01 novembre 2020

La cérémonie à la cathédrale de Bayonne à la mémoire de Philippe Henriot

Secrétaire d’État à l'Information et à la Propagande,dans le gouvernement de Pierre Laval,Philippe Henriot est abattu le 28 juin 1944 à Paris par un commando de la Résistance.Des messes sont célébrées dans tout le pays.Le 4 juillet à la cathédrale de Bayonne.

Le lendemain,La Gazette ,journal local,rend compte en ces termes:

"Ainsi que nous le disions hier une cérémonie émouvante et imposante a eu lieu à la cathédrale de Bayonne à la mémoire de Philippe Henriot.Notre compte-rendu serait incomplet si nous ne donnions pas les noms de nombreuses personnalités qui avaient tenu à apporter par leur présence un hommage posthume au grand orateur français si tragiquement disparu.

Au premier rang à gauche, on remarquait la présence de M.Jean-Jacques  Dubreuil , délégué dans les fonctions de préfet pour la zone occupée des Basses-Pyrénées représentant le gouvernement. MM.Marcel Ribeton , maire de Bayonne Sorel de Neufchâteau commandant de la Milice française ,Darroze, président du tribunal civil,Roubertie , procureur de la République, Constantin président du tribunal de commerce, général Détrieu, ancien commandant de la 36e division d'infanterie, le général et Madame Mativet, Bréchacq  commandant des chantiers de jeunesse, capitaine de vaisseau Cazalis, maire de Biarritz,Lacabe-Plasteigt,maire d’Anglet,Papi commissaire aux renseignements généraux ,Dehès  commissaire de police judiciaire, Gaillard lieutenant de gendarmerie,commandant Tachoires,Gorry,administrateur général de la marine ,docteur Lavoine, inspecteur départemental de l'hygiène, les conseillers municipaux des communes  environnantes.

À droite se trouvait M. le commandant délégué de l'armée d'occupation ; les délégations de la Milice française, du Rassemblement National Populaire, de la Légion des Volontaires Français,du Parti Populaire Français, du Front du travail, des Chantiers de jeunesse.Toutes ces délégations étaient en tenue de service. M. Etienne , commissaire central ,assisté de M.Février officier de paix, dirigeaient le service d'ordre.

Une première garde d'honneur composée des agents en grande tenue,gants blancs à crispins, se trouvait à l'entrée principale de la cathédrale, rue de l'Évêché. Une deuxième  assurée par les miliciens étaient rangée autour du catafalque.Enfin une troisième était postée à la porte donnant à la place Notre-Dame.La messe a été dite et l'absoute donnée par M.l’abbé Bordarrampé, curé archiprêtre de la cathédrale.

Au cours de la cérémonie, la maîtrise accompagnée par le maître organiste Décha,a exécuté  des chants funèbres d'une beauté particulièrement poignante.L’office terminé la foule s'est retirée cependant que les Miliciens et toutes les associations plus haut citées défilaient  devant le catafalque et saluaient  le bras tendu."

Source:
RetroNews site des archives de presse de la Bibliothèque nationale de France
La Gazette
Mercredi 5 juillet 1944 N°10999

30 octobre 2020

Reconfinement des AD 64 :une information masquée

 

Réouverture du Pôle d'archives 

de Bayonne et du Pays basque

Pôle d'archives de Bayonne et du Pays basque

Le Pôle d'archives de Bayonne et du Pays basque rouvre au public à compter du lundi 26 octobre. La salle de lecture rouvre à partir du mardi 27 octobre aux horaires habituels dans le contexte sanitaire actuel, à savoir le mardi et le jeudi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h.

Le contenu de la mise à jour de cette actualité est accessible seulement en cliquant sur le lien 

Consulter les mesures sanitaires appliquées au Pôle d'archives de Bayonne et du Pays basque

Lundi 25 mai 2020 - 09h15 

mis à jour vendredi 30 octobre 2020 - 15h21

Pau et Bayonne

En raison des nouvelles mesures restrictives mises en place par le Gouvernement afin de lutter contre l'épidémie de Coronavirus, les Archives départementales informent le public de la fermeture totale des sites de Pau et de Bayonne à compter du 30 octobre 2020.

