13 mars 2020

Coronavirus Covid-19:fermeture des salles de lecture des AD64 à Pau et à Bayonne


Les Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques communiquent:
"En raison des mesures prises pour la lutte contre le coronavirus, le président de la République a annoncé la fermeture à partir du lundi 16 mars 2020, des crèches, des écoles maternelles et élémentaires, des collèges, des lycées et des universités, jusqu’à nouvel ordre (au moins jusqu’aux congés de printemps).  De nombreux agents départementaux doivent rester chez eux afin de garder leurs enfants.

Pour cette raison, les Archives départementales informent le public, de la fermeture des salles de recherches des sites de Pau et de Bayonne du 16 mars au 3 avril inclus.

Toutefois, une ouverture exceptionnelle de ces salles est prévue les mardi (à Pau) et mercredi (à Bayonne) aux conditions et horaires habituels (8 h 45 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 1 7h 1)5. Cette ouverture est strictement réservée aux recherches d’ordre administratif. Pour tout autre type de demandes, le chercheur sera prié de revenir  une fois ces mesures restrictives passées.

Pour les recherches par correspondance, les recherches à caractère administratif seront traitées en priorité. En effet, compte tenu des restrictions en matière d’effectif, il est impossible de prévoir dans quel délai les recherches d’ordre scientifique, généalogique personnel ou de loisirs seront traitées.

L’accès aux sites reste cependant possible. Avant toute venue, il est conseillé de consulter l’actualité du site internet des Archives (https://archives.le64.fr) ou de contacter les standards des différents sites 
Pau : archives@le64.fr; 05 59 84 97 60 
Bayonne : arch-bay@le64.fr; 05 59 03 93 93). 
Les standards seront ouverts uniquement les matins, du lundi au vendredi.

12 mars 2020

Nouvelle panne de l'ascenseur aux Archives départementales à Pau

Nouvelle panne de l'ascenseur aux 

Archives départementales à Pau


"Restriction des communications"

"Les Archives départementales, site de Pau, informent leur public d’une nouvelle panne de l’unique ascenseur qui dessert les magasins d’archives. Les équipes de maintenance sont mobilisées mais aucune date effective de réparation n’est connue à ce jour."


Pour obtenir des renseignements sur les archives "incommunicables" par cette nouvelle panne:
Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
Cité administrative
Boulevard Tourasse
64000 Pau
Tél. : 05 59 84 97 60

archives@le64.fr
 

07 mars 2020

La fiche militaire de Stavisky et ses deux mariages sur le site archives.paris.fr

La fiche militaire de Stavisky et ses deux mariages sur le site archives.paris.fr
«L'affaire Stavisky» ou du Crédit municipal de Bayonne est un scandale politico financier qui a secoué la République fin 1933 début 1934.Le Crédit municipal de Bayonne était un établissement de prêts sur gages.Des bons réguliers et irréguliers furent émis et placés chez les notaires, notamment du département du Loiret,des compagnies d'assurances, des banques, et des particuliers....Ce scandale plombera les finances de la ville de Bayonne pendant plusieurs années.
Extrait de la fiche de recrutement militaire de Stavisky consultable sur le site internet archives.paris.fr
archives.paris.fr 
Registres matricules du recrutement (1887-1921)
Stavisky Alexandre Sacha né le 20 novembre 1886 à Slobodka (Aujourd'hui Ukraine)
Bureau de recrutement 6e bureau
 
 
8M 207 
28 décembre 1910
Vue 18/21
Acte N°1241

1920 , Mariages ,Paris 8e arrondissement,8M 242 
9 septembre 1920
Vue 5/31
Acte N°1362 

Mariage Stavisky-Arlette Magdeleine Simon

01 mars 2020

Quelques bouts rimés de Carlito Oyarzun

Quelques bouts rimés de Carlito Oyarzun présentés par Peillic

Renouveau...

Tout poète qui se respecte
doit un jour chanter le printemps..

