lundi 12 août 2019

1960:camps et colonies de vacances dans les Basses-Pyrénées

En 1960,les Basses-Pyrénées ont hébergé dans les camps et colonies 28,280 enfants et 7,042 adolescents

Nous venons de prendre connaissance du quinzième rapport annuel établi par le comité départemental des colonies de vacances,par M.Forgues,directeur départemental de la jeunesse et des sports,Ce document est fort intéressant,
Nous reviendrons sur le bilan des centres aérés,de l'accueil des jeunes et du camping,Commençons par les camps et les colonies de vacances

CHIFFRE EN RÉGRESSION
La campagne d'été 1960 a été satisfaisante:pas d'accidents graves,état sanitaire excellent,le meilleur depuis quinze ans;installations matérielles améliorées et aucune gestion n'a motivé d'observation sérieuse,
Une constatation inquiétante cependant:pour la première fois,les chiffres sont en régression,alors que la poussée démographique devrait au contraire faire accroître le nombre de colonies,
Pourquoi ce recul,Manque de subventions,manque de locaux,manque de moniteurs,On peut espérer voir les deux premières lacunes comblées,puisqu'il s'agit d'un problème de financement,Mais la carence de recrutement,problème humain,elle,est plus grave,
D'autre part,s'il y a beaucoup de colonies d'enfants,les camps pour préadolescents,à partir de 12 ans,ou adolescents,restent rares,en dehors des jeunes qui ont des besoins qui ne sont pas ceux des enfants:il leur faut le plein air,plus de discipline,plus d'efforts physiques,

BILAN 1960
En 1960,le département des Basses-Pyrénées a donc hébergé:
308 colonies (contre 332 en 1959),avec 28,280 enfants (contre 30,498 en 1959)
pour 813,626 journées (contre 853,604 en 1959);
185 camps (contre 233 en 1959),
avec 7,042 adolescents (contre 8,969 en 1959),
pour 153,128 journées (contre 169,637 en 1959),
6 placements familiaux,groupant 663 enfants pour 26,880 journées,

LA MONTAGNE ET LA MER
La répartition par séjour est le suivant:
Cote Basque:94 colonies de 15,518 enfants;40 camps de 1,697 adolescents,396,803 journées
Montagne:122 colonies de 9,341 enfants;79 camps de 3,155 adolescents,341,825 journées,
Campagne:92 colonies de 6,421 enfants;43 camps de 1,27 adolescents,217,055 journées,

RÉPARTITION DES COLONIES
Les colonies de vacances se localisent ainsi:
Anglet,21
Bayonne-Boucau,4
Biarritz,13
Bidart-Guéthary,12
Saint-Jean-de-Luz,Ciboure,Urugne,14
Hendaye,22
Vallée d'Aspe,41
Vallée d'Ossau,28
Vallée de la Nive,34
Vallée de Nay,17
En 1959,il y en avait deux de plus à Anglet,quatre de plus à Bayonne;cinq de plus à Bidart;deux de plus à Saint-Jean-de-Luz,trois de moins à Hendaye,dix neuf de plus en vallée d'Aspe,quatre de moins dans la vallée de la Nive,trois de plus près de Nay,


10% DE NOTRE POPULATION SCOLAIRE
Dans ces chiffres sont inclus (pour 65%) les enfants venant d'autres régions,en vacances en Béarn et en Pays Basque,
Notre département participe dans le mouvement pour 10,388 enfants (contre 11,919 en 1959 et 10,811 en 1958),Cela représente à peine 10%de la population scolaire des Basses-Pyrénées,C'est insuffisant,Il serait en effet bien optimiste de penser que les 90% restant bénéficieraient de vacances familiales,

Source:
Site de Pau des Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
1031 W Art 257 Cabinet du Préfet
Coupure de presse.Journal Sud-Ouest du 26 11 1960