mardi 13 juin 2017

Quelles sont les sources du livre « Le Pays Basque sous l’Occupation » ?

Les éditions La Geste publient  un beau livre,qui a pour titre " « Le Pays Basque sous l’Occupation ».
ISBN:978-2-36746-604-0/LUP 2023 
Achevé d'imprimer en France en mars 2017 
Dépôt légal:premier semestre 2017
172 pages
29,90€

Cet ouvrage signé Dominique Lormier, présente la singularité de ne comporter qu’une seule mention des Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, à Pau, et encore, sans précision de cote (page 86).
La question se pose alors de savoir, à l'aide de quels matériaux ,l'historien s'est appuyé pour écrire ce livre d'histoire.

La première de couverture

En dessous du titre, « Le Pays Basque sous l’occupation » une photographie représentant un gendarme français et un militaire allemand devant un panneau de signalisation « Frontière d’Espagne ». Au-dessus de l’inscription, N 9 .
Ce même cliché, repris page 112, est ainsi légendé :1-Poste frontière franco-espagnol des Pyrénées, surveillé par un gendarme français et un militaire allemand (D.Lormier)
Quelle était la fonction de cette indication N9 ?
  • Reconnaitre un poste frontière ?
  • Identifier la route nationale 9 conduisant au Perthus , dans les Pyrénées-Orientales ?
Les explications d’un spécialiste de l’ancienne signalisation routière frontalière seront les bienvenues.

La structure du livre

Le livre est structuré de la manière suivante:
  • Une carte du Pays Basque et une courte introduction de l'auteur
  • Les soldats basques dans la campagne de mai-juin 1940,
  • L’occupation allemande du Pays Basque
  • Vie quotidienne et collaboration
  • Résistance et Libération
Les soldats basques dans la campagne de mai-juin 1940
Page 30,Dominique Lormier évoque  "Sous l'Occupation,Richard Vibert,travaillant alors à Oloron-Sainte-Marie,participera au camouflage de matériel de l’armée,ainsi qu’à l’organisation des passages clandestins de la Résistance dans les Pyrénées.Décédé en 2004 à Biarritz,à un âge avancé,il fut l’un des grands-pères de ma femme.Il inculqua à sa famille le sens du devoir pour autrui.Auteur de plusieurs ouvrages sur la nature,il fut l’un des premiers écologistes de son temps."

Une recherche internet sur  Richard Vibert retourne un extrait d’un livre de Dominique Lormier qui a pour titre « Comme des lions :Mai-Juin1940 :le sacrifice héroïque de l’armée française.".
EAN :  9782702134450
Calmann-Levy.


Dominique Lormier _Calmann-Levy 6 avril 2005
Copie écran https://books.google.fr/_


 Dominique Lormier _La Geste _2017
Dominique Lormier "Le Pays Basque sous l'Occupation"._Page 30

 
Par ailleurs,une vérification effectuée en mairie de Biarritz précise que celui qui" fut l'un des grands-pères de sa femme"  , Richard Vibert est décédé le 6 mai 2003 et  non en 2004.
(J'ai masqué l'adresse du domicile  à Biarritz et l'identité de l'épouse du défunt)
Ville de Biarritz- État civil

Les sources du chapitre 
« L’Occupation Allemande du Pays Basque »

N°22_page 40_Entretien de l’auteur avec Yves La Prairie en avril et juillet 1994 
N°23 _page 41_Entretien de l’auteur avec Yves La Prairie en avril et juillet 1994
N°24_page 41_Entretien de l’auteur avec Yves La Prairie en avril et juillet 1994 
N°25_page 42_Entretien de l’auteur avec Yves La Prairie en avril et juillet 1994
N°26_page 54_Francis Sallaberry Quand Hitler bétonnait la cote basque,Biarritz,Atlantica,2014 (Complément du blog:Première publication  Jean Curutchet-Les éditions Harriet ,1988)

Les sources du chapitre « Vie quotidienne et Collaboration »
N°27_page 75_Archives nationales,Paris
N°28 _page 84_Archives du Centre national Jean-Moulin,Bordeaux
N°29 _page 84_Entretien de l’auteur avec Albert Rèche le 18 mars 1992
N°30 _page 85_Entretien de l’auteur avec Claude Dufour le 21 juin 1994
N°31_page 85_ Archives du Centre national Jean-Moulin,Bordeaux
N°32_page 85_Entretien de l’auteur avec Pierre Bécamp en avril 1990
N°33_page 86_Archives nationales,Paris
N°34_page 86_Archives départementales,Pau
_Notes de bas de page _Page 86 l'unique référence du livre Le Pays Basque sous l'Occupation aux AD 64

