26 septembre 2022

Buste officiel de Napoléon III

 

BUSTE OFFICIEL

DE SA MAJESTÉ L’EMPEREUR NAPOLÉON III

Fait d’après nature, par M.Aug BARRE, statuaire, chevalier de la Légion d’Honneur.

Ce Buste a été exécuté par ordre de l'Administration, et adopté par elle pour figurer officiellement dans toutes les Préfectures. S.M. l’Empereur a  bien voulu accorder à l'éminent artiste qu'il avait choisi pour exécuter son buste en marbre, l'honneur de plusieurs séances, et la France a reçu avec empressement cette œuvre d'art, frappante image de l'élu de la nation.Le buste de NAPOLÉON 1,qui fait pendant à celui de S.M.NAPOLÉON III a été également exécuté par ordre du gouvernement.

Ces bustes sont destinés à prendre place dans les sous-préfectures, salles d’audiences des cours d’appel, des tribunaux, des justices de paix ;dans les salles des mairies, dans les établissements publics, dans les cabinets des magistrats et fonctionnaires, dans les collèges, les écoles, au foyer des théâtres, partout enfin.

Collection particulière



Complément:
Archives Nationales
Base de données Léonore (Légion d'Honneur) https://www.leonore.archives-nationales.culture.gouv.fr/ui/
Barre Jean Auguste Cote(s) : LH//120/84_3 vues



Acte de décès en ligne
https://archives.paris.fr/r/124/etat-civil-de-paris/
5 février 1896 Paris 16e_Acte N°154

19 septembre 2022

Rue Serviez,Pau 1930

 Adresses de Pau

Listes des principaux habitants de Pau

Rue Serviez

(Annuaire 1930  Havas des Basses et Hautes Pyrénées)

 

1_Manufactures de Limoges,Vignes,chaussures.

Benoist et Gonsolon,chirurgiens-dentistes.

2_Malan.

Chaussures Dressoir,Guyard.

3_Toyon,épicier.

4_Pâtisserie Royaltiy.

Raoul,chaussures.

5_Beyrière (Mme),ceintures et corsets.

Beyrière,chef de contentieux de la Société anonyme de l'Union économique.

Capel (F.),magasin de parapluies.

6_Léonard,couturier.

Nègrevergne (Elichiry),parapluies,art.de voyages.

7_Sabatier (J-B),tissus,bonneterie,nouveautés.

8_Ancibure,pharmacien.

Maryan,artiste peintre.

Dubreuil,Cons,des Eaux et Forets.

9_Sabatier (J.)

Dispensaire d'hygiène sociale et de prévoyance antituberculeuse.

A la ville du Puy,lingerie.

Galos,tabacs,maroquinerie,articles de peche.

10_Apchin,tailleur.

Lafargue,tissus,nouveautés,lingerie.

11_A la Bottine verte,Tarouel (Vve),chaussures.

A la Ville de Limoges,poteries.

Asso,coiffeur,parfumerie.

Bonney (Abbé Marin),aumonier du Lycée.

Pintat (Mlle),prof.d'espagnol.

12_A la Grande Maison,Gallaret.

13_Clos,cafés.

Charcuterie Lyonnaise,Péré-Lahaille.

14_Au Renard bleu,Mirc,fourrures.

Blancharel.

Serres,inspect.de l'enregistr.

15_Compagnie Singer,machines à coudre.

Lennuyeux,bijouterie.

Saint-Cricq,couture.

16_Lescoutra,docteur stomatologiste.

Héguy,mercerie,modes.

Durand (L.).

17_Ousset,lingerie,bonneterie.

17 bis_Capel,parapluie,maroquinerie.

Christofeni,pédicure-manucure.

18_Coll,fruits,primeurs,légumes.

20_A la Ville de Madrid,lingerie,bonneterie.

Berthoumieu,camionage.

Jarvis,pharmacie.

21_Biehler,dentiste.

Laborde-babanègre,avoué.

Cruz (de La),garde-malade.

Gardères,docteur-médecin.

Espéranger,représentant de commerce.

Consulat du Portugal.

Emperauger,imprimeur.

Daleau,bijoutier.

Prieur,chef des poste contr.indirectes.

Temple protestant.

22_Lassabe(Mlle),modes.

Laprade,ingénieur.

23_Josuat,confiserie.

Duaso,fabrique de sandales.

Barès,coutellerie et optique.

Cabiran,bijouterie.

Laraillet,blanc,tissus,nouveautés,bonneterie,layette.

Marrimpouey ainé et ses Fils,papetiers,graveurs,imprimerie.

23 bis_Saint-Martin,lingerie.

