais jamais mis les pieds au pays basque.A mon arrivée en gare de Bayonne, je suis enchanté tout d'abord par l'accueil qui m'y est réservé.Des jeunes gens au visage ouvert, au franc sourire me reçoivent exactement comme si j'étais un très vieil ami .Et aussitôt la sympathie la plus chaude opère.Et nous voilà partis dans les rues claires de Bayonne.Un spectacle inattendu nous arrête un moment.Une large voiture allemande stationne bord du trottoir.Les gens circulent cependant, mais aussi intrigués que nous-mêmes ,devant un officier supérieur, descendu de la voiture et qui discute avec d'autres officiers allemands.Cette silhouette,ce visage ?... nous les connaissons… la photo , le cinéma nous les ont rendus familiers…Eh !oui ! c'est le maréchal Rommel, en tournée d'inspection.

 Nous rendons visite à Biarritz.Courte, mais combien attachante.Et, le soir venu, nous retrouvons à la permanence de Bayonne tous les camarades qui ont pu s'y rendre.C’est le secrétaire fédéral, Lasteyrade,qui qui nous fait les honneurs du lieu .Lasteyrade c'est l’âme même de la fédération des Basses-Pyrénées, c'est le militant type.Secrétaire fédéral depuis 1937, ancien communiste, cet authentique  ouvrier est, depuis le début l'homme de Doriot.Puissant et trapu , calme et serein, c'est un beau gaillard au larges mains ,un vrai chef aimé et respecté de tous.Même des adversaires , puisqu'il a réussi il n'y a pas si longtemps ,à se faire élire à l'unanimité au comité social de son entreprise aux cris de « Vive le P.P.F. ! » Il est vrai que l'action sociale et corporative du Parti est  grande dans cette région.Le secrétaire corporatif fédéral travaille activement les milieux ouvriers, où il fait admettre nos points de vue,créer un climat favorable au développement de nos idées,  et il trouve sans cesse des gens disposés à nous entendre.Sur 33 comités sociaux, une dizaine marchent réellement bien et comme par hasard,ce sont ceux-là mêmes qui sont dirigés par nos camarades.

Mais le Basque est non seulement un beau combattant social, c'est aussi un combattant tout court.Le chef S.O.Lesgourgue,un garçon fin et racé, à la petite moustache noire,à l’ élégance raffinée, et son inséparable ami Colombani, un Corse de Paris ,ont la charge d'un S.O  comme on en rencontre peu.C’est que tous les camarades basques ont à cœur d’être S.O.On est S.O.,à Bayonne Biarritz comme on est P.P.F.Et ça bouge si la permanence un jour est tant soit peu démolie ,lapidée,le soir même on répond exactement comme il convient.Et ceci procure des surprises agréables car, dans ce besoin d'action,des gars mis à l'épreuve savent se montrer encore plus à la hauteur de la situation qu'on ne l'aurait imaginé.Les jeunes dont Garrigue à la responsabilité font aussi leur travail : on chercherait en vain dans le domaine de la fédération une Marianne oubliée, une plaque de rue glorifiant nos « chers amis ». Pourtant la jeunesse du pays à de sérieuses difficultés.Elle est sans cesse en butte à une opposition du clergé ,très puissant dans ces régions fortement croyantes.Il tient les jeunes bien en main,en leur mettant en main la grande ou la petite chistera.Le sport, ici, règne en maître et pour conquérir les jeunes il faut d'abord leur parler le langage qui convient :pelote ou rugby.Et c'est une des raisons qui font le succès du Cri du Peuple dans les articles sportifs du lundi et du mardi sont très lus,très très suivis.(A toi Reichel !)

Le mouvement paysan, par contre, n'est pas très développé.Ceci provient du fait que là paysannerie existe peu en ces régions de propriétés morcelées.

Et au fur et à mesure,je découvre davantage le visage réel du Basque,ce Basque glacial d'apparence, mais bouillant de caractère.J'apprends à connaître l'humour très particulier de nos amis qui n'hésitèrent  un jour à inscrire sur les murs de la cathédrale, dont l'évêque s'était trop distingué par un zèle un peu stalinien « Camarades et sympathisants communistes, venez tous dimanche au sermon du camarade évêque qui vous donnera les dernières directives de Moscou . »

C’est net et droit ,cinglant et mérité, d'une forte ironie et d'un écrasant mépris.Têtes froides et cœurs chauds : de beaux militants P.P.F.