Une partie du personnel reste mobilisée afin d'assurer un service public minimum.

Durant cette période, les délais des réponses aux demandes de recherches sont ralentis. Toutefois, les recherches à caractère administratif seront traitées en priorité.

Les standards restent accessibles sur l’un ou l’autre site.

Ce mode de fonctionnement peut être amené à évoluer au cours des prochains jours. N'hésitez pas à consulter régulièrement le site internet.

Merci de votre compréhension.



 

29 octobre 2020

"Qui est là? " Constat d’adultère

 Procès verbal Constat d’adultère

Les identités et l'adresse ont été volontairement masquées  par l'animateur du blog

L’an mil neuf cent quarante deux et le vingt cinq janvier,

Nous,commissaire spéciale en résidence à Bayonne,officier de police judiciaire auxiliaire de Monsieur le Procureur de la République,agissant en vertu de la commission rogatoire ci-jointe de Mr Dxxxx,juge d’instruction à Bayonne relative à la procédure instruite contre

1° Cxxx Jean

2° Axxx Maxxx

Inculpé d’entretien de concubine et complicité,assisté des inspecteurs de notre commissariat ainsi que d’un agent de police du commissariat de police de Bayonne.

Nous sommes transportés ce jour,25 janvier 1942,à 6 heures 35 au N°xxx de la rue Xxxx à Bayonne où nous avons sonné à la porte du logement occupé par Mme Dxxx,manucure pédicure.

Une femme est venue aussitôt demander :

« Qui est là ? »

Nous avons décliné nos noms et qualité et aussitôt une femme âgée, vêtue d'une robe de chambre est venue nous ouvrir :

Sur interpellation elle a déclaré être la propriétaire de l'appartement et se nommer Madame Dxxx,  ajoutant qu'elle avait comme locataire Melle Axxx.

Nous avons frappé à la porte de l'appartement occupé par Melle Axxx.

Une voix d'homme nous a aussitôt répondu :

« Qui est là »

Nous avons décliné nos noms et qualité et presque aussitôt un homme vêtu d'une chemise de nuit blanche bordée d'un filet rouge et d'un pantalon est venu ouvrir.

Il a déclaré se nommer Cxxx.

Nous avons pénétré dans un couloir et dans la première pièce à droite servant de chambre à coucher, où en présence de Monsieur Cxxx et d'une femme qui a déclaré se nommer Axxx Maxxx,vêtue seulement d'une robe de chambre rose ,nous leur avons décliné nos noms et qualité et donné lecture de la commission rogatoire dont nous étions porteurs.

Spontanément, Cxxx et Axxx ont reconnu qu'ils couchaient et vivaient ensemble depuis le 15 novembre 1941.

L'appartement qu'ils occupent est composé de quatre pièces.

Une cuisine, une salle à manger, une chambre à coucher et une chambre qui sert de débarras.

La chambre où nous avons pénétré en premier lieu est meublée d'un seul lit en bois à deux places, de deux tables de nuit, d'une table de toilette, d'une coiffeuse d'un fauteuil, d’une armoire à glace, de trois chaises, de deux glaces, d'un poêle, et de deux  descentes de lit.

Sur une chaise à côté de la coiffeuse et du lit se trouve une chemise d'homme ,un chandail et une paire de chaussettes.

Sur le lit se trouve un veston d'intérieur d'homme

Sur le fauteuil se trouvent :

Une gaine corset rose, une combinaison en soie rose, une blouse bleu, blanc, rouge ; une jupe grise à carreaux, une veste de femme en lainage, et un tablier blouse, en toile bleue, blanc, rose.

Au dessus du lit se trouve une étagère avec des livres.

Sur l’une des tables de nuit se trouve une lampe de chevet.

Le lit qui est encore chaud est défaut et les deux places sont bien marquées et chaudes.

La cuisine est composée :

D’une table sur laquelle se trouve une bouteille de vin rouge à moitié vide,trois chaises,une petite table supportant un poste de T.S.F. un porte serviette avec des torchons et serviettes dessus,un évier lavabo blanc une table avec un fourneau à gaz,une cuisinière,un garde manger et un buffet de cuisine.