24_Arès.

Lartillaire,bonneterie,lainages.

Dastas,quncaillerie.

Ousset et Arèes,lingerie,bonneterie.

Souberbie,docteur-médecin.

25_Abel,chaussures.

Lavenère-Lussan (De),assurances.

Nouveau Paris,Mayer,lingerie,bonneterie,lainages.

26_Valmy-Boulin,chapeaux et modes.

Boissié,parapluie.

Léliot,draperies,tissus,toiles,nouveautés.

Marsoo,docteur-médecin.

Réglat,avoué.

28_Cabinet franco-belge,Verdickt,agence immobilière.

Pugibet,sellier.

Ducos,tailleur.

Ruis,bijoutier.

Veronesse,opération bourse.

30_Campagne et Saclay,toiles,tissus,lainages,bonneterie.

32_Davy-Wallis,chirurgien-dentiste.

Lourau,patissier.

Michaud,mercerie.

34_Aux bonnes occasions,soldes.


12 septembre 2022

Où consulter les archives de l'hopital marin d'Hendaye ?

Archives et Musées de l'Assistance Publique- Hôpitaux de Paris

Département des patrimoines culturels 


Archives consultables à l'adresse suivante
Hôpital de Bicêtre
78 rue du Général Leclerc,
94270, Le Kremlin-Bicêtre

Bâtiment. Mahieu Jaboulay (Secteur Orange) - Porte 36
Horaires:du lundi au jeudi Lu. 9h x 17h
Métro ligne 7 

Les archives contenant des renseignements médicaux sont librement communicables 25 ans après le décès ou 120 ans après la naissance de l’intéressé

 

 
 
Archives en ligne de l'Assistance Publique- Hôpitaux de Paris
Généalogie,
Parcours individuels,
Recherches administratives,
Enfants assistés,
Origines personnelles,
Dossier médical,
Hôpitaux,
Fonds iconographiques,
Instruments de recherche

 
 
Le Nid Marin-Les enfants à la plage.Collection personnelle

























 

 

Hôpital marin d'Hendaye - Présentation du fonds-Extrait 

Source:AP-HP

"L'Hôpital marin d'Hendaye, situé sur le territoire de cette ville frontalière avec le Pays basque espagnol, dans le département des Pyrénées Atlantiques, se déploie sur une superficie de 11,5 ha au bord de l'Océan atlantique. Il doit sa création à l'insuffisance en lits du sanatorium de Berck-sur-Mer, dont le climat ne convient d'ailleurs pas à tous les types de maladies. Les travaux débutent en 1897 et le 1er convoi d'enfants arrive dès le 13 juin 1899, alors que l'inauguration officielle se déroule en juillet. Le bâtiment, dont les plans sont dus à l'architecte Louis Adamski, compte 6 pavillons d'hospitalisation, dont 2 indépendants (le lazaret et l'infirmerie), et 4 reliés par une galerie, deux pour les filles et deux pour les garçons, soit une capacité de 250 lits.

Le sanatorium se destine à l'accueil et au soin d'enfants et adolescents de 3 à 15 ans atteints d'anémie, de rachitisme et surtout de tuberculose. Ils sont acheminés depuis la gare d'Austerlitz à Paris, dans un wagon spécial de 46 lits, à raisons d'un convoi par mois. Le voyage dure 17 heures, la compagnie d'Orléans refusant d'accrocher le wagon aux convois rapides... Les séjours durent en moyenne 6 mois, et ente 400 et 500 enfants y défilent chaque année. Entre 1904 et 1907, de nouveaux pavillons sont édifiés, permettant à l'hôpital de doubler sa capacité d'accueil : en 1910, il reçoit ainsi plus de 1 200 enfants, et près de 1 400 l'année suivante. En 1910, le sanatorium prend le nom d'« asile pour enfants de la Ville de Paris », mieux adapté à sa nouvelle orientation, l'accueil des enfants atteints de troubles morphologiques. Le service d'orthopédie médicale a été créé dès 1907, sous l'impulsion du Pr Kirmisson, de l'hôpital des Enfants malades à Paris. Interrompus la 1re année de la guerre, les convois d'enfants reprennent dès 1915 et l'hôpital traverse le conflit sans grands bouleversements. Une donation en 1920 permet la création de chambres supplémentaires, et l'hôpital bénéfice au fil des ans d'améliorations et aménagements divers.