Ralph Soupault


Source:
Retronews le site de presse de la Bibliothèque nationale de France
Le cri du peuple de Paris
N°1.183
Jeudi 13 juillet 1944_Vendredi 14 juillet 1944

 

Compléments du blog 

 Militants 

Lasterrades (père)  Pierre Jean Félix né le 26 octobre 1890 à Bayonne
 
Lesgourgue Jean Robert né le 17 septembre 1912 à Bayonne.
Son nom figure dans l'ouvrage d'Olvier Pigoreau "Sanglante randonnée.Les français de la division "Brandebourg"et des formations de chasse SS.
Éditeur :Histoire et Collections_ISBN 978-2-35250-266-1 .Une unité allemande dédiée à la lutte contre les résistants isolés et maquis.Elle était composée de volontaires français,dont plusieurs militants du P.P.F.Ces volontaires ont été entraînés à Moumour puis aux Eaux Bonnes près d'Oloron-Sainte-Marie.

Colombani Roger né le 12 juin 1912 à Aulnay-sous-Bois (93)

S.O = Service d'ordre.
Des militants actifs du Parti Populaire Français de Bayonne portaient un uniforme se composant d'une chemise ,cravate ,pattes d'épaule,ceinturon ,et un brassard .

 

"Le zèle un peu stalinien de l'évêque "

Le 20 septembre 1942,Mgr Vansteenberghe,évêque de Bayonne-Lescar-Oloron (1939-1943) a publiquement  protesté à propos des persécutions à l'encontre des juifs.

L'inscription sur un des murs de la cathédrale de Bayonne, si elle était un fait véridique,aurait entrainé l'établissement d'un rapport de police aux autorités françaises.

Diocèse 64 Bayonne Lescar Oloron 

Conférences 9 octobre 2014: Deux figures de la résistance spirituelle dans les Basses Pyrénées : Mgr Edmond Vansteenberghe et le chanoine Jean-Marie Rocq 

 

L'auteur de l'article :Ralph Soupault 

Voir le blog de Jacky Tronel  "Histoire pénitentiaire et Justice militaire"

20 août 2020

22 aout 1944, ils sont morts à Bayonne

Bayonne,,le 22 aout 1944.Trois civils,sans lien avec une organisation de Résistance, sont tués par balle dans la rue, par des allemands qui battent en retraite.Ce même jour,un prisonnier de guerre sous uniforme de l'armée française,et un militaire allemand rendent leur dernier souffle à l’hôpital Saint-Léon. 

Registre des décès Bayonne année 1944
Acte N°378 Jean Pierre ESCUTARY « Mort pour la France »

Le vingt-deux Aout mil neuf cent quarante-quatre ,neuf heures est décédé route de Biarritz,carrefour St-Léon,Jean Pierre Escutary,né à Hasparren (Basses-Pyrénées) le sept mars mil neuf cent cinq,manœuvre,fils de Pierre Escutary,et Dominica Sarby,époux décédés ;Époux de Anna 
Ospital,domicilié à Anglet (Basses-Pyrénées) route de Venise,villa Etche Miracoulo.
Dressé le vingt deux aout mille neuf cent quarante-quatre,seize heures quinze minutes,sur la déclaration de Jérôme Mayerau,Secrétaire adjoint à la police,cinquante ans,domicilié en cette commune


Précisions sur les circonstances du décès
Source :AD 64 E Dépôt Bayonne 17 W art72-4
Le 22 aout 1944,le sieur ESCUTARY Jean-Pierre,né à Hasparren (B.P.) le 7 mars 1905,domicilié à Anglet,route de Venise,villa Etche-Miracoulo,jardinier,revenant du marché à Bayonne,a été abattu d’une balle de révolver à la nuque par un militaire allemand au carrefour de la route de Biarritz et des Allées Paulmy,parce qu’on lui avait trouvé quelques clous dans la poche que quelques personnes inconnues avaient semés sur la route afin de crever les pneus des véhicules allemands qui quittaient la ville.Or c’était son enfant qui les avait ramassés et les lui avait donnés.Le fait a eu lieu à 9 heures 15 devant sa femme et son enfant qui se sont enfuis épouvantés.