N°35_page 87_Archives militaires allemandes,Fribourg-en-Brisgau
N°36_page 88_Jean-Louis Davant,Histoire du peuple basque,Bayonne,Elkar,2007
N°37_page 91_Archives nationales,Paris
N°38_page 94_Archives nationales,Paris
N°39_page 95_Mixel Esteban,Regards sur la Seconde Guerre mondiale en Pays basque,Bayonne,Elkar,2013 
(Complément du blog :Première édition:novembre 2007,2 e édition:décembre 2007)
N°40_page 95_Cité par Mixel Esteban,op.cit.
N)41_page 95_ibid
N°42 _page 98_Simone Veil,Une vie,Paris,Stock ,2007
N°43_page 99_Archives du Centre national Jean-Moulin,Bordeaux
N°44_page 100_Archives nationales,Paris
N°45_page 100_Les Arènes-Seuil 2013
N°46_page 100_Louis Mexandeau,Nous ne verrons pas la fin.Un enfant dans la guerre,1939-1945,Paris,Ed.Le Cherche Midi,2003
N°47_page 100_Archives du Centre national Jean-Moulin et de la région Aquitaine,Bordeaux.
N°48_page 101_Vichy et la collaboration dans les Basses-Pyrénées,sous la direction de Laurent Jalabert et Stéphane Le Bras,Paris,Cairn,2015

Les archives municipales de Bayonne et de Biarritz

"Le Pays Basque sous l'Occupation"est un livre abondamment illustré.Quelques photographies sont sourcées "Archives municipales de Bayonne "ou "Archives municipales de Biarritz".

S’agissant de Bayonne,les photographies se répartissent entre le  Pôle patrimoine de la médiathèque de Bayonne et le Musée Basque (Château-Neuf).
Les autres archives communales de Bayonne ont été déposées en 2010 au Pôle archives de Bayonne et du Pays Basque (AD 64).
 
Boites d'inventaires des fonds photographiques de Biarritz_Salle de lecture AD 64 Annexe de Bayonne
Les documents ainsi que les photographies provenant des archives municipales de Biarritz ont migré  en 2010 au Pôle archives de Bayonne et du Pays Basque (AD 64).
Les photographies du bombardement du 27 mars 1944 sont cotées en E  Dépôt Biarritz 167 ph 1 jusqu'à E Dépôt Biarritz 167 ph 54.Une liste donne en regard de chaque numéro de photo,une présentation sommaire du contenu ,l'auteur ou le propriétaire du cliché,le format ,
Ces photographies sont visibles en salle de lecture sur un poste informatique dédié aux images.Attention,ces clichés dont plusieurs appartiennent à un propriétaire privé ne sont pas librement réutilisables.

La photographie d'une liste manuscrite des juifs de Biarritz

Le recto d'un liste manuscrite des juifs de Biarritz  figure page 50 dans le livre de Mixel Esteban "Regards sur la Seconde Guerre mondiale en Pays Basque" Elkar Histoire.En 2007,ce document se trouvait à Biarritz.

Dominique Lormier, publie page 96, l’image de cette liste manuscrite  des juifs de Biarritz durant l’occupation.Il indique comme sources : archives municipales de Bayonne et de Biarritz.
Ce document se trouve depuis 2010 aux Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques ,39  avenue Duvergier de Hauranne à Bayonne.La cote est accessible sur le site internet earchives.le 64.fr.Le document est consultable en salle de lecture. 
Copie écran earchives.le64.fr_Fonds de la commune de Biarritz_Affaires militaires


Lectures comparées

Liste non non exhaustive

Comparaison N°1
Mixel Esteban "Regards sur la Seconde Guerre mondiale en Pays Basque"Elkar histoire.2007
Page 29
Là,au niveau du pont surplombant la voie du chemin de fer,un side- car roulant à vive allure sort de la route et s'écrase plusieurs mètres en contrebas sur la voie de chemin de fer.Les deux allemands périssent dans l'accident.

Dominique Lormier "Le Pays Basque sous l'Occupation"La Geste.Premier semestre 2017
Page 46
A Saint-Jean-de-Luz, un side-car,roulant à vive allure sur le pont surplombant la voie de chemin de fer,sort de la route et s'écrase plusieurs mètres en contrebas.Les deux soldats allemands sont tués sur le coup.

Comparaison N°2
Francis Sallaberry "Quand Hitler bétonnait la côte Basque" _Atlantica,Biarritz 2014
Page 45
Au cours de l'été 1940 arrivent également des troupes du Service de surveillance renforcée des frontières.Ses effectifs sont répartis en postes de surveillance de 10 à 20 hommes installés dans les villages situés près de la frontière espagnole: Béhobie,Olhette, Ascain,Sarre,Ainhoa, Itxassou, Bidarray,etc.

Dominique Lormier "Le Pays Basque sous l'Occupation"La Geste.Premier semestre 2017
Pages 47-48
Des unités chargées de la surveillance de la frontière des Pyrénées se répartissent en petits groupes de 10 à 20 hommes dans divers villages,comme Béhobie, Olhette, Ascain, Sare, Ainhoa, Itxassou, Bidarray...