La 2e Guerre mondiale engendre un nouvel arrêt des convois, les parents qui veulent récupérer leur enfant doivent faire le déplacement jusqu'à Hendaye. En 1940, l'AP y replie les enfants de Forges-les-Eaux et de Berck, ce qui entraine la création temporaire d'une salle d'opérations. En 1943, les Allemands investissent les lieux, l'hôpital est évacué en mars : les enfants sont répartis entre Raymond-Poincaré (Garches), Brévannes, la Salpêtrière, ou rendus à leur famille. Le personnel est également évacué. Il faut attendre septembre 1945 pour que l'hôpital rouvre ses portes, car les Allemands ont fait sauter une partie des constructions à leur départ en août 1944.

Modernisé et transformé au fil du temps, l'hôpital prend le nom d'« Établissement héliomarin de la Ville de Paris » dans les années 1950. En 1955 est créé un service de rééducation des jeunes poliomyélitiques, pour soigner une quarantaine d'enfants transférés de Garches. Mais l'avènement du vaccin contre la polio en 1957 et le recul des maladies infantiles impose à l'hôpital une réorientation du fait de la baisse constante de ses effectifs.(...)"

 
Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
Pôle de Bayonne et du Pays Basque.
39 avenue Duvergier de Hauranne, 64100, Bayonne

 

E Dépôt Hendaye 3 Q 1 Sanatorium ville de Paris –Assistance publique 1897-1962

Construction du sanatorium (1897)
Adjudication des denrées (1899-1933)
Placement des malades

Établissement HELIO-MARIN de la Ville de Paris - pavillon de rééducation -Elcé  Chatagneau


Cercle de recherches sur l'histoire d'Hendaye

Classement par quartiers,rues,autres lieux :Cartes postales anciennes d'Hendaye 
 
 
 
Billet du blog 1 er avril 2015

Liste nominative du personnel du sanatorium de la ville de Paris à Hendaye en 1911


Etablissement HELIO-MARIN de la ville de Paris -le jardin d'honneur- Elcé Chatagneau














06 septembre 2022

Les preuves du lieu de décès d'Henri Marie Etienne Doat (1899-1982)

Henri Marie Étienne Doat né le 28 novembre 1899 à Saint-Martin-de-Hinx (40) est décédé le 21 juin 1982.Plusieurs publications généalogiques en ligne,déclarent en chœur,qu'il est décédé à Urt.(64). Selon quelles sources vérifiables?Aucune.
Pour connaitre le lieu exact où est mort Henri Doat,la première démarche consiste à vérifier si son acte de naissance comporte une mention marginale de décès.Les actes de naissance de Saint-Martin-de-Hinx de 1885 à 1910 sont facilement consultables sur le site internet des archives départementales des Landes.Page 165,l'acte de naissance n°36 indique en mention marginale "décédé le 21 juin 1982 à Bayonne".

Archives départementales des Landes-St-Martin-de-Hinx naissances 1885-1910_4 E 272/13

 

 Le fichier des décès de l'INSEE à partir de 1970

Dans l'hypothèse d'une absence de mention marginale ,il convient de consulter le fichier des décès de l'INSEE de 1970 à aujourd'hui.

La base réalisée et hébergée par Florian Cassayre à partir des données de l'Insee, sans en être affilié,est simple et rapide d'utilisation.

DOAT Henri Marie Étienne

NaissanceSaint-Martin-de-Hinx, Landes, Nouvelle-Aquitaine, France 
DécèsBayonne, Pyrénées-Atlantiques, Nouvelle-Aquitaine, France

 

  L'acte de décès établi par le service de l'état civil de la mairie de Bayonne


Le vingt-un juin mil neuf cent quatre-vingt-deux,dix sept heures,est décédé,rue Gentil Ader "Lafargue",Henri Marie Etienne DOAT,né à Saint-Martin-de-Hinx (Landes) ,le vingt-huit novembre mil huit cent quatre-vingt-dix-neuf,retraité,fils de André Jean Marie Olivier Doat et de Françoise Louise Depeton,époux décédés.Époux de Marthe Mathilde Marie JOMIER.Domicilié à Urt (Pyrénées-Atlantiques),maison Etche Zahar.

(...)

 

Collection personnelle

 

29 août 2022

Vieilles pièces comptables

De vieilles pièces comptables dénichées aux puces de Bayonne du vendredi matin (quai Chaho et  esplanade Roland-Barthes).

