samedi 29 décembre 2018

Projet d'utilisation d'un avion d'un centre aéronautique de la région basque par des autonomistes bretons


DÉPARTEMENT D' ILLE ET VILAINE         19289                                             
                                                                                                                                                                              Rennes, le 21 mai 1938
N°307


Le Commissaire de police Chef de la Sûreté 
à Monsieur le COMMISSAIRE CENTRAL

Complétant mes précédents rapports, concernant l'activité des autonomistes bretons, à l'occasion du déplacement de M. le Président de la République à Saint-Brieuc, j'ai l'honneur de vous rendre compte que je viens d'être saisi d'une information confidentielle qui doit retenir particulièrement l'attention.
Les autonomistes poursuivant leur méthode de manifestations tapageuses, ont envisagé de faire survoler Saint-Brieuc, dans la journée du 29 mai 1938, par un avion qui aurait pour mission de lancer des tracts anti-français. L'avion dont il serait fait usage appartiendrait à un centre aéronautique de la région basque.
Dans l'impossibilité où je me trouve d'être plus précis, la présente information, malgré sa sobriété, conserve un caractère d'une importance capitale.
Le Commissaire de police
Chef de la Sûreté

Copie transmise à :
M. le Préfet d'Ille-et-Vilaine
M. le Ministre de l'Intérieur-Sûreté Nationale-Cabinet
M. l'Inspecteur des Services de police criminelle de la Sûreté Nationale
M. le Contrôleur Général des Renseignements Généraux de la Police Administrative
M. le Commissaire Divisionnaire, Chef de la 13e Brigade de police mobile à Rennes
M. le Commissaire Spécial à Rennes

Rennes, le 21 Mai 1938
Le Commissaire Central


  Pau, le 24 mai 1938



 TRÈS URGENT




Le Préfet des Basses-Pyrénées
A Monsieur le Sous-Préfet de Bayonne
                                            d'Oloron
                     le Commissaire Central, PAU
                                               Spécial, PAU
                       Commandant de Gendarmerie, PAU
                     le Commissaire Divisionnaire, HENDAYE

J'ai l'honneur de vous transmettre, sous ce pli, telle qu'elle m'a été transmise par M. le Ministre de l'Intérieur, la copie d'une lettre en date du 21 mai de M. le Commissaire Central de Police de Rennes concernant l'activité des autonomistes bretons.
Ceux-ci auraient projeté de faire survoler Saint-Brieuc le 29 mai prochain par un avion appartenant à un centre aéronautique de la région basque et ayant pour mission de lancer des tracts anti-français sur le cortège présidentiel.
En vue de déjouer le cas échéant tout projet susceptible de porter atteinte à la personne ou à la dignité du Chef de l’État au cours de son déplacement en Bretagne, je vous prie de vouloir bien prescrire, d'urgence, en ce qui vous concerne toutes mesures de surveillance nécessaires.
Je vous prie, notamment, de me signaler ,afin que j'en avise moi-même mon collègue des Côtes-du-Nord, tout envoi dont les causes ne seraient pas définies ou déplacement de suspects en dehors de votre ressort.
J'attacherais du prix a être informé sans délai de tout fait intéressant qui parviendrait à votre connaissance à ce sujet.
Vous voudrez bien m'accuser réception de la présente communication.

Le Préfet,
POUR LE PRÉFET,
Le Chef de Cabinet,

Archives consultables en salle de lecture des Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques à Pau ,boulevard Tourasse. 
AD 64 Pau 1 M 85