Comparaison N°3
Francis Sallaberry "Quand Hitler bétonnait la côte Basque" _Atlantica,Biarritz 2014
Page 95
Les prisonniers du Stalag 222 de Beyris travaillent eux-aussi pour la construction des Fronts terrestres de Bayonne et de Saint-Jean-de-Luz,et de la ligne de barrage côtière.Pour l'édification de cette dernière,on fait surtout appel à la main d’œuvre locale:début janvier 1944,200 hommes travaillent à Ustaritz,100 à Jatxou,100 à Espelette,100 à Urt,200 à Port-de-Lanne,etc.

Dominique Lormier "Le Pays Basque sous l'Occupation" La Geste.Premier semestre 2017
Page 66
Les prisonniers militaires africains du Stalag 222 de Beyris travaillent également ,principalement pour la construction du front terrestre de Bayonne et de Saint-Jean-de-Luz.Concernant le barrage de la ligne côtière,on fait appel à de la main d’œuvre locale en janvier 1944, venant d'Ustaritz, Jatxou, Espelette, Urt et Port- de- Lanne

Comparaison N°4
Mixel Esteban "Regards sur la Seconde Guerre mondiale en Pays Basque".Elkar histoire.2007
Page 33
Durant la journée du 29 aout 1940,la municipalité de Biarritz dut loger dans l'urgence un millier d'hommes venant tout juste d'arriver.

Dominique Lormier "Le Pays Basque sous l'Occupation"La Geste.Premier semestre 2017
Page 48
Durant la journée du 29 aout 1940,la municipalité de Biarritz doit loger d'urgence un millier de soldats allemands venant juste d'arriver.

Comparaison N°5
Mixel Esteban "Regards sur la Seconde Guerre mondiale en Pays Basque".Elkar histoire.2007
Page 30
Le Pays Basque est coupé en deux le 24 juillet 1940,traversé par la ligne de démarcation.Cette nouvelle frontière passe par Saint-Palais,Arberats,Béhasque,Gamarthe,Uhart-Cize,Saint-Jean-Pied-de-Port et Arnéguy.Le Labourd et une partie de la Basse-Navarre sont placés sous la seule autorité allemande,l'autre partie navarraise et la Soule sous administration de Vichy.

Dominique Lormier "Le Pays Basque sous l'Occupation"La Geste.Premier semestre 2017
Page 75
Le Pays basque français est également coupé en deux par la ligne de démarcation,avec une nouvelle frontière passant par Saint-Palais,Arberats,Béhasque,Gamarthe,Uhart-Cize,Saint-Jean-Pied-de-Port et Arnéguy.Le Labourd et une partie de la Basse-Navarre sont placés sous l'unique autorité allemande,l'autre partie navarraise et la Soule sous administration de Vichy.

Comparaison N°6

Mixel Esteban "Regards sur la Seconde Guerre mondiale en Pays Basque".Elkar histoire.2007
Page 32
A Saint-Jean-de-Luz,la Kommandantur interdit aux pêcheurs de sortir en mer avant 5 h du matin.Le soir,ils doivent rentrer au port avant 18h.

Dominique Lormier "Le Pays Basque sous l'Occupation" La Geste.Premier semestre 2017
Page 76
A Saint-Jean-de-Luz,l'autorité allemande interdit aux pêcheurs de sortir en mer avant 5 heures du matin.Le soir,ils doivent rentrer au port avant 18 heures.

Comparaison N°7
Mixel Esteban "Regards sur la Seconde Guerre mondiale en Pays Basque" Elkar Histoire.2007
Page 141
L'objectif visé était l'aérodrome de Parme.Les limites de l'aérodrome sont à deux kilomètres seulement à vol d'oiseau du centre ville de Biarritz.Cela représente à 500 km/h,moins de quinze secondes à un bombardier pour franchir la distance qui sépare la ville de l'objectif.

Dominique Lormier "Le Pays Basque sous l'Occupation" La Geste.Premier semestre 2017
Page 91
(...)seul l'aérodrome de Parme était visé.Les limites de ce terrain d'aviation sont seulement à 2 km à vol d'oiseau du centre ville de Biarritz.Cela représente,à 500km/h,moins de quinze secondes à un bombardier pour franchir la distance qui sépare la ville de l'objectif.

Borne mémoire des 4 camps installée le 7 décembre 2013 à l'emplacement du camp de Beyris           

Cimetière de Louillot Anglet_Hommage rendu par les municipalités d'Anglet tous les 8 mai







 
















Le livre "Le Pays Basque sous l'Occupation" ne tient pas compte, malheureusement , de l'enrichissement des connaissances sur ce sujet depuis 2010.En l'effet,le regroupement , des archives de plusieurs communes du Pays Basque, au Pôle de Bayonne,annexe des AD 64,a facilité les recherches individuelles et collectives,dont celles du Collectif pour la Mémoire du Camp de Beyris.Expositions,conférences,manifestations publiques,échanges avec des universitaires français,américains,anglais,se poursuivent.
Monument aux morts de  Bayonne _Plaque dévoilée le 8 mai 2016.