Un petit débarras où se trouvent des casseroles,divers ustensiles de cuisine et du bois.

Au fond du couloir se trouve un porte-manteau,sur lequel sont suspendus un manteau gris de femme et un imperméable d’homme genre per imper.

La salle à manger est composée :

D’un buffet,d’une desserte,d’une table ovale,de cinq chaises,d’une glace,de deux placards collés au mur,de deux tableaux et deux assiettes suspendues au mur.

La pièce de débarras est composée :

D’une garde-robe,d’un divan pour une personne,d’une armoire à deux portes,d’un dessus de buffet et d’une chaise.

L’appartement a été loué meublé par Mme Dxxx à Mademoiselle Axxx Maxxx pour la somme mensuelle de 400 frs.

Cette dernière déclare ne se livrer à aucun travail,vivre de  ses économies,et avec l’argent que lui donne son ami Cxxx.

Cxxx et Axxx prennent leurs repas dans divers restaurants de Bayonne.

Tous deux reconnaissent habiter et vivre ensemble depuis le 15 novembre 1941.

IDENTITÉS :

(…)

De tout quoi nous avons dressé le présent procès verbal les jour,mois et an que dessus pour etre transmis à Mr le juge d’instruction à Bayonne.

Dont acte,

L’Inspecteur de police spéciale ,

Signé :

 

Source :AD 64 Pôle d'archives de Bayonne et du Pays basque
1027 W Article.28 Tribunal de Grande Instance de Bayonne

23 octobre 2020

Lycée National de Bayonne

 Lycée National de Bayonne

 Parmi des papiers de famille sauvés de la destruction par Gilbert Arragon,bouquiniste,quelques documents du lycée de Bayonne.
 
A noter,que le bulletin s'adressait à un seul des deux parents





Parmi les professeurs ;Cuzacq histoire


Satisfécit hebdomadaire Valeur:3 heures


Satisfécit hebdomadaire du proviseur _ Valeur :6 heures


Valeur:1/2 sortie




Labor Omnia Vincit
 
le labeur vient à bout de tout




Gilbert Arragon
10 rue Sainte Catherine
64100 Bayonne
Contact. 05 59 55 69 97 
gilbert.arragon@hotmail.fr

20 octobre 2020

Les affiches de recrutement des troupes coloniales 1900-1961

 Vient de paraître

Les affiches de recrutement des troupes coloniales 1900-1961

Général (2S)Bernard Béhotéguy

Conception couverture:Philippe Pignoux

 
Prix 25,00€
116 pages
Format 21X29,7cm
ISBN 978-2-7025-1680-5
Dépôt légal octobre 2020
Lavauzelle 17,rue Emile Baudot 87280 Limoges
www.lavauzelle.com







"Le présent serait plein de tous les avenirs,
si le passé n'y projetait déjà une histoire" 

"Sans vouloir paraphraser André Gide,notre maison d'édition s'est interrogée sur l'opportunité de publier l'ouvrage que vous avez entre les mains.

La controverse est facile à lancer,et notre objectif,comme celui de l'auteur,n'est pas de soutenir des thèses colonialistes ou de s'y opposer.Notre ambition n'est donc pas de projeter l'histoire du passé pour contraindre le présent à certains avenirs,n'en déplaise à André Gide.

Avec humilité,nous présentons ici ces affiches d'une autre époque,certes caricaturales.Il est bon de garder mémoire de ce que nous fumes,se souvenir pour mieux respecter à l'avenir."

Eric Godron
Directeur de la maison d'édition Lavauzelle 

 

Le présent ouvrage fait référence de façon très factuelle à une période aujourd'hui controversée de l'histoire de France récente, en l'occurrence celle de la colonisation. Répertoire d'affiches de recrutement maintes fois publiées par ailleurs et rassemblées ici, il se veut avant tout le témoin d'une époque où l'affiche était un des rares moyens de communication de masse susceptible de susciter, dans le cas présent, l'intérêt de jeunes Français. Auteur de l'ouvrage, passionné d'art graphique et moi-même collectionneur, mon objectif est de montrer sur une période relativement courte de l'histoire de France récente (1900 à 1961) l'évolution de l'argumentaire porté par l'affiche et du choix graphique le mettant en valeur. L'ouvrage est donc à la fois l’œuvre d'un historien et l’œuvre d'un amateur d'art graphique. 

Bernard Béhotéguy 

 

Structure de l'ouvrage
Préface


Introduction
Art et fonction de l'affiche


L 'affiche vecteur de communication
Loin du rêve à la réalité
L'affiche création unique et spécifique
L'affiche témoin de son temps
Quelques affiches particulières
Quelques illustrateurs
Bibliographie 
 

 
Bernard Béhotéguy est également l'auteur de plusieurs articles publiés par l'association Généalogie et Histoire des Familles GHF .

19 octobre 2020

Conscrits natifs des Basses-Pyrénées et Landes dans des registres militaires de la Haute-Vienne

Conscrits natifs des Basses-Pyrénées et Landes 

dans des registres militaires de la Haute-Vienne

Le site internet des Archives départementales Haute-Vienne propose une base riche de 205 000 indexations des registres militaires.L’intérêt de cette base est de permettre une recherche par 
département ou par pays de naissance  ; Landes, Argentine, Chili, Espagne...
Ne boudons pas notre plaisir, même si quelques indexations situent Perpignan dans le département des Pyrénées-Atlantiques.

 http://archives.haute-vienne.fr/s/10/registres-matricules-2015/annotation/?

Département de naissance :Basses-Pyrénées

Beillaud Alfred né le 17 novembre 1862 à Arbonne

http://archives.haute-vienne.fr/ark:/52328/s0056bbd17da8d33/56bbd17e5d528

 

Département de naissance:Pyrénées-Atlantiques

Barbé Jean né le 16 décembre 1857 à Rébénacq

http://archives.haute-vienne.fr/ark:/52328/s005ae33976a6672/5ae3397735b18


Barbé Jean-Pierre né le 21 septembre 1861 à Lasseubetat

http://archives.haute-vienne.fr/ark:/52328/s0056be20a96c0f7/56be20aa2dd07

 

Beyrand Bernard né le 9 décembre 1785 à Sainte-Marie (Oloron)

http://archives.haute-vienne.fr/ark:/52328/s005b9fecc4aae3c/5b9fecc55f6ba

 

Chausse Martial né le 15 novembre 1847 à Saint-Esprit alors commune des Landes

http://archives.haute-vienne.fr/ark:/52328/s005ae23bbc0dd9d/5ae23bbf0e6c5

 

Delorme Jean né à Bayonne sans autres précisions

http://archives.haute-vienne.fr/ark:/52328/s005b9fd408801a3/5b9fd408e8f2b

 

Momas Jean né le 10 novembre 1847 à Casteide-Candau

http://archives.haute-vienne.fr/ark:/52328/s005ae1ef20954af/5ae1ef20aa17a

 

Poey André né le 19 novembre 1848 à Oloron-Sainte-Marie

http://archives.haute-vienne.fr/ark:/52328/s005ae32ea279b3c/5ae32ea4f16bb

 

Quéraud Emile né le 5 février 1865 à Biarritz

http://archives.haute-vienne.fr/ark:/52328/s0056bc21319edbe/56bc213239e01

 

16 octobre 2020

Liste de 57 réfugiés domiciliés à Paris ou sa banlieue résidant à Chéraute au début de la Seconde Guerre mondiale

 Liste de 57 réfugiés domiciliés à Paris ou sa banlieue

résidant à Chéraute au début de la Seconde Guerre mondiale

E Dépôt Chéraute 4H Article 1

Salle de lecture du  Pôle de Bayonne et du Pays basque

 La richesse des fonds déposés par les communes aux Archives départementales n’est plus à démontrer.Parmi les documents provenant de la commune de Chéraute,canton de Mauléon ,une liste de 57 réfugiés aux premiers jours de la Seconde Guerre mondiale.On y trouve noms et prénoms, âge,profession,domicile avant l’évacuation, une date d’arrivée à Chéraute voir de départ .La plupart des patronymes sont reliés au département des Basses-Pyrénées.Dans ce document d’archive,les adresses où les réfugiés ont été hébergés ne sont pas précisées.

 1-2_Bxxx Marie Louise 27 ans couturière,et sa fille Renée de 2 ans, 38 rue Jules Ferry La Garenne Arrivées à Chéraute le 3 septembre 1939

3_Cxxx Geneviève 20 ans employée de bureau 24 rue Levis Paris (17) Arrivée à Chéraute le septembre 1939

4_DxxxMarie Louise  25 ans couturière 9 rue le Mont d’Ore Paris (17) 5 septembre 1939

5_Dxxx Marianne 23 ans employée d’hôtel,41 avenue Marceau Paris (16) 5 septembre 1939

6_ Exxx Catherine 42 ans ménagère et sa fille Denise de 11 ans 5 boulevard de Grenelle Paris (15) 10 novembre 1939

8_Veuve F xxx Marie 31 ans cuisinière 4 rue Villaret Paris (17) 1 septembre 1939

9_Gxxx Agnès 79 ans 15 rue des 4 vents à Charenton (Seine) 1 septembre 1939

10-11_Hxxx Catherine 26 ans fille de salle et son fils Pierre 6 mois32 rue Tombe Issoire Paris (14)
A Chéraute du 1 er septembre au 22 x 1939

 

12_Hxxx Marie Louise 26 ans cuisinière 6 rue Castellanne Paris (8) 4 septembre 1939

13-14_Jxxx Pierre 29 ans chasseur d’hôtel et Léonore 27 ans ménagère 120 boulevard de la Chapelle Paris (18) A Chéraute du 1 septembre au 31 x 1939

15_Jxxx Veuve Stéfania Ignacia née Lxxx 34 ans 40 avenue du polygone Vincennes 6 septembre 1939

16-17_Lxxx Marie Hélène 29 ans ménagère et sa fille Georgette 7 ans 68 rue Vouillé Paris (15)
A Chéraute du 1 septembre au 31 x 1939

18_Lxxx Jacques Gustave 7 ans 10 rue le Terrage Paris (10)

19-20 Lxxx Ascension 30 ans et son fils Roger 2 ans 29 rue Cartault ??? Puteaux 3 septembre 1939

21-22-23_Mxxx Pierre 67 ans retraité  ,Marie 56 ans,Pierre 17 ans étudiant,13 bis rue des 4 vents Charenton (Seine) 1 septembre 1939

24_Pxxx Gxxx Colette 9 ans 6 rue Thenard Paris (5) 1 septembre 1939

25-26-27-28-29-30 Rxxx Franck 28 ans électricien,a séjourné à Chéraute le 1 er septembre 1939 au 18/01/1940

Noelle 26 ans,Paul 3 ans,Franck 1 an,Suzanne 27 ans,Jacques 1 an,15 rue des 4 vents Charenton (Seine)1 septembre 1939

31-32_Sxxx Gracieuse 22 ans verriere,Henri 4 ans 18 passage Clichy Paris (18) 63 rue Caumartin Paris (9) 3 septembre 1939

 33-34_ SxxxMarguerite Marie 36 ans,Simonne 10 ans 63 rue Caumartin Paris (9) 3 septembre 1939

35_Sxxx Marie née Uxxx 39 ans ménagère 63 rue Caumartin Paris (9) 3 septembre 1939

 

Verso du formulaire

1-2_Axxx Jean 45 ans concierge ,Jeanne 39 ans 17 rue Viete Paris (17) 29 septembre 1939

3-4_Lxxx Ginette 11 ans Michel 7 ans 24 allée Kruger Pavillon-sous-Bois 3 septembre 1939

5_Mxxx Marie Antoinette 4 ans 8 rue Bachemont Paris (2) 3 septembre 1939

6_Oxxx Michel 1an 27 rue de Rouen Courbevoie (Seine) Arrivé 13 janvier  1940 à Chéraute

 

Liste supplémentaire dressée et transmise à la Préfecture le 6 février 1940

Axxx Marie Madeleine 13 ans 19 rue Pajol Paris (18) Arrivé à Chéraute le 2 septembre 1939

Axxx  Gracieuse 11 ans 19 rue Pajol Paris (18) Arrivé à Chéraute le 2 septembre 1939

Axxx François 8 ans 19 rue Pajol Paris (18) Arrivé à Chéraute le 2 septembre 1939


Bxxx Robert Edouard Fernand 29 ans ouvrier boulanger 106 rue du Théâtre arrivé à Chéraute le 20 février 1940
Complément blog Retours vers les Basses-Pyrénées né le 24 novembre 1909 à Tournus (71)
Décédé le 26 septembre 1979 Neuvy-sur-Loire (58) _Source Filae Fichier des décès (INSEE)

Bxxx Jeanne 28 ans ménagère 106 rue du Théâtre arrivée à Chéraute le 20 février 1940

Cxxx Claire 9 ans 26 rue Rosenwald Paris (15) arrivée à Chéraute le 3 septembre 1939

Cxxx Jean-Louis 39 ans Valet de chambre ,Anne 39 ans cuisinière,enfants 7 ans,76 rue d’Assas Paris (6)Arrivés à Chéraute le 1 er janvier 1940

Sxxx Marie 32 ans teinturière 14 rue Juge Paris (15)Arrivée à Chéraute le 2 septembre 1939

Lxxx Jeanne Marie 46 ans cuisinière 63 rue de Laboisy _sic_Paris (8) Arrivée à Chéraute le 3 septembre 1939

Bxxx Anna 44 ans bonne à tout faire 24 rue Truffaut Paris (17) Arrivée à Chéraute le 3 septembre 1939

Vxxx Marguerite Simonne 7 ans 48 avenue de Belfort Bondy (Seine) née le 4 février 1933 Paris (14)
Arrivée à Chéraute le 25 mai 1940

Epoux Dxxx Nestor Auguste 65 ans livreur en chomage,29 rue St-Pierre à Verberie (Oise) né le 22 février 1875 à Thones Haute Savoie

Epouse Gxxx Léontine 65 ans 29 rue St-Pierre à Verberie (Oise) née le 7 aout 1874 à Verberie
Complément blog Retours vers les Basses-Pyrénées décédée à Vincennes le 17 janvier 1953
Source AD 60 3 E 667/3 VERBERIE NMD 1874-1875 Acte N°54 Vue 45/175

Vxxx Anne née Sxxx 44 ans 48 avenue de Belfort Bondy (Seine) née à Barcus le 17 janvier 1896 arrivée à Chéraute le 25 mai 1940

 

11 octobre 2020

Fonds de la commune de Chéraute

 Fonds de la commune de Chéraute

Archives postérieures à 1790 consultables en salle de lecture du Pôle de Bayonne et du Pays basque



L’inventaire complet en ligne du fonds de la commune de Chéraute est visible selon le chemin suivant : http://earchives.le64.fr/ 
En haut à gauche de l’écran l’onglet Archives
· État civil
· Minutes notariales
· Cadastre
· Registres militaires
· Sommaire des fonds /Archives communales/Lettre C/Chéraute/

 

Extraits du fonds de la commune de Chéraute

Administration générale de la commune

Délibérations de la commune

1838-1861 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1D1

1848-1856 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1D2

1861-1882 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1D1

 

Population, économie sociale, statistique

Listes nominatives des habitants de la commune

1856-1896 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1F1

1901-1954 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1F2

 

Monument aux morts de Chéraute

Affaires militaires

Tableaux de recrutement des classes

1816-1823 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1H1

1835-1844 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1H2

1845-1854 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1H3

1855-1864 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1H4

1865-1874 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1H5

1875-1884 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1H6

1885-1894 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1H7

1895-1904 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1H8

1905-1926 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1H9

1927-1939 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1H10

1940-1964 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1H11

 

            Garde nationale mobile Liste de recensement cahier E DÉPÔT CHÉRAUTE 3H1

Enquêtes administratives pour établir l'état civil des jeunes de la commune destinés à participer au recensement de l'armée.1829-1850  E DÉPÔT CHÉRAUTE 1H16