Croyez que c'est bien involontairement que je viens de "commettre" ces deux versiculets.Je ne vais donc pas plus loin sur ce rythme,parce que ce ne serait pas de jeu:les vers,c'est pour l'autre page...
Donc,Carlito paie son tribut à la tradition,et il il le fait,ce qui ne gâte rien,au contraire,"à la manière bayonnaise".
Car ce n'est pas un printemps quelconque qu'il chante,un printemps passe-partout,mais celui qu'il voit s'épanouir sous ses yeux et sous ses pas lorsqu'il parcourt du "Petit Paradis" à la rue Victor-Hugo,son quotidien et matinal itinéraire.
Que de générations de Bayonnais ont guetté,comme lui,l'éclosion des premières pâquerettes dans l'herbe du camp  Saint-Léon!Combien ont arboré,pour voir passer la procession traditionnelle,le pantalon de coutil et le chapeau-canotier?...
Tout se perd,"tout que s'esperreque",dit notre vieux gascon!Pantalons blancs et chapeaux de paille ne sont plus_au moins sous cette forme_qu'un souvenir déjà lointain et Messire Printemps est,depuis quelques années,plus volontiers tardif que précoce.
Faisons-lui risette quand mème et n'essayons pas_moins que jamais_de nous dérober à la joie du renouveau! 

Printemps précoce

Je crois que sous notre planète
Rien ne va plus comme autrefois,
L'hiver est doux,bien que parfois
Le vent d'Ouest souffle en tempête.

Pas de gel en rase campagne,
Pas de neige sur les hauteurs;
Les jolis prunnus sont en fleurs
Tout près de la porte d'Espagne,

Les jonquilles et les narcisses
Éclosent du soir au matin;
Dans chaque parc,chaque jardin,
Les mimosas ont la jaunisse.

Tous les jours,je foule l'herbette
De notre vieux camp Saint-Léon,
Et dans ce ravissant vallon,
Je vois s'ouvrir la pâquerette.

"Bonjour,adorable fleurette,
"Sans te faire attendre longtemps,
"En ce trop précoce printemps;
" Tu veux bien me faire risette,

"Durant les longs jours de froidure,
"Au temps jadis je remarquais
"Que jusqu'en Avril tu manquais
"Sue le grand tapis de verdure

"Tu revenais tout juste à Pâques,
"Avec la nouvelle saison,
"Et tu faisais sur le gazon 
Disparaitre tous les cloaques..."

Pour notre fête patronale,
Je suis certain que nous verrons
Les jeunes gens qui danseront
Par une chaleur tropicale

Ils devront ,pour que tout bien aille,
Selon la coutume d'antan,
Arborer le pantalon blanc
Ainsi que le chapeau de paille.

20 février 1934. 


24 février 2020

Liens vers la partie méconnue du site internet des AD 64

Le site internet des Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques s'articule autour de deux portes d'entrée:
earchives.le64.fr
archives.le64.fr 
Sauf erreur, il n'existe pas de passerelle, dans le sens e-archives vers l'ensemble des rubriques de la partie archives.le64.fr.
En revanche,il est possible d'accéder à e-archives depuis archives.le64.fr:Faire une recherche /Collections en ligne /Accéder à e-archives.
Le défaut majeur d'e-archives, est de pas relayer les informations conjoncturelles (fermeture inopinée d'une salle de lecture,monte-charge défaillant etc).  

 

e-archives intègre 

l'état civil,

les minutes notariales
Seules les archives notariales concernant le Pays basque ont été  numérisées. 

les plans du cadastre napoléonien des Pyrénées-Atlantiques dressés de 1810 à 1846,

les registres de recrutement militaire des classes 1878 à 1921
 
le sommaire partiel des fonds consultables à Pau et Bayonne
(l'ensemble des instruments de recherche papier n'a pas été numérisé ) 

un formulaire de recherche en ligne, 



Le catalogue de la bibliothèque 

 

archives.le64.fr. comporte quatre rubriques

1-Faire une recherche

Les fonds



Les outils pratiques


 

2 -Découvrir les archives

Copie écran Découvrir les archives_archives.le64.fr





























3 -Gérer les archives

Copie écran Gérer les archives_archives.le64.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 4 - Informations pratiques




Copie écran Informations pratiques des AD64_archives.le64.fr





























Copie écran d'une actualité non visible sur earchives
 

18 février 2020

Fermeture annuelle 2020 des archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Fermeture annuelle 2020 des archives départementales des Pyrénées-Atlantiques

Les Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques ont  communiqué la période de fermeture annuelle des salles de lecture  de Pau et de Bayonne:
du lundi 8 juin au vendredi 19 juin inclus.


