vendredi 18 août 2017

21 aout 1845 sous la première pierre du pont Saint Esprit ,un petit trésor .....

Le 21 août 1845,une boite  a été placée sous  la première pierre du pont  Saint-Esprit. Cette boite renfermait :
1°Une plaque en cuivre,
2° Six pièces de monnaie au millésime de 1845,
3° Onze médaille en bronze,
En voici le détail.

1° Une plaque de cuivre  portant d'un coté l'inscription suivante:

Pont sur l'Adour

entre Bayonne et Saint-Esprit

Le 21 aout 1845,la première pierre de ce monument a été posée par S.A.R.Monseigneur le Duc de Nemours.
Louis Philippe 1 er Régnant
Messieurs Dumon, Ministre des travaux publics
Legrand,sous secrétaire d'état
De Bandie ,Inspecteur divisionnaire
Viard,Ingénieur en chef
Durant,Ingénieur ordinaire dirigeant les travaux

Et de l'autre coté

Mr Azevédo,Préfet des Basses-Pyrénées,
Leroy,sous-préfet de Bayonne,
Balasque ,maire de Bayonne,
Giron,Président de la Chambre de commerce,
Le comte Harispe,Pair de France,commandant la Division Militaire
Chégaray,Député de Bayonne,
D'étchegoyen ,Député de Dax,
Fleury,Préfet des Landes,
Corta,sous-préfet de Dax
Doussy,Maire de Saint-Esprit


2°Six pièces de monnaie au millésime de 1845,savoir:
une en or de vingt francs,et cinq en argent,de deux francs,d'un franc,d'un demi franc,et d'un quart de franc

3°Description sommaire des onze médailles en bronze qui ont été mises dans la boite placée sous la première pierre du pont à établir sur l'Adour entre Bayonne et Saint-Esprit

Six de ces médailles sont à l'effigie de sa majesté,Louis-Philippe 1 er,Roi des Français.
La 1ere,de 72 millimètres de diamètre,a été frappée en 1843.Elle porte sur le revers la liberté et l'ordre public tenant un drapeau et se donnant la main.

La 2 eme,de 56 millimètres de diamètre;frappée en 1837,présente sur le revers son Altesse Royale,Monseigneur le Duc d'Orléans unissant sa main à celle de son Altesse Royale,Madame la Duchesse d'Orléans avec cette devise Domestica felicitas spes publica.

La 3 eme,de mème diamètre que la seconde,a été frappée pour perpétuer le souvenir du baptême de son Altesse Royale,Monseigneur le Comte de Paris.On voit au revers cette cérémonie avec l'inscription Comes Parisiensis sacro lavacro abbutus_II Mau M.DCCCXLI.

Sur le revers de la 4eme,dont le diamètre est de 52 millimètres,on lit la lettre écrite par sa majesté ,le jeudi 29 août 1844,au maréchal Bugeaud,Gouverneur Général de l'Algérie pour le féliciter et féliciter l'armée française de la victoire d'Isly.

La 5 eme de 51 millimètres de diamètre,a été frappée le 25 mars 1842,pour perpétuer le souvenir de l'établissement d'écoles primaires dans toutes les communes de France (Loi du 28 juin 1833).

La 6 eme de 52 millimètres de diamètre,porte sur le revers :Fête donnée par le Roi le 8 juin 1844,au Chateau de Versailles,en l'honneur des français qui ont exposé au palais de l'industrie les produits de leurs manufactures et de leurs ateliers en 1844.

La 7 eme présente sur le revers la patrie et l'armée en pleurs avec cette devise:A Ferdinand de France la patrie et l'armée :13 juillet 1842.

Sur le revers de la 8 e est gravée une inscription indiquant la date de naissance et celle de la mort de son Altesse Royale,Monseigneur le Duc d'Orléans et rappelant les vertus privées et publiques du Prince.

La 9 eme dont le diamètre est de 75 millimètres a été frappée,à l'occasion d'une visite faite à la monnaie par la famille Royale le 8 novembre 1833.

La 10 eme et la 11 eme ont toutes les deux 51 millimètres de diamètre.La première à l'effigie du comte Henry de Rigny vice amiral,Député,Ministre de la Marine,né à Toul en 1783,mort en 1835,présente au revers l'histoire avec cette inscription:Bataille de Navarin ,XX Octobre M.DCCCXXVII.
La dernière à l'effigie du Général Mouton,comte de Loban,Maréchal,Pair de France,porte au revers un écusson entouré de drapeaux,sur lequel on lit.La Garde nationale du département de la Seine à la mémoire de son commandant supérieur,avec cette légende:né à Phalsbourg (Meurthe) le 21 février 1770.Mort à Paris le 27 novembre 1838.

La présente description dressée par l'Ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussée soussigné
Bayonne le vingt et août mil huit cent quarante cinq.


Source:
Archives Départementales des Pyrénées-Atlantiques
Pôle de Bayonne et du Pays Basque
E Dépôt Bayonne 1 O Art 28 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire