lundi 7 mars 2016

Naufrage du brick "Aurore" au large de Bidart

Le 15 septembre 1850
Rapport au Commissaire de la Marine à Bayonne

Monsieur,
Je viens remplir un triste devoir en vous annonçant la perte du brick de commerce Aurore du port de Nantes dont le commandement m'a été confié
.Le 8 septembre dans la journée,la mer devint houleuse,le temps de mauvaise apparence,le baromètre marquait 27 r 6,le vent soufflait par rafales violentes du Nord-Ouest,la mer continuait à grossir.J'ordonnai de mouiller par précaution l'ancre de veille de bâbord,de filer les chaînes pour faire travailler et de donner en même temps du mou dans nos amarres que le ressac de terre fatiguait.Le 8 septembre vers 6 h du soir la chaîne de bâbord se brisa,le temps devint affreux,je fis condamner les panneaux du pont ,la chaîne de tribord se brisa à son tour,nous commençâmes à chasser vers la cote,je fis maintenir le bâtiment par l'arrière pour le maintenir à la lame,les brisants étaient à faible distance.Cette espérance fut vaine ,rien ne pouvait résister à la mer qui nous maîtrisait.A 7 h du soir ,nous talonnâmes ,notre position était désespérée,je réunis officiers,le maître d'équipage pour avoir leur opinion.Leur avis unanime était aussi le mien,il fallait établir un va et vient avec la cote.Une chaloupe fut mis à la mer avec quatre matelots.Elle portait deux bouts de 50 m chacun.Malheureusement  arrivée à la grève nous venions de la voir broyer et disparaître en moins de deux minutes.Cependant le va et vient fut mis en place par deux matelots sortis de la chaloupe,notre position avait dû être aperçue,car sur la grève,une quinzaine d'hommes organisaient les secours .Tout l'équipage fut ramené à la côte grâce à ces secours inespérés.
Il me reste monsieur à vous faire connaître le dévouement et le courage avec lequel nus avons été secourus par les habitants du village de Bidart.Nos marins ont été casernés dans une des salles du port de Bayonne à l'exception de quelques blessés,tous sont parfaitement remis.
Daignez agréer monsieur le Commissaire de la Marine ,ma plus profonde considération.

Georges Trepel

Fait à Bayonne le 15 septembre 1850

Document original consultable au Pôle de Bayonne et du Pays Basque (AD 64) 39 avenue Duvergier de Hauranne 64100 Bayonne.

Cote:E Dépôt Bidart  3 D art 1
Naufrage du brick de commerce "Aurore" dont l'équipage a été secouru par des Bidartars: rapport du commandant au commissaire de la Marine à Bayonne

Pour aller plus loin 

Les ex voto marins - http://www.ex-voto-marins.net

Mairie de Bidart 


 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire