19 novembre 2021

L'utilisation du nom de Bidegaray au meeting du 11 avril 1943 au Vel' d'Hiv de Paris

Marcel Bidegaray avait formalisé dans un courrier du 9 avril 1943,son refus de participer au meeting de présentation des Milices Révolutionnaires Nationales du 11 avril 1943 au Vel'd'Hiv de Paris.Le nom de l'ancien syndicaliste figurait dans une liste hétéroclite de personnalités au programme de cette réunion politique.A la une du journal L'Œuvre du samedi 10 et dimanche 11 avril 1943 étaient annoncés Henri Barbé,Paul Chack,Lucien Rebatet,Francis Desphelippon,Georges Soules, Bidegaray, Keber Legay,Darrigol,Alphonse de Châteaubriant , Marcel Bucard,Marcel Déat.  

Dans son compte rendu de l'evènnement ,ce même journal, a fait fi de l'absence de Bidegaray,en intégrant son portrait dessiné ainsi que celui d'un autre bayonnais ,Robert Darrigol.

Accusé à la Libération d'avoir été notamment adhérent du Rassemblement National Populaire , la formation politique de Marcel Déat,Bidegaray s'est défendu.Il a fait sortir de ses archives personnelles,le contenu de plusieurs lettres à propos de cette réunion publique du 11 avril 1943.Les moyens utilisés par les organisateurs ,montrent,que bien à la retraite depuis 15 ans,l'ancien secrétaire général de la Fédération des Cheminots,Bidegaray, disposait encore d'un capital d'influence.

BnF Gallica _Parmi les délégations de travailleurs qui seront présentées au meeting du 11 avril 1943,le nom de Bidegaray...

Avant le meeting

Lettre du citoyen BARBÉ* au Camarade BIDEGARAY

Paris, le 5 avril 1943,

Mon cher BIDEGARAY

Notre ami MENARD* a dû vous toucher au sujet de votre participation éventuelle à la manifestation qu'organise le Front Révolutionnaire au Vélodrome d'Hiver de Paris, le dimanche 11 avril à 14h30.

Nous insistons particulièrement auprès de vous, à la fois au nom de vos amis personnels et aussi au nom d'un nombre important de cheminots qui participeront à cette manifestation, pour que vous nous apportiez votre concours et que vous acceptiez de prendre la parole le 11 avril prochain à Paris. Notre manifestation aura certainement et surtout un caractère ouvrier et populaire.

Il s'agit, en effet, de donner à la Milice Révolutionnaire Nationale le plus de caractère populaire possible. C'est pourquoi, à notre manifestation du 11, plusieurs dizaines de délégations ouvrières et, entre autres, une délégation importante des cheminots de tous les réseaux, apporteront leur concours. Des militants chevronnés du mouvement ouvrier et de l'action contre le bolchevisme y prendront la parole. Citons entre autres :MM. K.LEGAY*,et PRIEM* des mineurs.

Nous avons consulté un nombre important de militants cheminots qui reconnaissent tous que votre participation constituerait un événement considérable.

Inutile de vous dire que nous vous défraierons de toutes les dépenses que pourra vous occasionner un tel déplacement.

Comptant sur une réponse favorable de votre part, croyez mon cher BIDEGARAY, à nos biens cordiaux sentiments.

Le Secrétaire général du Front Révolutionnaire National

Signé BARBÉ

Compléments du blog:

BARBÉ Henri (1902-1966) Ancien dirigeant du Parti Communiste Français,Parti Populaire Français (Doriot),puis au Rassemblement National Populaire (Déat),Front Révolutionnaire National

MESNARD  René (1902-1945) Président du Comité Ouvrier de Secours Immédiat

LEGAY Kleber (1889-1949) Syndicaliste mineur

PRIEM Julien (1891-1971) Syndicaliste mineur

 

 Refus de Bidegaray

Lettre du Camarade BIDEGARAY au Citoyen BARBÉ

BAYONNE, le 9 avril 1943

Citoyen BARBÉ

Dans l'organe officiel du N.P. je vois mon nom sur l’affiche du meeting que votre parti organise pour le 11 avril prochain. Je proteste contre ce procédé.

N’ayant jamais été pressenti par personne pour participer à ce meeting, c’est contre l'abus qui est fait de mon nom, sans mon assentiment, que je proteste énergiquement.

La Fédération des Cheminots a, depuis 1941, interdit à ses militants de participer à toute manifestation politique.

Fondateur de cette Fédération, je dois être le premier à donner l'exemple de la discipline.

Je ne serai donc pas au meeting et vous prie d'en prendre acte.

Croyez ,citoyen BARBÉ,à mes sentiments syndicalistes et révolutionnaires.

Signé :BIDEGARAY.

BnF Gallica_Les portraits dessinés des bayonnais Darrigol et  Bidegaray figurent dans le compte rendu du journal L'Œuvre.

Complément du blog:

DARRIGOL Robert (Bayonne 1911-2000) syndicaliste CFTC
 

Lettre du Camarade BIDEGARAY au Camarade LIAUD*

Bayonne, mai 1943

Mon cher Roger,

Quoique vieille d’un mois, je viens te tenir au courant de l'affaire du meeting politique tenu à Paris le 11 avril dernier où je figurais sur l'affiche sans mon assentiment. En plus, je n'appartiens pas au parti politique en question.

Plusieurs de mes bons amis cheminots_ j'en ai encore_ m’ayant manifesté  leur surprise de voir mon nom sur ladite affiche, il se pourrait que chez toi soit né le même sentiment.

Aussi, pour dissiper les doutes - s'il en existe- je t'adresse copie des lettres échangées avec le citoyen BARBE.Je t'autorise à en faire l'usage qu'il te conviendra et même d'en envoyer copie aux Unions Régionales si tu le juges utile.

Pour le présent, je n’appartiens à aucun parti politique, je reste toujours le syndicaliste révolutionnaire et socialiste jauréssien ; je suis convaincu que la Révolution Nationale se fera sur le programme économique élaboré par notre vieille C.G.T.et que  bolchévisme sera écarté par des réformes sociales profondes et tangibles.

Dans une France libre et indépendante, abattre le capitalisme égoïste et stupide, tel doit être le plan à réaliser par l'action syndicale intelligente et réaliste.

Crois  toujours, mon cher Roger, à mes sentiments amicaux.

BIDEGARAY

Complément du blog:

LIAUD Roger (1898-1972) Secrétaire général de la Fédération nationale légale des travailleurs des chemins de fer (1940-1944).


Fédération des Travailleurs des Chemins de Fer de France, des Colonies et des pays de Protectorat

19 ,rue Baudin Paris IX

Paris le 23 juillet 1943

Cher Camarade,

Courant avril dernier, vous avez certainement été très surpris de voir figurer, sur une affiche du Front Révolutionnaire National, le nom de notre camarade BIDEGARAY, ancien secrétaire général de la Fédération qui, d'après les organisateurs du meeting, devait prendre la parole au Vélodrome d'Hiver au nom des Cheminots

Nous avons eu l'occasion de rencontrer notre camarade BIDEGARAY  à qui nous avons fait part des réflexions de Camarades à son égard au sujet de sa participation à ce meeting.

Notre camarade BIDEGARAY nous a indiqué qu'il n'avait jamais participé à cette manifestation et qu'on avait fait un emploi abusif de son nom

Pour vous permettre d’être informé sur cette affaire ,nous vous donnons ci-après copie d'une lettre du 5 avril 1943 du citoyen BARBÉ, demandant au Camarade  BIDEGARAY de prêter son concours à la manifestation, la  réponse de celui-ci du 9 avril ainsi que la lettre du Camarade BIDEGARAY  adressée au camarade LIAUD.

(...)

Source:AD 64 Annexe de Bayonne  1001 W Article 306

 

Pour aller plus loin

 3 photographies en ligne 

Musée Carnavalet

Photographies de propagande : réunion de la Milice Révolutionnaire le 11 avril 1943 au vélodrome d'Hiver, 15ème arrondissement, Paris

 

Billets du blog consacrés à Marcel Bidegaray  

11 avri 2015 Marcel Bidegaray éxécuté de trois balles de révolver à Bidache 

28 février 2021 À propos de Marcel Bidegaray 1943-1944

4 novembre 2021 Marcel Bidegaray (1875-1944) membre du Comité Central de la Ligue des Droits de l'Homme 

Deux billets sont en préparation.L'un portera sur le Comité Ouvrier de Secours Immédiat (COSI) de Bayonne .L'autre billet fournira quelques précisions sur la mort de Bidegaray et abordera les hypothèses  qui en découlent.