AD 64 Site de Pau 
Cité administrative, boulevard Tourasse 64000 Pau
Tél:05 59 84 97 60
AD 64 Annexe de Bayonne 
39, avenue Duvergier de Hauranne 64100 Bayonne
Tél:05 59 03 93 93

13 février 2020

Loi pour la répression des Crimes et des Délits commis dans les Edifices ou sur les Objets consacrés à la Religion catholique ou autres Cultes légalement établis en France

Loi pour la répression des Crimes et des Délits commis dans les Édifices ou sur les Objets consacrés à la Religion catholique ou autres Cultes légalement établis en France

L'orthographe de l'époque a été respectée

A Paris,le 20 Avril 1825

Charles,par la grâce de Dieu,ROI DE FRANCE ET NAVARRE,à tous présens et à venir,SALUT.
Nous avons proposé,les Chambres ont adopté,NOUS AVONS ORDONNÉ ET ORDONNONS ce qui suit:
TITRE 1er
Du Sacrilège

Art.1er.La profanation des vases sacrés et des hosties consacrées constitue le crime de sacrilège.
2.Est déclarée profanation tout voie de fait commise volontairement,et par haine ou mépris de la religion ,sur les vases sacrés ou sur les hosties consacrées.
3.Il y a preuve légale de la consécration des hosties,lorsqu'elles sont placées dans le tabernacle ou exposées dans l'ostensoir,et lorsque le prêtre donne la communion ou porte le viatique aux malades.
Il y a preuve légale de la consécration du ciboire,de l'ostensoir,de la patène et du calice,employés aux cérémonies de la religion au moment du crime.
Il y a également preuve légale de la consécration du ciboire et de l'ostensoir enfermés dans le tabernacle de l'église ou dans celui de la sacristie.
4.La profanation des vases sacrées sera punie de mort,si elle a été accompagnée des deux circonstances suivantes:
1°Si les vases sacrés renfermaient,au moment du crime,des hosties consacrées;
2°Si la profanation a été commise publiquement.
La profanation est commise publiquement ,lorsqu'elle est commise dans un lieu public et en présence de plusieurs personnes..
5.La profanation des vases sacrés sera punie des travaux forcés à perpétuité,si elle a été accompagnée de l'une des deux circonstances énoncées dans l'article précédent.
6.La profanation des hosties consacrées,commises publiquement,sera punie de mort;l’exécution sera précédée de l'amende honorable faite par le condamné,devant la principale église du lieu où le crime aura été commis,ou du lieu où aura siégé la cour d'assises.

TITRE II.
Du Vol sacrilège

7.Seront compris au nombre des édifices énoncés dans l'article 381 du Code pénal,les édifices consacrés à l'exercice de la religion catholique,apostolique et romaine.
En conséquence,sera puni de mort quiconque aura été déclaré coupable d'un vol commis dans un de ces édifices,lorsque le vol aura d'ailleurs été commis avec la réunion des autres circonstances déterminées par l'article 381 du Code pénal.
8.Sera puni des travaux forcés à perpétuité quiconque aura été déclaré coupable  d'avoir,dans un édifice consacré à l'exercice de la religion de l’État,volé avec ou même sans effraction du tabernacle ,des vases sacrés qui y étaient renfermés.
9.Seront punis de la même peine,
1°Le vol des vases sacrés commis dans un édifice consacré à l'exercice de la religion de l’État,sans la circonstance déterminée par l'article précédent,mais avec deux des cinq circonstances prévues par l'article 381 du Code pénal,
2°Tout autre vol commis dans les mêmes lieux,à l'aide de violence et avec deux des quatre premières circonstances énoncées au susdit article.
10.Sera puni de la peine des travaux forcés à temps tout individu coupable d'un vol de vases sacrés,si le vol a été commis dans un édifice consacré à la religion de L’État,quoiqu'il n'ait été accompagné d'aucune des circonstances comprises dans l'article 381 du Code pénal.
Dans le même cas,sera puni de la réclusion tout individu coupable d'un vol d'autres objets destinés à la célébration des cérémonies de la même religion.
11.Sera puni de la réclusion tout individu coupable de vol,si ce vol a été commis la nuit,ou par deux ou plusieurs personnes,dans un édifice consacré à la religion de L’État