Tableaux de recensement des jeunes gens des classes 1855 à 1864 non mariés, ni veufs avec enfants qui n'ont pas servi encore à l'armée. E DÉPÔT CHÉRAUTE 1H14

Disparition et décès de militaires 1914-1919 - cahier + Liasse  E DÉPÔT CHÉRAUTE 1H23

Prisonniers de guerre 1916-1917 (Allemagne -Suisse) l E DÉPÔT CHÉRAUTE 4H3

 


Édifices communaux, monuments et établissements publics

Construction d'un lavoir-abreuvoir public 1921-1929 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1M1

Érection d'un monument aux morts 1923-1924 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1M2

 

                                                      Monument aux morts de Chéraute

 Biens communaux, terres, bois, eaux

  Terrains usurpés 1858-1909 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1N3

   Litiges sur la propriété de parcelles 1854-1902 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1N2

   Établissement d'un cimetière 1856-1928 E DÉPÔT CHÉRAUTE 2M1

   Restauration de l'église paroissiale 1954-1957 E DÉPÔT CHÉRAUTE 2M2

 

Assistance et prévoyance

Bureau de bienfaisance 1887-1916 Registre des délibérations E DÉPÔT CHÉRAUTE 1Q2

Instruction publique, sciences, lettres et arts

Entretien et fonctionnement des écoles communales 1878-1957 E DÉPÔT CHÉRAUTE 1R1

Création d'un terrain de sport public 1937-1938  E DÉPÔT CHÉRAUTE 3R1

 

Plaque extérieure ,église de Chéraute


                                                   Plaque extérieure ,église de Chéraute


05 octobre 2020

Acte de mariage de Jean Paulin Habans dit Paulus

 Acte de mariage de Jean Paulin Habans dit Paulus

Paris 16 ème arrondissement 

                                                              Plaque de rue quartier Saint-Esprit Bayonne

 

L’an mil huit cent quatre vingt trois le quatorze août à deux heures du soir,acte de mariage de Jean Paulin HABANS,né à Saint-Esprit (Landes),le six février mil huit cent quarante cinq,artiste lyrique  demeurant à Paris,rue Debrousse n°5,fils majeur naturel non reconnu de Jeanne Marie Habans et de père non dénommé,d’une part

Et de Rose Marie GABRIELLE,sans profession,demeurant à Paris,rue Debrousse,n°5,,née à Libourne (Gironde),le vingt six mars mil huit cent cinquante huit,fille majeure de père et de mère non dénommée,d’autre part

Dressé par nous (…) après avoir interpellé les futurs époux qui nous ont déclaré qu’il n’a pas été fait de contrat de mariage,nous leur avons demandé s’ils veulent se prendre pour mari et pour femme et chacun d’eux ayant répondu affirmativement et séparément nous avons prononcé au nom de la loi,que Jean Paulin Habans et Rose Marie Gabrielle sont unis par le mariage,à ce moment,ils nous ont déclaré reconnaitre ,pour leur fille et leur fils,en vue de la légitimation devant résulter de leur mariage :

1°PAULA ,née à Vincennes (Seine) le vingt sept avril mil huit cent soixante dix huit,et enregistré en la mairie de cette ville,le lendemain, ,comme fille de Rose Marie Gabrielle ,dite Renault ;

2°PAUL ALEXANDRE,né à Marseille le dix sept février mil huit cent quatre vingt,enregistré en la mairie de cette ville comme fils du comparant.

Dont acte fait en présence de Edmond Moyse,âgé de quarante sept ans propriétaire,boulevard Magenta 1 ;

De Lucien Clavel,âgé de vingt neuf ans,limonadier,boulevard St Martin 1 ;

De Jules Antoine Lacade dit Antony,âgé de vingt huit ans,artiste lyrique ;

Et de Isidore Polsky âgé de cinquante quatre ans,rentier ,rue d’Aboukir 123,témoins non parents des époux

Mention marginale :

Le dix décembre mil neuf cent un sur les registres de l’état civil de cet arrondissement a été transcrit un jugement du Tribunal Civil de la Seine en date du vingt six juillet mil neuf un qui a prononcé le divorce des époux dénommés ci-contre