Cimetière Saint-Léon Bayonne

 Registre des décès Bayonne année 1944
Acte N°379 Jean Baptiste Ernest JOANTEGUY « Mort pour la France » 

Le vingt-deux Aout mil neuf cent quarante-quatre,dix-huit heures est décédé place de la République Jean Baptiste Ernest JOANTEGUY,né à Saint- Etienne-de-Baïgorry (Basses-Pyrénées) le deux novembre mil neuf cent huit ,peintre en bâtiments,fils de Léon Joantéguy,domicilié à Bayonne,décédé et de Catherine Pabolleta,sa veuve.Époux de Annette Renée Briaud,domicilié à Bayonne,quartier St-Etienne à St-Bernard,maison Rancez.
Dressé le vingt-trois Aout mil neuf cent quarante-quatre onze heures trente minutes,sur la déclaration de Second Lasausa,trente-neuf-ans,chauffeur d’automobile,domicilié en cette commune,qui,lecture faite,a signé avec Nous,Édouard Jauréguiberry,Chevalier de la Légion d’Honneur,décoré de la Croix de Guerre,Vice-Président de la délégation spéciale municipale,faisant fonction d’Officier de l’État Civil

Précisions sur les circonstances du décès
Source :AD 64 E Dépôt Bayonne 17 W art72-4
Le 22 aout 1944 à 16h15 le sieur JOANTEGUY Jean-Baptiste,peintre né à Saint-Etienne de Baïgorry (B.P.)le 2 novembre 1908,demeurant quartier Saint-Bernard,maison Rancez a été abattu froidement sans motif à 16h15 ,place de la gare devant l’hôtel du Midi par un sous-officier allemand.


Registre des décès Bayonne année 1944
Acte N° 380 Joseph Roussel

Le vingt-deux Aout mil neuf cent quarante quatre,dix-huit heures,trente minutes,est décédé en son domicile,quartier Saint-Étienne à Saint-Bernard,villa Germaine,Joseph Roussel,né à Bayonne ,le vingt-six décembre mil neuf cent vingt-trois,fils de Clément Jean Baptiste Roussel décédé et de Joséphine
Maluquet,sa veuve ;célibataire.
Dressé le vingt-trois Aout mil neuf cent quarante-quatre,quatorze heures quinze minutes,sur la déclaration de Alexandre Viard ,cinquante-un ans,Directeur des Pompes Funèbres domicilié en cette commune.Etc

 
Précisions sur les circonstances du décès
Source :AD 64 E Dépôt Bayonne 17 W art72-4
Le 22 aout 1944,vers 17h30,le nommé Roussel Joseph,sans profession,né à Bayonne le 26 décembre 1923 y domicilié quartier Saint-Bernard villa Germaine a été abattu d’un coup de fusil par un militaire
Allemand sur le glacis de la citadelle à Bayonne,sans préavis et sans motif.


Registre des décès Bayonne année 1944
Acte N°381 Mohamed ben Bonzaïd

Le vingt-deux Aout mil neuf cent quarante quatre,vingt-deux heures,est décédé quartier St Léon (Tosse) Mohamed ben Bonzaid ,âgé de quarante-trois ans,Prisonnier de Guerre au Camp Front Stalag 222,fils de père et de mère dont les noms ne nous sont pas connus.Dressé le vingt-trois aout mil neuf cent quarante-quatre,quinze heures quinze minutes sur la déclaration de Second Lasausa,trente-neuf-ans,chauffeur d’automobile,domicilié en cette commune,


Registre des décès Bayonne année 1944
Acte N°382 Wilhelm Klinnert

Le vingt-deux Aout mil neuf cent quarante quatre,vingt-trois heures,est décédé quartier St Léon (Tosse) Wilhelm Klinnert,né à Zuliusburg Kreissels (Allemagne) agé de quarante-un ans,soldat allemand, fils de père et de mère dont les noms ne nous sont pas connus.Dressé le vingt-trois aout mil neuf cent quarante-quatre,quinze heures trente sur la déclaration de Second Lasausa,trente-neuf-ans,chauffeur d’automobile,domicilié en cette commune,

Remerciements aux personnels du service d'état civil en mairie de Bayonne