 

Agence de Vélocipèdes Rudge-Vve L.Boyer &Fils Chemisiers



Aimé Dicharry 29 quai des Basques


Comptoir de vente des sels de Bayonne 8,rue de l’évêché




Sels de Bayonne


Sandalettes chromées


78,rue Maubec


29,rue Thiers,Bayonne


Firmin Séris 7, rue de la Cathédrale Bayonne


2 rue Marengo et 3 quai Galuperie Bayonne



A.Graciet Bayonne



Joseph Lachique Place Montaut (ancien palais de justice) Bayonne



Porcelaines et Cristaux Joseph Lachique



Pâtes alimentaires B.Bachos usine électrique rue des Augustins Bayonne




Auger Olhagaray -Arbeletche- Irissary


La Nouveauté Française du Pays Basque



La Nouveauté Française du Pays Basque_verso


La Nouveauté Française du Pays Basque


La Nouveauté Française du Pays Basque


Manufactures Réunies _Georges Miremont

A propos de (Pierre) Georges Miremont

Retrouvez sur internet le brevet d’invention du jouet sportif dénommé « Jokari »


Pedro Urtasun rue d'Espagne et place des Victoires Bayonne

Billets du blog

Les numéros de la rue d'Espagne à Bayonne 

La succession de Marie Fanny Charavel épouse de Jean dit Bernard Iribarnégaray de la maison de commerce du Printemps à Bayonne  


22 août 2022

A propos de la mort du commandant Passicot

Le site internet du Ministère de la Défense « Mémoire des Hommes » est un remarquable service gratuit à la disposition du public.Les utilisateurs sérieux de ce site internet procèdent aux indispensables vérifications.En effet,il ne faut pas perdre de vue la quantité phénoménale de dossiers individuels,de documents conservés par le Service historique de la Défense (SHD) .Des erreurs de traitement administratif,de lecture, ou de saisie informatique sont inévitables. Ainsi la fiche du commandant Jean Martin Passicot, selon laquelle, il serait décédé le 1 er juin 1945 dans un accident, sur le territoire de la commune de Tarnos dans le département des Landes.En réalité,il est mort à Saint-Jean-de-Luz.

 

Copie écran Mémoire des Hommes Jean Martin PASSICOT_ SHD Caen

 

 

Mairie de Saint-Jean-de-Luz acte de décès de Jean Martin Passicot

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Acte de naissance de Jean-Martin Passicot_earchives.le64.fr_Hendaye naissances 1894-1900

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Courrier de Bayonne

Vendredi 1 er juin 1945

Mort subite du Commandant Passicot

Le commandant Jean Passicot est mort cette nuit, à 1h du matin, à son domicile à Saint-Jean-de-Luz, des suites d'une rupture d'anévrisme. Telle est la nouvelle que tout le Pays Basque a apprise avec une profonde stupeur. Le commandant Passicot, chef d'escadron d'artillerie, avait su par ces belles qualités de chef, par son courage et son affabilité, s'attirer la sympathie unanime.

il était chevalier de la Légion d'honneur, titulaire des croix de guerre 14-18 et 39-40 ; il venait d’être également décoré récemment à Chantaco  par le général Revers, d’une troisième croix de guerre au titre de la Résistance. Il était de ces grands patriotes qui n’avaient pas accepté la défaite et qui, dès le début, luttèrent pour chasser et gêner l'action de l'occupant.

Dès 1943, il se mettait en rapport avec les chefs politiques et militaires du Mouvement de Libération de Bordeaux. Il fut chargé par eux d'organiser l'action paramilitaire dans le Pays Basque. Au début, son groupe était connu sous le nom de de groupe « Le Basque » devenu par la suite groupes « Ganich ».Il avait procédé dans chaque localité au recrutement de cadres susceptibles par leur situation sociale, leurs sentiments gaullistes et leur aptitudes militaires d'organiser des forces armées et d’engager éventuellement une action militaire contre l’ennemi le moment venu. C'est ainsi que dans chaque localité de quelque importance un officier de réserve qualifié avait pris la tête de chaque formation.

Les chefs du mouvement de Bordeaux ayant été arrêtés il s'était mis ensuite en rapport avec le général en chef de l’O.R.A. par l'intermédiaire du commandant d’Ossau.

Il a ainsi étudié les possibilités de parachutage dans la région au cours d'une réunion tenue à Paris avec l'Etat-Major. Le 8 juin 1944, la Gestapo est venue pour l'arrêter. Il s'est enfui et a continué à rester en relation avec le général Dufour à Bordeaux et le commandant d’Ossau.

Après la libération il forma plusieurs bataillons F.F.I. dont il devint le chef .Il était maintenant commandant de la place de Bayonne et chef militaire de la frontière. Sa disparition prématurée à 50 ans, en pleine force physique, sera unanimement regrettée.

Le Courrier présente à Madame Passicot et à la famille du disparu d'expression de sa sympathie attristée.

Source:

Médiathèque de Bayonne_Site Patrimoine_Collection presse_Le Courrier de Bayonne consultable en ligne