Source :
archives.paris.fr
Accueil/Archives numérisées/État civil de Paris/Actes d’état civil
Type de document :Mariages /Arrondissement :16/Date de l’acte : Date de l'acte (jj/mm/aaaa)
Ex: 14/08/1883

Résultat de la recherche :

11 août 1883 (acte n° 331)

 6 octobre 1883 (acte n° 390)

16

 Mariages

V4E 7284


Acte N°336

Compléments du blog Retours vers les Basses-Pyrénées

Saint-Esprit,commune des Landes,rattachée à Bayonne en 1857 

Contrairement à ce qui est indiqué sur l’acte de mariage du 14 aout 1883, « Jeanne Marie Habans a déclaré reconnaître pour son fils naturel Jean Paulin né à Saint-Esprit Landes le six février mil huit cent quarante cinq »

Source :
https://archives.gironde.fr
Bordeaux - Registres d'état civil - 1ère section -Naissances - Table 3 août-31 décembre 1857
Acte de reconnaissance du 27 novembre 1857 N°1724 bis vue 100/152

Acte de naissance de Paula Renault-Habans
archives.valdemarne.fr
Vincennes, Registre d'actes, Naissances, 1878, 18781NUM/VINCENNES 87
Acte N°138 Vue 37/113

Mention de mariage Paris onzième arrondissement le six juin mil neuf cent cinq avec Paul Faure _vue 105/113

Mention de décès vue 107/113 décédée à La Flèche (Sarthe) le 9 mars 1979


Acte de mariage du 06/06/1905 Paris 11e
Archives.paris.fr
1905 , Mariages , 11 11M 364
Acte N°1100 Vue 15/31

Acte de naissance de Paul Alexandre Habans

http://www.archives13.fr/
Registre 2 février 1880
Acte N°615 Vue 24/67

Sa fiche matricule militaire
archives.paris.fr
Accueil > Archives numérisées > Sources généalogiques complémentaires > Recrutement militaire de la Seine > Registres matricules du recrutement (1887-1921)
Habans , Paul Alexandre , Matricule 559 D4R1 1091


Acte de décès de Jean Paulin dit Paulus 1er juin 1908 Saint-Mandé (94)
archives.valdemarne.fr
Saint-Mandé, Registre d'actes, Décès, 1908, 19084E 3478
Acte N°157 Vue 41/92

 


 

30 septembre 2020

Mariage des indigents

 

Mariage des indigents

(Loi du 10 décembre et 20 juin 1896)

CERTIFICAT DE NON IMPOSITION

 

Le percepteur des contributions directes de Bayonne certifie que Monsieur Lxxxx Laurent manœuvre demeurant à la pièce noyée quartier St Bernard à Bayonne n’est point imposé aux rôles des contributions directes.

A Bayonne le 8 avril 1931

Par Procuration de M.BERDE

 

CERTIFICAT D'INDIGENCE

Le Commissaire de police de la Ville de Bayonne,

Vu la loi du 10 décembre 1850,

Vu le certificat qui précède,de non-imposition aux rôles des contributions et tous renseignements pris,

Certifie l’indigence de Monsieur Lxxx Laurent

De qui les noms,prénom,la demeure et la profession sont ci-dessus indiqués.

En foi de quoi et à l’effet par lui de contracter mariage,le présent certificat a été délivré pour obtenir en franchise de tous droits de greffe,de timbre et d’enregistrement,etc,les actes qui lui sont nécessaires pour la célébration de son mariage.

Fait à Bayonne,le 8 avril 1931

Vu et approuvé le certificat d’indigence ci-dessus,par nous,Juge de paix du canton illisible en exécution de l’article 6 de la loi du 18 décembre 1850

A Bayonne,le 9 avril 1931

 

Source :AD 64 3Q5 Art.925 Enregistrement :bureau de Bayonne

Loi des 18,27 novembre et 10 décembre 1850,promulgué le 18 décembre,ayant pour objet de faciliter le mariage des indigents,la légitimation de leurs enfants naturels et le retrait de ces enfants déposés dans les hospices .