TITRE III
Des délits commis dans les Églises ou sur les objets consacrés 
à la Religion
12.Sera punie d'un emprisonnement de trois à cinq ans et d'une amende de cinq cents à dix mille francs,toute personne qui sera reconnue coupable d'outrage à la pudeur,lorsque ce délit aura été commis dans un édifice consacré à la religion de l’État.
13.Seront punis d'une amende de seize à trois cents francs et d'un emprisonnement de six jours à trois mois,ceux qui par des troubles ou désordres commis,même à l'extérieur d'un édifice consacré à l'exercice de la religion de l'Etat,auront retardé,interrompu ou empêché les cérémonies de la religion.
14.Dans les cas prévus par l'article 257 du Code pénal,si les monumens,statues ou autres objets détruits,abattus,mutilés ou dégradés,étaient consacrés à la religion de L’État ,le coupable sera puni d'un emprisonnement de six mois à deux ans, et d'une amende de deux cents à deux mille francs.
La peine sera d'un an à cinq ans d'emprisonnement,et de mille à cinq mille francs d'amende,si ce délit a été commis dans l'intérieur d'un édifice conscré à la religion de l'Etat.
(...)

TITRE IV
Dispositions générales 
(...) 
La présente loi,discutée,délibérée et adoptée par la Chambre des Pairs et par celle des Députés,et sanctionnée par nous cejourd'hui,sera exécutée comme loi de l'Etat;voulons,en conséquence qu'elle soit gardée et observée dans tout notre royaume,terre et pays de notre obéissance.
Si donnons en mandement à nos Cours et Tribunaux,Préfets,Corps administratifs,et tous autres,que les présentes ils gardent et maintiennent ,fassent garder,observer et maintenir,et,pour les rendre plus notoires à tous nos sujets,ils les fassent publier et enregistrer par-tout où besoin sera:
car tel est notre plaisir;et,afin que ce soit chose ferme et stable à toujours,nous y avons fait mettre notre scel.
Donné à Paris,en notre château des Tuileries,le 20e jour du mois d'Avril de l'an de grace 1825,et de notre règne le premier.
Signé CHARLES 
Par le Roi,
Vu et scellé du grand sceau:
Le Garde des sceaux de France,
Ministre Secrétaire d’État au département de la justice,
Signé C.te DE PEYRONNET


05 février 2020

Imprimeurs-litographes du XIXe siècle dans les Basses-Pyrénées

ELEC

Éditions en ligne de l'école des Chartes

Dictionnaire des imprimeurs-lithographes du XIXe siècle

 Résultats de la requête  Basses-Pyrénées

_ELEC_Dictionnaire des imprimeurs et lithographes du XIX Siècle _Fiche de Dolive Jean-

   Pau










Orthez





Oloron





Bayonne















Le dictionnaire des imprimeurs-lithographes du XIXe siècle a été porté à ma connaissance par 
Sandrine Salières Gangloff sur une page Facebook.
Sandrine Salières Gangloff relie livres, thèses, et autres documents ,restaure et répare.  
Atelier de Reliure d’Art
8 rue du château. 
41800 Trôo – 
Téléphone : 02 54 85 22 08 – 
Courriel : atelier.troo@orange.fr
Site internet :reliure-bibliophilie.blogspot.com